Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°036
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°036


CARTE POSTALE

ARNO T’ES TROP (ET TAIS-TOI)

Mis à jour le :15 juillet 2006. Auteur : Christophe Goby.


Je me souviens d’un plombier polonais dans Brazil de Terry Gilliam. Il jaillit chez le héros et branche des tuyaux partout, des toilettes jusqu’à l’arrivée d’air… Peu après on apprend qu’il appartient à une organisation terroriste ! Pour Arno Klarsfeld, qui fréquente plutôt les boîtes de nuit que les boîtes de plomberie, « l’extrême gauche » aurait condamné la Constitution européenne par xénophobie envers le plombier. Comment peut-elle vouloir garder des Maliens à l’école et refuser des Polonais au travail ! Nous, extrême gauche ou pas, on les veut bien les plombiers, parce qu’ils pourraient peut-être te désiphonner le ciboulot ! Ou alors te mettre du plomb dedans. Et ils en ont, en Pologne, depuis que le gouvernement a voté une loi interdisant les OGM… Arno, on t’explique. Toi qui admets avoir réussi l’école avec 9 sur 20 de moyenne (France Inter, 3 juillet), tu comprends, nous dis-tu, le souci que montre la République de ne conserver que les « méritants ». T’as la moyenne, tu restes, tu l’as pas, on te jette. Ça va être chaud cette année. Surtout que les Blacks l’ont emporté au football. Le sport, ça fait des points ! Mais s’ils ne marquent pas : hop, déportation. On gardera à la rigueur Aimé Jacquet, pardon, Aimé Césaire. Et encore. Toussaint Louverture, le libéro d’Haïti, a quand même fini dans les prisons du Jura.

En fait, Arno, tu nous fous la gerbe après nous avoir bien fait rigoler, toi qui t’es courageusement engagé dans Tsahal pour combattre des terroristes de 12 ans, toi qui as bravé Le Pen sur des podiums, toi qui as eu l’audace d’affronter la jet-set dans les soirées-mousse. Quand on se vante d’avoir fait condamner Barbie, pas la poupée, l’autre, on ne fait pas le valet d’un ministre qui éjecte des gens simplement pour faire jouir un électorat anéanti par les défaites sociales et la misère du travail salarié. Va donc voir l’école du Panier à Marseille, montée des Accoules, qui a affiché un soutien inconditionnel à ses minots, va voir les villages du Cher ou du Loiret étreindre leurs gosses pour les garder, comme Chambon-sur-Lignon a protégé des enfants juifs durant cette seconde guerre mondiale que tu portes en bandoulière. C’est toujours la guerre, mon pauv’monsieur, et elle est toujours pas jolie.

Article publié dans CQFD n° 36, juillet-août 2006.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |