Accueil
Sommaire du N°038
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°038



ANTHOLOGIE DU RETOUR À LA PAIX CIVILE

Mis à jour le :15 octobre 2006. .


« Une trentaine de reporters, cameramen et photographes poireautaient hier à l’aube aux pieds des HLM des Mureaux, avant même l’arrivée des CRS. […] Sur place au moment de l’intervention, Marc Gautron, secrétaire national de l’Unsa police, a fustigé devant les caméras un tel “déploiement médiatique”, qu’il a attribué au ministère de l’Intérieur. […] Place Beauvau, on balance en off les coupables présumés des fuites à la presse : “les syndicats de police.” Ceux-ci, en pleine campagne en vue des élections professionnelles fin novembre, “veulent apparaître à la télé” pour gagner des voix mais aussi pour “s’en servir de tribune pour réclamer des moyens supplémentaires”. […] Bruno Beschizza, leader de Synergie, rétorque que les “gros syndicats n’ont pas besoin de ça pour passer dans les médias”. »
Libération, 05/10/06

« Une opération policière d’envergure menée par une centaine de fonctionnaires mercredi aux Mureaux (Yvelines) s’est soldée par un demi-échec et a suscité une polémique sur des brutalités présumées. […] Selon un journaliste de télévision, qui a requis l’anonymat, plusieurs personnes se sont plaintes d’avoir vu les policiers investir brutalement, à l’aurore, leur logement, avant d’expliquer qu’ils s’étaient trompés d’endroit. Des habitants de la cité auraient été molestés.  »
Reuters, 04/10/06

« Comme des centaines d’habitants du quartier des Tarterêts, Margaux a assisté du haut de sa fenêtre à l’imposante descente de police hier matin. Près de 220 policiers ont investi dès 6 heures la cité sensible, en réaction à l’agression, mardi dernier, de deux CRS au pied des immeubles. “Il y avait des caméras aussi. J’ai cru qu’ils tournaient un documentaire.” […] “Ils sont venus faire leur show, façon Starsky et Hutch”, rigole Hamid, 22 ans. “Sarko envoie ses flics suivis par les caméras pour montrer qu’ils rentrent partout. Avec autant de keufs, moi j’envahis un pays. Ça fait des images pour le 13 heures.”  »
Métro, 26/09/06

« Dans la descente de police sur la cité des 4000 de La Courneuve (les gens du RAID en grande tenue de guerriers de science-fiction, un CRS tous les trois mètres, des “bleus” partout comme horizon), le ridicule le dispute à l’odieux. Ils ont cravaté un type qui n’a rien à voir dans le meurtre du petit Sidi Ahmed, puis ont confisqué une trottinette électrique, avant de repartir toutes sirènes hurlantes, après avoir fichu la frousse aux plus petits, suscité la vindicte des adolescents et irrité les adultes.  »
L’Humanité, 23/06/05

« Hier soir, le quartier de la Plaine-du-Lys, à Dammarie-les-Lys, était sous surveillance policière. […] “On a assisté à une interpellation. Les forces de l’ordre, environ vingt-cinq personnes, nous ont ordonné de dégager en nous donnant des coups. En fuyant, j’ai perdu l’équilibre. Quand je me suis retourné, j’ai reçu un coup de tonfa en plein visage. Les policiers se sont alors repliés”, raconte Omar. Un ami le conduit aux urgences de la clinique des Fontaines, à Melun, où un médecin constate “une plaie, une déviation et une fracture au niveau du nez”  »
Le Parisien, 09/10/04

« Offrir à nos compatriotes un monde de sûreté, de justice et de liberté. Pour cela, vous avez choisi de vous retrouver en première ligne ; face aux délinquants et aux criminels ; face à la détresse des victimes ; face à la misère des exclus ; face aussi aux critiques faciles de ceux qui n’ont pas conscience de la difficulté extrême de votre métier ou qui, et par aveuglement, ont choisi de l’ignorer.  »
Nicolas Sarkozy, discours à la préfecture de police, 21/08/03

Anthologie publiée dans CQFD n° 38, octobre 2006, accompagant l’article QUAND LES « ÉMEUTIERS » S’ORGANISENT.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |