Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°037
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°037


À LA RAME

COUP DE BOULES

Mis à jour le :15 septembre 2006. Auteur : Le bouledogue rouge.


« Dommage qu’il faille attendre la Coupe du monde pour vivre ces moments-là. Chacun pourrait réfléchir à ça : pourquoi ne pas vivre plus souvent des moments de bonheur avec les gens ? », lâcha Lilian Thuram après la victoire sur le Brésil. Thuram, c’est pas le plus con de la bande. Contre le Portugal, entre Rungis et Orly, le patron d’une pizzéria nous a dit qu’on pouvait voir le match, mais « Au coup de sifflet final, je ferme. » Pourquoi ? « Après France-Brésil, ils ont déboulé comme des furieux, y a une grenade qui a atterri dans la salle et les clients sont partis sans payer. Alors, ce soir, je baisse le rideau dès la fin du match. Je vous conseille de filer fissa vous mettre à l’abri, ils cognent sur tout ce qui bouge. » Mais qui ça, ils ? « Les flics, tiens ! » Quand l’arbitre a sifflé, on a fait comme disait le patron. Aux fenêtres du bâtiment qu’on longeait, des mamans et des gosses attendaient la suite du spectacle. « On a gagné, non ? », nous a fait l’une d’elles, comme pour justifier sa présence sur son balcon. Visiblement, un doute planait. Des jeunes se sont mis à danser sur l’avenue. Une patrouille a foncé dans le tas, sirène hurlante. Elle est vite repartie en sens inverse, les vitres cassées. Les CRS se sont massés autour de la gare RER. Ils canardaient à la lacrymo ceux qui voulaient aller à Paris. À la télé, un plan fixe des Champs Élysées, pris du haut d’un immeuble. Le journaliste récitait le baratin habituel sur la liesse populaire et l’esprit de 98. « Dommage qu’il faille attendre la Coupe du monde pour vivre ces moments-là. » En effet.

Publié dans CQFD n°37, septembre 2006.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |