Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°035
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°035


FAUX AMIS

CAROLINE FOUREST

Mis à jour le :15 juin 2006. Auteur : Le bouledogue rouge.


C’était le 25 mars dernier, dans les salons capitonnés de l’Assemblée nationale. Caroline Fourest, journaliste à Charlie Hebdo et au Wall Street Journal, « militante féministe, anti-fasciste et libertaire  » comme elle se définit elle-même, recevait des mains du progressiste Jean-Louis Debré le « prix du livre politique 2006 ». Une distinction prestigieuse, comme l’atteste le profil des lauréats précédents : Denis Tillinac (2005), Fadela Amara (2004), Alexandre Adler (2003), Laurent Joffrin (2002)… On comprend l’émotion de la militante. Sur le site web de l’Assemblée, on la voit échanger des sourires fondants avec l’ex-ministre de l’Intérieur, celui qui déclarait après l’expulsion des sans-papiers de Saint- Bernard en 1995 : « Est-ce que vous acceptez que des étrangers viennent chez vous, s’installent chez vous et se servent dans votre frigidaire ? Non, bien évidemment ! Eh bien c’est pareil pour la France.  » Caroline Fourest, elle, n’était pas venue piller le frigo de l’Assemblée, mais serrer la louche de son président et remercier les membres du jury - Arlette Chabot, Michèle Cotta, Jean-Pierre Elkabbach, Bernard Guetta, Laurent Joffrin… - pour leur courageux soutien à la résistance. Donnedieu de Vabres, ministre du Rétrecissement des intermittents, et Louis Schweitzer, l’ex-PDG humaniste de Renault, étaient là aussi pour l’applaudir. Ne manquait que son maquignon de chez Grasset, BHL, co-signataire avec elle d’un héroïque « manifeste contre le nouveau totalitarisme ». Celui des islamistes, bien sûr.

Car personne ne saurait ignorer que c’est là le grand combat du nouveau siècle : la lutte sans merci contre le monstre barbu qui cogne à nos portes et sape nos valeurs. Caroline Fourest, c’est un peu la Jeanne d’Arc de cette affaire-là. Soulevant les barbes comme un entomologiste soulève les cailloux, elle débusque les termites qui grignotent les fondations de la pôvre maison France : tous les musulmans qui ne lisent pas Charlie, mais aussi leurs complices, ces « islamo-gauchistes » qui fourmillent à Attac, à la LDH, au Mrap, à l’École pour tous… Leur crime ? Avoir cédé à la « tentation obscurantiste » (pour reprendre le titre du bouquin primé à l’Assemblée) en s’inquiétant par exemple du sort des fillettes voilées exclues de l’école, ou en taillant un bout de gras avec Tariq Ramadan. Le prédicateur suisse est certes bien mal placé pour incarner les masses opprimées, et on peut ironiser à bon droit sur les quelques altermondialistes qui le courtisent. Mais Caroline Fourest ne s’arrête pas là : pour elle, quiconque ne fait pas de l’anti-islamisme le coeur de ses obsessions a déjà franchi la ligne de front. Au prix d’un nombre incalculable d’impostures et de contre-vérités (répertoriées sur le site « Les mots sont importants »), la sainte croisée laïque voit des collabos partout. C’est grave, docteur ? Plutôt, oui. Avec la force de frappe que lui confère sa double appartenance à la « gauche citoyenne » et à la crème des matraqueurs d’opinion, Caroline Fourest contribue à populariser les mots d’ordre de l’Axe du Bien dans des milieux qui ne leur étaient pas naturellement réceptifs. Nouvelle marotte du bobo en battle-dress, l’idée se répand que l’islam est l’ennemi à abattre et que cette guerre-là justifie toutes les alliances : le Grand Duduche avec Jean-Louis Debré, la presse libre avec le Wall Street Journal, le tiers-monde avec le CAC 40, les pauvres avec les riches, les victimes de guerre avec George Bush, les antifascistes avec les anti-Arabes. « Plutôt mort que rouge  », disait la droite au temps de la guerre froide. « Plutôt BHL que Barbès  », lui répond l’idiote utile.

Article publié dans CQFD n° 35, juin 2006.






>Réagir<

CAROLINE FOUREST
iskender kebab | 7 septembre 2008 | islam-documents.org

Bonjour, Je vous écris ce message pour vous signaler l’existence d’un nouveau site

www.islam-documents.org

Plus de 15 000 documents sur la naissance de l’islam. Dans un but de dévoilement, scientifique et critique, et parfois moqueur. Il s’agit de la plus grosse ressource documentaire sur le sujet , au contenu souvent inédit.

C’est une petite équipe d’universitaires qui s’en est chargé. Une nouvelle version est enfin disponible , revue et augmentée. Elle compte 2700 pages mars 2008. Nous ferons une version encore améliorée tous les ans. Elle comptera 3000 pages en septembre.

Allez voir.

Portez vous bien.

CAROLINE FOUREST
Bobvian | 30 août 2007 | Caroline Fourest
Caroline Fourest a très bien compris que la religion a toujours été l’opium des peuples. La plus forte étant la religion musulmane. (comme l’aliénation à la vie dure…) Cessons de vivre comme des zombies et commençons enfin de nous comporter, réfléchir et vivre comme des humains. CAROLINE FOUREST
| 5 août 2007 |

bon article mais les commentaires sont a gerber comme souvent sur ce site

continuez la redac, si vous recevez autant de critiques de la part de lecteurs de charlie hebdo et d’admirateurs de val (vu la teneur de leurs arguments il y a aucun doute la dessus) alors c’est que vous les derangez

bref, continuez a faire chier les cons

CAROLINE FOUREST
unbonarien | 19 juillet 2007 |
pas de mots assez forts,pas de style assez direct pour taper sur les balourds de la bande au cuistre philippe val…sus aux salonnards qui vont belant sur tous les plateaux de la radiotelediffusion leurs propos conformistes et ineptes…j’encourage et ne cesse de soutenir la vrai presse qui outrage:CQFD en force dans leurs faces de vendus !!! CAROLINE FOUREST
Pitbull noir | 10 mars 2007 |
Ce n’est pas Caroline Fourest qui a réclamé le retour du délit de blasphème dans la loi française mais Moloud Aounit président du MRAP. Votre article confirme les écrits de cette journaliste courageuse. Contrairement à ce que vous prétendez, ne pas être anti-islamistes c’est se rendre complice du totalitarisme vert et des massacres qu’il a engendré et qu’il engendre encore (voir le Darfour). En conclusion, et tout en utilisant votre réthorique gauchisante, puisque la laïcité n’est pas défendue dans CQFD, je n’achéterai plus cette revue en vente dans les magasins de la grande distribution capitaliste ! CAROLINE FOUREST
cyril lachkareff | 20 février 2007 | Caroline Fourest
je suis tout à fait d’accord avec vous quant aux nouvelles collusions de Charlie Hebdo avec la bien -pensance actuelle, et imaginer Caroline Fourest accepter les louanges des laquais du pouvoir et faux culs professionnels que sont Joffrin, Guetta etc… me fait doucement rigoler. Mais il y a quelque chose qui me gène dans l’ensemble de vos articles ayant un rapport avec l’islam,ainsi que dans ceux de Tévanian. Niez vous l’existence de l’obscurantisme, de l’intolerance dans les discours de certains prédicateurs musulmans ?Pensez vous que la violence, les tueries, les imprécations délirantes des salafistes et autres dézingués du ciboulot valent mieux que celles de G.W Bush, au pretexte qu’on peut les associer de près ou de loin à l’oppression des palestiniens et d’un grand nombre de musulmans dans le monde.La dernière réaction à cette article me semble assez justifié.Vous ne devriez pas (c’est mon avis) mettre toute critique de la version intégriste de l’islam dans le panier du racisme anti-arabe.C’est même parfois une insulte aux arabes et autres victimes de la violence fanatique.Certes le discours contre l’islam intolerant sert souvent de paravent à des idées beaucoup plus nauséabondes, et invoquer sans cesse une menace rampante venant des pratiquants de cette religion est tout aussi mensonger et ne sert quà entretenir la trouille pour qu’on oublie d’autres combats plus importants. Tel que celui que l’on doit mener contre le dogme ultralibéral et capitaliste qui est l’ennemi commun de toute l’humanité. Vous oubliez que certains pays pratiquent avec bonheur le culte libéré de leur religion, quant ils ne sont pas stigmatisés par de méchants occidentaux tous racistes et capitalistes (sauf vous, bien sûr).Je veux simplement parler des grands régimes libertaires que sont l’Arabie Saoudite et l’Iran.Alors s’il vous plait arrêtez de plaider la cause de Tariq Ramadan et plaidez pour celle des victimes des tyrans,qu’ils viennent de Crawford-texas, de Riyad, de kinshasa et bientot peut-être de Paris.Putain merde, c’est vrai quoi NI DIEU NI MAITRE. CAROLINE FOUREST
| 24 octobre 2006 |

V’là t’y pas que mon cher CQFD me censure un post !

Je vous l’accorde, mon coup de gueule était un brin primaire…

Cela dit, il ne me semble point excessif en soi d’affirmer que Tariq Ramadan est un facho (cf ses points de vue sur la lapidation des femmes adultères, « qu’il faut comprendre » comme une composante d’une culture ; ou les ravages de l’ethnologie en politique…) au même titre que Le Pen, bien que sa stratégie soit plutôt celles d’un Bruno Mégret (entrisme, discours qui se veut policé).

Quant au FLN, il, est tout aussi légitime de gueuler contre ce parti : massacre des membres du MNA, puis, une fois au pouvoir, élimination des éléments les plus démocratiques, installation d’une caste militaire au pouvoir, corruption, misère pour tous, tout cela débouchant sur une guerre civile sanglante dont on n’a toujours pas démêlé ce qui revenait au GIA de ce qui revenait au FLN…Donc, il y aurait beaucoup à démythifier sans doute…ça ne veut évidemment pas dire oublier les saloperies de la France, à commencer pas la colonisation elle même.

Quant au titre de mon post, « frantz fanon, islamiste ? », il reflète mon étonnement, naïf mais légitime encore une fois, de voir les luttes d’émancipation de part et d’autre du monde devenir des aliénations religieuses au sens très fort du terme.

Liberté d’expression sur le site de CQFD, mythe ou réalité ? S’il faut toujours aller dans votre sens, ça pose quand même un sérieux problème. Quant à Bouteflicka (pour revenir au FLN), je maintiens que ce type qui joue les DeGaulle au petit pied (genre « sauveur de la paix et de la nation » donc maximum respect et je fais ce que je veux d’abord…) ne m’inspire rien de bon. Faudra t il toujours lire El Watan pour se faire une idée de ce qui se passe en Algérie, à défaut de rendu dans la presse française ??

Frantz Fanon, islamiste ?
| 12 octobre 2006 |
Que des islamistes aient réussi à s’approprier les thèmes de la lutte pour la liberté et de l’émancipation nationale, c’est :
 le plus beau hold-up idéologique de ce début de siècle
 un symptôme de la très grande misère du monde. Je vous trouve bien mollasson avec Tariq Ramadan, « bien mal placé pour incarner les masses opprimées »…c’est tout ?! Et Le Pen, « bien mal placé pour incarner les masses opprimées » lui aussi ? Le fascisme est déjà passé : « une bonne chose de faite », comme dirait mon beauf. Culture pour tous, et bonne bourre aux marseillais. Ah, j’oubliais : à bas le FLN !
REPONSE A GARI
gatonegro | 17 septembre 2006 |
Eh, Gari, y’a que les dingues - pardon, les tarés- qui sont pas d’accord avec toi ? Quand tu causes camaraderie, je vois rien d’autre qu’un putain d’esprit de corps. Cette militance-là, non merci, je serai jamais un petit soldat. Alors, « camarades », toi et moi ? ça reste à voir et surtout à envisager concrêtement ! Pour moi, c’est pas marcher en rang derrière le bouledogue rouge, mais plutôt l’exciter pour le rendre plus méchant. Et si lui qui se prend parfois pour un vilain pitbull n’était en fait qu’un gentil petit épagneul pour te tenir compagnie ? CAROLINE FOUREST
FC | 10 septembre 2006 |
Pourtant Caroline Fourest est l’auteur de plusieurs ouvrages assez documenté à propos des intégrismes religieux, le fait qu’elle soit récupéré par le système, n’invalide pas « Tirs Croisés », Frères Tariq ou Foix contre Choix, à mes yeux. Votre chronique est assez piquante mais oublie que Tévnaian n’est pas le mieux placé pour vous informer sur les erreurs de Pro choix, il a livré à la militante laïque une guerre froide suite au tract « Tévanian et la gauche pro-voile » qui moquait le fait qu’il est organisé une manifestation contre le renvoie des deux sœurs portants une coiffe religieuse et qu’il roule pour Tariq Ramadan. Cette dernière affirmation s’est avéré exact puisqu’il était interrogé par oumma complaisamment, qu’il a accompagné les Indigents de la Pensées et que les seuls prétextes qu’ils trouvent pour casser le Ps est qu’il est un parti de blanc, plus jamais aucune analyse athée ne viendra troublé les analyses des Mots Sont Importants, il me semble. CAROLINE FOUREST
Gari | 8 septembre 2006 |
Bon sang mais y a que des tarés ou quoi qui s’expriment sur ce site ? L’article de CQFD est très bien : je le trouve, pour ma part, parfaitement juste et pondéré. La question du « conflit des générations » est bien partie pour devenir une sacrée ligne de fracture dans la gauche. J’ai les boules en pensant que la hargne obsessionnelle et la malhonnêteté intellectuelle d’une Fourest trouvent autant d’adeptes chez ceux qui se veulent nos « camarades ». Pourvu que CQFD tienne bon, on en a besoin. une époque formidable
| 7 septembre 2006 |
Pour réussir, marche sur la gueule à ton voisin, tu t’élèveras plus facilement et plus vite. Cette règle de base de la compétition en milieu libéral, l’article qui précède en est une illustration, mais on voit bien que les journalistes d’aujourd’hui (internet ou papier) en on fait un art de vivre. Pas de panier de crabes plus répugnant, affichant davantage sa merde et son ressentiment !!! Règle n.2 : plus t’es petit, plus tu dois gueuler fort et être hargneux …pour faire du tirage. Question de survie, on jugera pas. Relisons plutôt Bel-Ami, le roman de Maupassant : c’est du 19e siècle , et pourtant c’est de l’actualité. Sauf pour les duels d’honneur et les mariages, c’est dommage, on ne verra jamais Joffrin et Halimi se tirer dessus dans une clairière au petit matin, ou Cyran se marier avec Ockrent. Ca ferait pourtant de bien beaux spectacles !! Et des articles saignants, je te raconte même pas !! CAROLINE FOUREST
SALBERT | 2 septembre 2006 |
Le nouvel ennemi est le néo-colonialisme, non celui qui empoisonne les relations entre les Français et les « immigrés » de « secondes générations », la discrimination à l’embauche, le refus devant certains établissements mais le fait que quelques centaines d’adolescentes n’aient pas le droit de porter un foulard, symbole d’oppression dans d’autres pays, que les cantines ne distribuent pas toutes des plats sans porcs ou pire que des prédicateurs musulmans ne puissent opérer dans certaines banlieues. Devant tant d’injustice, d’islamophobie et ’d’anti-islamisme primaire, toutes les alliances sont permises d’un Bouamama ancien marxiste avec les néo-fondamentalistes Jeunes Musulmans à l’alliance d’une ancienne féministe avec les prêcheurs Frères Musulmans. Tout les décident seront exécutés jusqu’au dernier… CAROLINE FOUREST
Jacques Gadret | 12 août 2006 |
Là où Caroline Fourest pourrait recevoir un prix, c’est pour la franchise de son discours. Ainsi, d’ailleurs, que toute l’équipe de Charlie, digne successeuse du Charlie première bouture, quoiqu’on en dise ici ou là. Ceux-ci n’ont jamais caressé personne dans le sens du poil. Souvenez-vous d’un Reiser vomissant son dégoût des congés payés, ou encore des casseurs des manifs d’antan ! D’un Coluche et de sa chronique hebdomadaire intitulée « les pauvres sont des cons » ! Et les reportages décapants de Cabu à la fête de l’Huma, qui oserait encore les faire ? Rien à voir avec ce niannian de Pierre Tévanian, même si celui-ci est parfois juste dans sa critique des politiques de l’immigration : toujours du côté des gentils et des faibles, forcément innocents puisque victimes…« soeur Caroline », surnomme-t-il sur internet celle qui s’interroge sur sa pensée à lui : elle n’en saura pas plus, puisqu’il se contente de lui répondre que ses attaques ne tiennent pas la route, en bon pro de l’esquive rhétorique. Mais le curé, pas de doute, c’est bien lui !! C’est autrement plus intéressant d’aller faire un tour sur le site de Prochoix pour décortiquer les mensonges de Tariq Ramadan ou les manoeuvres de Nicolas Sarkozy, au hasard. Salut. CAROLINE FOUREST
| 8 août 2006 |

Bof…vos cibles sont maintenant quasi toujours les mêmes : la gauche pas estampillée « extrème » (avec tout ce que ce critère de sélection comporte comme bons sentiments dégoulinants et surtout comme conformisme), les critiques des critiques des médias. Alors, elles sont désignées d’avance ?

Votre clébard marche en meute, on dirait que vous avez fait un pari à long terme sur l’« alternatif ». Vous allez dépasser TF1 et déclencher une révolution, c’est cela ?

En tout cas, si vous continuez à vous tromper d’ennemi -c’est de plus en plus fréquent chez vous- et à trouver vos sources chez les flicards de l’acrimed, comptez sur moi pour changer de crèmerie.

CAROLINE FOUREST
stef | 30 juillet 2006 | manifeste des libertés
Somme toute, cet article s’intéresse davantage à attaquer Caroline Fourest ( c’est qui, ca ? Quelqu’un qui a attrapé l’ivresse de la gloriole et des plateaux télés, dirait-on. ) et à évacuer ses arguments sous prétexte qu’elle traine un peu trop dans les « milieux autorisés ». Je suis pas dingue non plus des paillettes à vrai dire…Mais sur le fond, vous en pensez quoi, vous, de l’islam politique, à CQFD ? A votre avis, c’est compatible, ces deux mots, « islam » et « politique » ? J’espère que cette question n’est pas en train de devenir un tabou chez les alternos !!! Pour approfondir sur le sujet en question, on peut se reporter au site du « manifeste des libertés », où des personnes de culture musulmane n’hésitent pas à y répondre. À PROPOS DE DÉONTOLOGIE ET DE MÉTHODE
Omar Chérif | 12 juillet 2006 | Sœur Caroline est de retour
En réponse à Olivier de toulon : L’argument « faut taper sur toutes les religions » et tous les extrémistes est en l’occurence un peu court. Le cas de Caroline Fourest est vraiment typique de ces militants opportunistes qui se sont trouvés un filon quasi-commerciale et qui le vende au plus offrant. L’article de CQFD, qui fait réagir Olivier d’une façon très premier degré, n’épingle pas la Fourest pour ses convictions (à la limite tout le monde s’en fout de ses convictions) mais justement pour ses méthodes douteuses, ses compromissions et ses amalgames. Ni dieu, ni maître, ni Fourest, ni Ramadan, ni 14 juillet, ni trou dans la couche d’ozone… À lire le démontage de son travail sur le lien suivant Manip de CQFD
Olivier (Toulon) | 9 juillet 2006 |

Je trouve l’article de « CQFD » sur Caroline Fourest de mauvaise foi. On est même en pleine manipulation ! Vous faites passer Fourest pour une enragée anti-islam (et donc sous-entendez qu’elle est raciste) et vous passez totalement sous silence son engagement à ProChoix où elle n’a jamais hésité à combattre l’extrême-droite chrétienne - notamment par rapport aux luttes contre les anti-IVG et les luttes gays et lesbiennes.

Des livres comme « Tirs croisés » écrit avec Fiametta Venner cririquent les extrémismes des TROIS monothéisme, il ne faut pas l’oublier non plus. Faire croire qu’une personne dont la critique des dérives liberticides des religions englobe l’islam parmi les autres (ce qui est normal, il y a des fachos musulmans, il n’y a aucune raison de ne pas les critiquer comme les fachos des autres cultes) est raciste est une tromperie crade et honteuse. Vous mentez ici à vos lecteurs. Merci pour la déontologie et pour l’éthique !

Vous avez tronqué la réalité en maquillant en acharnement anti-islam la lutte contre les extrémismes religieux qui n’épargne pas l’islam. Ce n’est pas la même chose ! Vous procédez ainsi comme on fait ceux qui amalgamaient tous les opposants au traité constitutionnel européen (genre : « vous votez ’non’ comme Le Pen, vous êtes donc populistes »). Fourest est autant raciste que vous êtes lepéniste (c’est à dire pas du tout, comprenons-nous bien).

Vous pratiquez donc des méthodes que vous condamniez chez les autres. Bonjour la contradiction ! Je suis déçu de voir ces pratiques chez « CQFD », journal que j’aimais bien avant cette dérive inadmissible. ça met le doute sur les autres infos du journal, où cette politique du tronquage d’infos visant non à remettre en cause les opinions d’autrui (ce qui est légitime), mais à coller à autrui des idées nauséabondes qu’il ou elle n’a pas va-t-elle ? On se croirait chez les stals. C’est un procédé d’adeptes du pouvoir.

Vous vous faites ainsi les alliés de la progression de l’aliénation religieuse en assimilant critique de l’islam à racisme, ce qui n’a rien à voir quand cette critique est incluse dans celle des autres religions. Vous devenez l’allié des ennemis de la liberté !

Ne pouvant soutenir un tel changement de cap, j’ai refusé de renouveler mon abonement chez vous. Espérons que vous deveniez bientôt lucides. Reprenez-vous ! Vous allez finir par traîter les anars de fafs parce qu’on trouve le voile islamique oppresseur des femmes. A quand le « Monde libertaire » et la FA dans vos « faux amis » ? En arriverez-vous là ?

Ni dieu ni allah ni maître.

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |