Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°039
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°039


TOUT DOIT DISPARAÎTRE

PLUS ALLÈGRE, TU MEURS !

Mis à jour le :15 novembre 2006. Auteur : Arthur.


CONNAISSEZ-VOUS CLAUDE ALLÈGRE ? Non ? C’est pas une perte ! Ce rondouillard aux sourcils en haie de tuyas, copain de Jospin au tennis, est un scientifique multicartes qui bavasse dans L’Express et ramène sa science à tout bout de cornues depuis des lustres. Il s’était fait connaître en critiquant Haroun Tazieff à propos des volcans, lui qui, surcharge pondérale oblige, était incapable de monter à pied au Sacré-Coeur. Privé de ministère depuis longtemps (le « mammouth » de l’Éducation nationale), condamné à quelques travaux obscurs, Allègre s’ennuyait. On parlait de réchauffement climatique, ça lui a donné une idée : je vais dire qu’il n’existe pas, ou si peu. Que c’est pas une vérité scientifique. Que je suis, moi, Allègre, le digne successeur de Pasteur (critiqué en son temps). Et voilà notre boursouflé ferraillant contre ces alarmistes qui annoncent les ravages de l’effet de serre et la fonte des banquises. On a compris que l’important, dans cette affaire, c’est que les journaux parlent d’Allègre avant qu’il ne soit même plus reconnu par sa concierge. Question jugement de l’histoire, Allègre ne sera pas Pasteur mais Lissenko, le soviétique qui avait réécrit la génétique sous la plume du Politburo.

Car la facture du réchauffement climatique vient d’être chiffrée : 5 500 milliards d’euros ! Ginette, je casque, passe-moi mon carnet de chèques ! L’auteur de cette étude commandée par Tony Blair est un Anglais nommé Stern, qui a oublié au passage de mettre en annexe le coût du réchauffement climatique en Irak causé par la croisade Bush-Blair, mais ne mélangeons pas tout. Que dit ce rapport ? Que deux cents millions de Terriens seront tôt ou tard victimes de sécheresse et d’inondations si les émissions de CO2 et de méthane ne cessent pas de croître. D’accord, ces victimes seront les pauvres, africains ou asiatiques, mais ça va les rendre encore plus pressés d’enjamber nos frontières barbelées. Amis riches, agissons donc avant les invasions barbares ! Hélas, les USA, responsables à eux seuls du quart des gaz à effet de serre, s’obstinent à ne pas signer le pourtant ridiculement timide protocole de Kyoto. Et les pays dits émergents, comme la Chine, l’Inde ou le Brésil, clament en choeur : « À nous les 4x4, la clim’, les fumées et les avions ricains, nous aussi on veut faire chauffer les cartes bleues et détruire la planète !  » Comme ils sont nombreux, cet alignement sur le mode de « vie » (de non-vie, plutôt) occidental annonce clairement la fin du monde.

Soyons précis : il va de soi que les vrais responsables de ce chauffage planétaire sont connus. Ce sont les dirigeants des multinationales, corrompus pour la plupart, les banquiers, les spéculateurs, les escrocs des combinats russes, les mafias qui blanchissent en Occident, les nouveaux riches chinois qui bousillent les forêts africaines, au total un petit millier de Terriens qui n’en ont rien à battre, vu qu’en 2020 ils boufferont les pissenlits par la racine. Sans oublier les pétroliers et la clique des transports qui, après nous avoir vendu des bagnoles polluantes, nous culpabilisent avec les rejets. Comment contrôler ces gugusses et les mettre hors d’état de nuire ? En voilà une bonne question ! Ils dirigent tout, les grandes organisations onusiennes, les Bourses, les hommes politiques locaux qui votent les lois qui les arrangent. Une idée : couper la clim’ de leurs limousines. Pas assez efficace ? C’est le mot couper qui nous inspire. Un homme avait tenté de résoudre le problème en France : Robespierre. Mais la Terreur est un mot hélas discrédité. On voit mal les sans-culottes d’aujourd’hui monter à l’assaut de Davos une tronçonneuse à la main ! CQFD devrait ouvrir une boîte à idées pour récolter les suggestions. Vite, on est pressés !

Article publié dans CQFD n° 39, novembre 2006.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |