Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°038
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°038



TOUT EST SOUS CONTRÔLE

Mis à jour le :17 octobre 2006. Auteur : Le bouledogue rouge.


La loi 2006-11 du 5 janvier 2006, appliquée depuis le 1 er juillet, institue l’interdiction d’apprendre à faire du vélo sans les petites roues. À moins que le bambin ne trouve l’équilibre grâce à une technique dûment validée par nos instances dirigeantes. Baliverne, bien sûr… Les minots peuvent encore pédaler peinards. Mais cette loi renforce bien l’arsenal législatif de contrôle de notre quotidien : elle interdit de faire connaître les propriétés de produits phytosanitaires naturels s’ils ne sont pas homologués. Qu’il transmette la recette du purin d’ortie à ses voisins, et pépé devient malgré lui le Jacques Mesrine du jardinage. Si le flicage des particuliers semble une tâche épineuse pour les pandores de potager, le contrôle des professionnels du bio est aussi aisé que d’écraser un doryphore entre deux doigts. Le 31 août, Éric Petiot, paysagiste et formateur dans l’Ain, a reçu la visite d’un inspecteur de la répression des fraudes, accompagné d’un collègue du service régional de la protection des végétaux. Ils ont épluché ses papelards pendant six heures, embarquant notamment ses cours sur la protection naturelle des arbres et des plantes. « J’ai été soi-disant tiré au sort dans les pages jaunes… J’ai plutôt été tiré comme un lapin ! » s’énerve Éric. « Mon but n’est pas de vendre des produits, mais de former les gens pour qu’ils s’autonomisent un maximum » précise-t-il. Les deux inspecteurs lui ont signifié qu’il ne pouvait mentionner les propriétés fongicides et insecticides des préparations exposées dans ses cours. Impressionné par ces réplicants du brevetage du vivant, Éric en tremble encore : « Je n’arrêterai pas ! Je continue mes stages ! »

Publié dans CQFD n°38, octobre 2006.






>Réagir<

TOUT EST SOUS CONTRÔLE
Camille Couteau | 7 mai 2007 |
Dans le même ordre d’idée, une circulaire (européenne, je crois, et sans doute rédigée par le lobby agro-industriel) interdit d’amener à l’école, le jour où l’on y fête l’anniversaire d’un petit camarade, des gâteaux faits « à la maison ». Ne sont autorisées que les pâtisseries sous emballage, provenant du commerce. Et lorsqu’à l’école les enfants et leur maîtresse préparent eux-mêmes un gâteau, ils n’ont plus le doit de casser les oeufs, ceux-ci doivent être achetés en sachet plastique car on craint qu’un bambin ne s’étrangle avec un bout de coquille ! Vous en connaissez beaucoup, vous, des élèves empoisonnés par un gâteau d’anniversaire, ou bien morts étouffés par une coquille d’oeuf ? TOUT EST SOUS CONTRÔLE
balthazar | 12 décembre 2006 |

j’ignorais les vertus du purin d’ortie jusqu’au jour ou j’ai appris qu’une loi stupide, votée par des soit-disant représentants du « peuple » venait d’être appliquée stricto sensu par des fonctionnaires zélés dignes des meilleures satires de Courteline.

En conséquence de quoi, la première chose que j’ai faite est d’aller m’acheter un bidon de purin d’ortie. J’ai decouvert que c’etait un produit extra que je recommande depuis à tous mes voisins.

Boomerang ! vous avez dit boomerang ?

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |