Accueil
Sommaire du N°033
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°033


LES EXPERTS MONTENT AU FRONT

QU’ON LEUR DONNE DE LA BRIOCHE !

Mis à jour le :15 avril 2006. .


« Un mouvement social n’a jamais intérêt à […] envelopper dans une rhétorique libertaire une protestation dont on voit bien, malgré la sympathie de principe qu’elle inspire, la dimension pour le moment profondément conservatrice… »
Bernard-Henri Lévy, Le Point, 16/03/06

« Il faut dire les choses comme elles sont, les pays dans lesquels le chômage a le plus reculé sont les pays qui ont choisi la flexibilité. »
Alain Duhamel, RTL, 08/03/06

« On sait hélas qu’en France la force d’inertie aux réformes est bien supérieure à la dynamique du changement. »
Jacques Camus, La République du Centre, 11/03/06

« Moi je crois aux institutions républicaines. […] Il y a des responsabilités, il y a une constitution, il y a des lois qui sont votées. Et effectivement je trouve ça assez choquant qu’une loi votée par le Parlement soit remise en question par la pression de la rue. Parce que la rue… Je veux dire, ça me panique de vivre dans un pays dans lequel la rue a le pouvoir. Je ne veux pas vivre dans un pays dans lequel la rue a le pouvoir. »
Daniel Schneidermann, animateur sur France 5 et chroniqueur à Libération, dans un entretien avec les « colocataires » de son blog (bigbangblog.net)

« Il faudrait dire la vérité : avoir moins d’avantages sociaux, ce n’est pas une régression, c’est inéluctable en raison des changements du monde et de la société. »
Chantal Delsol, Le Figaro, 01/04/06

« La France est entrée en régression. Pas en récession, vous avez bien lu, en régression. Mentale, sociale, économique. L’affaire du contrat première embauche est, de ce point de vue, édifiante. Sans doute peut-on reprocher au gouvernement de n’avoir pas bien plaidé son dossier ni prévu de vraie contrepartie sociale. Mais enfin, c’est avec ce genre de mesures que l’on fera reculer le chômage des jeunes.[…] Si la France reste hostile, dans sa grande majorité, au CPE, c’est bien parce que la classe politique, droite et gauche confondues, n’a pas ébauché l’esquisse d’un commencement de pédagogie, comme l’ont fait ses homologues britannique, allemande ou espagnole. »
Franz-Olivier Giesbert, Le Point, 09/03/06

« Villepin est sur un siège éjectable ! Avec l’emballement protestataire contre le CPE il fait figure de fusible idéal, ce qui ne réglera d’ailleurs en rien la question du chômage. Le refus dans la rue de ce nouveau contrat est incompris dans l’Union européenne, ce qui confirme l’isolement de la France sur ce sujet comme sur bien d’autres. »
Hervé Chabaud, L’Union, 15/03/06

« Je ne suis pas hostile à davantage de souplesse sur le marché du travail. »
Jacques Julliard, LCI, 17/03/06

« En France, toutes les grèves sont désormais appelées “mouvements sociaux”, mais leur seul succès a été de paralyser les transports publics. »
Alain Touraine, Die Zeit, 23/03/06

« L’exploit réussi par Dominique de Villepin a bien été de rassembler dans la rue les étudiants et les jeunes - qui sont les exclus du monde du travail - et les syndicats de fonctionnaires, qui bloquent toute évolution au nom d’une résistance contre ce qu’ils appellent paresseusement l’“ultralibéralisme”. Une alliance contre nature qu’on retrouve dans de nombreuses guerres civiles en France. »
Jacques Marseille, Le Figaro, 01/04/06

« Nous avons assisté au même phénomène que lors des émeutes de novembre en banlieue. Les forces de l’ordre sont dans la situation de la bataille d’Azincourt (défaite des Français face aux Anglais en 1415) : un face-à-face entre un escadron lourd et blindé et des petits groupes d’archers très mobiles. La technique policière est donc inadaptée. »
Alain Bauer sur LCI.fr, 26 mars 2006

Article publié dans le supplément « Mouvement dit anti-CPE » accompagnant le CQFD n° 33, avril 2006.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |