Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°009
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°009


La chance aux chansons

Mushtaq attaque, le keupon décape

Mis à jour le :15 février 2004. Auteur : Will et Pierre Etbunk.


En ces jours de grisaille ostensible et de rejet ostentatoire de l’autre, l’étranger et ses différences culturelles poseraient problème. Il se trouve que pour le blaireau de base, le « basané » tendrait vers une envie insatiable de nous piquer notre place au soleil en nous recouvrant largement d’une part d’ombre vindicative. D’autres, pour le coup, s’en tamponnent bruyamment le coquillard en revendiquant le no border sonique. Tels Terry Hall, l’ancien chanteur des Specials, groupe ska des années 80 imbibé du métissage musical « Two tone », rejoint ici par Mushtaq, l’artificier du collectif tribal-hardcore Fun Da Mental, dont la tambouille hétéroclite mélange sans faute de goût trip-hop et chansons rom, nord-africaine et moyen-orientale. Expérience jouissive qui invente une nouvelle becquetance auditive, où de forts accents orientaux se confondent avec la mélopée humaniste de Terry Hall. Le résultat donnerait comme une putain d’envie de faire bombance à s’en faire péter les membranes. Pourquoi ne pas noyer le communautarisme forcené dans une bonne piquette épicée ? Ce genre de mondialisme alternatif nous venge de l’autisme culturel pratiqué ces derniers temps. Entre un bon pavé dans la mare aux connards et un bon ramonage d’esgourdes, pour tous ceux qui pensent et consomment musicalement correct.

Terry Hall & Mushtaq ,The hour of two lights (Honest Jons records).

Will

Les groupes de punk se caractérisent souvent par un solfège mal digéré et des paroles écrites après quarante bières de trop. A quoi s’ajoute un patronyme éloquent du genre Les grilles dégoûts, Les écureuils qui puent ou encore Ravaltakich. Alors, forcément, quand sur une liste de distro spécialisée, on tombe sur un groupe baptisé Les femmes, il y a de quoi être déconcerté. Et encore ce sentiment n’est rien à côté de l’ébahissement que provoque la première écoute. La musique est aussi proprette que le livret imprimé sur papier glacé. La voix de la chanteuse, plutôt variétoche, parvient à se tailler sa place entre des instruments maltraités à la batte de base-ball. En tendant l’oreille, on songe par moments à Vice Squad, à moins que ce ne soit Lio, mes neurones me jouent des tours. Les paroles, en partie en français, sont assez porte-nawak et peuvent faire penser à du Didier Wampas, au détail près que Gaëlle chante juste. Au final, l’album No I.D. est à classer dans une sorte de pop-punk pour amateurs de voix parfumées. Les adeptes de sons plus violents et de paroles engagées se reporteront avec bonheur sur le premier album des Marseillais de Zbeb (voir CQFD n°4), à nouveau disponible et cette fois en quantité raisonnable. Plus besoin de se battre pour en choper un sur une table de presse en concert, sauf, bien sur, pour ceux qui aiment ça (les gnons, pas les albums).

Les femmes c/o Dialektik Records, 21 bvd Hugo, 44200 Nantes.

Pierre Etbunk

Publié dans le n°9 de CQFD, février 2004.






>Réagir<

Mushtaq attaque, le keupon décape
tomtomGPS | 23 janvier 2013 |
Votre exposé mérite notre attention, et je souhaitais vous complimenter car je le trouve très facile à comprendre. Benoit du site sur les devis chauffage Mushtaq attaque, le keupon décape
| 21 avril 2008 |
Ravaltakich, c’est exelent… alors chut… c’est ce site qu’il faut detruire
 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |