Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°034
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°034



LA BOULE DE CRISTAL DE MISSIÉ LE MINISTRE

Mis à jour le :15 mai 2006. Auteur : Cheru Corisco.


Lors des élections régionales de 2004, Léon Bertrand, déjà député-maire UMP de Saint-Laurent du Maroni et ministre du Tourisme, briguait la présidence de la région, histoire de parfaire son palmarès et ses portefeuilles.

Dans une bande dessinée pleine de truculence, ses partisans incitaient alors les électeurs indécis à consulter une voyante. La boule de cristal faisait miroiter de belles écoles françaises alors que 35 % des enfants guyanais ne sont toujours pas scolarisés. De même, le collège provisoire de Saint-Laurent, constitué de baraquements en plein cagnard sur un ancien terrain d’aviation désaffecté, reste désespérément provisoire… En revanche, des dizaines de milliers d’euros ont été débloqués pour la construction d’une nouvelle église à Saint-Laurent [1]. On nous promet également le meilleur accueil pour les touristes ricains, les technocrates du Mercosur et les investisseurs européens au détriment du clandestin (brésilien a priori, donc pauvre). Quitte à expurger la Guyane de l’essentiel de ses bâtisseurs…

Aujourd’hui,un clando serré au boulot est expulsé tandis que son employeur s’acquitte d’une amende équivalente au prix du billet d’avion ! Si, pour finir, l’électrice sceptique s’interroge sur ce qui fera tenir parole à Léon Bertrand, nul besoin de pentacle ! Juste un peu de bon sens : étant déjà ministre, il aura directement accès au budget de l’État ! À la décharge de Léon, qui n’a pas gagné la région [2], si ces promesses restent vaines, c’est sûrement la faute aux astres.

Article publié dans CQFD n° 34, mai 2006.

Dans le même dossier :
- OPÉRATION ANACONDA EN GUYANE
- ANTHOLOGIE DE LA GUYANNE FRANÇAISE


[1] En Guyane comme en Alsace, point de séparation entre l’Église et l’État. Les évêques sont fonctionnaires.

[2] L’actuelle présidence de région est entre les mains d’Antoine Karam du PSG (parti socialiste guyanais).





>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |