Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°037
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°037


PETIT CYNISME ORDINAIRE

CONTRÔLE DE ROUTINE, OUVREZ VOTRE OGIVE

Mis à jour le :15 septembre 2006. Auteur : François Maliet.


« Les dirigeants d’États qui auraient recours à des moyens terroristes contre nous doivent comprendre qu’ils s’exposent à une réponse ferme et adaptée de notre part. Et cette réponse peut être conventionnelle. Elle peut aussi être d’une autre nature » affirmait le chef des armées lors de son discours à la base militaire de l’Ile Longue en janvier 2006. En clair : au prochain attentat chez Tati, Beyrouth disparaît de la carte sous un nuage radioactif et tricolore. Pour mener à bien cette politique, l’industriel EADS finalise son M51, un missile nucléaire « ferme et adapté » qui aura une portée de plus de 6 000 km. Testé cette année sur un vaste terrain militaire landais, il équipera bientôt quatre sous-marins de l’armée française. Alors que cette modernisation de la force de frappe va à l’encontre du Traité de non prolifération nucléaire ratifié par la France, aucun inspecteur de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA) ne pointe le bout de son nez. L’épineux cas iranien atteste que l’ONU se préoccupe de la question du nucléaire, mais Kofi Annan ne moufte pas quand Chirac se donne les moyens de vitrifier les « États terroristes ». Pour palier à cette malencontreuse différence de traitement, une « inspection citoyenne » est organisée les 23 et 24 septembre prochains, à Biscarrosse plage, au Centre d’Essais des Landes. Pensez à envoyer vos notes de resto du week-end à l’AIEA : on veut bien faire son boulot bénévolement, mais qu’elle assure au moins les frais de bouche…

- Programme complet sur www.nonaumissilem51.org

Article publié dans CQFD n° 37, septembre 2006.






>Réagir<

CONTRÔLE DE ROUTINE, OUVREZ VOTRE OGIVE
letue | 10 janvier 2007 | la ruine
Des années que la france se ruine dans des moyens militaires couteux et inadaptés. Le rafale coute la peau des fesses aux contribuables et je ne parle meme pas du char LECLERC… il ya 20 ans en tant qu’appelé du contingent j’ai « bossé » sur le remplacement des moteurs d’amx 30. Tenez vous vous bien, la mécanique, hors boite de vitesse coutait déja 800 briques !!pendant ce temps les hopitaux crèvent, faute de moyens, cherchez l’erreur.
 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |