Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°042
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°042


AUXILIAIRE DE POLICE ANTITERRORISTE

DE L’ORDURE

Mis à jour le :15 février 2007. Auteur : Anatole Istria.

Tandis que Val et Joffrin, soutenus par Bayrou, Hollande et Sarkozy, se serraient les coudes contre les hordes islamistes, Libé ouvrait un nouveau front contre un autre péril civilisationnel : l’anarchiste grec.

On se serait contenté de ricaner en survolant ce monstre hybride et stérile qu’a constitué le Charlibé du 8 février, entièrement consacré à l’auto-célébration de la « liberté de la presse » et surtout de leur immense et talentueux courage face à l’obscurantisme mahométan. D’autant mieux que le duo Joffrin-Val est soutenu et protégé par le ministre de l’Intérieur, celui là-même qui a fait interdire un livre sur sa femme et limoger le directeur de Paris-Match. Dans ce havre de liberté et de tolérance, un article particulièrement crapuleux attire l’attention. Titre : « Un bastion anarchiste au cœur d’Athènes », par Nicolas Verdan. On y décrit l’occupation de l’École polytechnique d’Athènes depuis vingt-cinq jours par « une poignée d’anarchistes autoproclamés ( ?) ». Lorsqu’il évoque l’équipement précaire de ces dangereux libertaires, avec leurs « pansements de fortune pour les camarades « tabassés » par les flics », l’enquêteur sous-entend à coup de guillemets que la police grecque subit calomnies et exagérations lorsque sont dénoncés ses violences, ses gazages et ses emprisonnements abusifs. Pour sa défense, le plumitif n’a pas l’air à l’aise dans cette ambiance où, scandaleusement, rien n’est à sa place : « Un ampli bricolé diffuse du punk dans les escaliers. Le vin blanc circule dans des bouteilles de Coca. Les yeux sont injectés, les visages défaits. » Il faut dire que ces jeunes anars grecs sont bagarreurs et vindicatifs : « Voitures incendiées, policiers bombardés de cocktails Molotov, banques attaquées, les faits d’armes de ces anarchistes sont tellement nombreux que les Grecs y prêtent à peine attention ». Et pas aimables avec la presse, même de gauche et objective : « Discours appris par cœur, refus de parler d’un projet social, rejet des « mass média » , la discussion tourne court. » Le discours appris par cœur, le reporter connaît bien. En fait de projet social, le sien est au pouvoir. Des « mass-médias », il est un des tâcherons et cracheurs de fiel. Quant aux fins de non-recevoir de ces gens qu’il méprise, il eut été sans doute plus logique qu’ils lui rotent tout de suite leur rezina à la gueule… par principe de précaution.

Dans cet article, les causes de l’occupation sont à peine évoquées. Or il s’agit d’une protestation de solidarité en faveur de Tarasio Zadorozni, Gerasimos Kyriakopoulos et Kostas Kachadouras, arrêtés le 6 mai 2006 lors de la manifestation du Forum Social Européen contre la guerre et qui, toujours emprisonnés, mènent une grève de la faim (sauf Kachadouras), dans de terribles conditions d’isolement, depuis décembre 2006. Le fait que l’État grec applique avec un zèle particulier les orientations de l’anti-terrorisme global post-11 septembre et cherche à criminaliser la contestation grâce à tout un arsenal législatif d’exception n’aura pas marqué l’esprit policier du journaliste de Libé. Pas un mot non plus sur la répression de la manif du 13 janvier où les flics grecs ont attaqué la foule à moto, façon voltigeurs. La suspicion, la délation à peine voilée et les falsifications confèrent à cet article une affiliation à la pire presse de caniveau, du genre Minute à propos de la Sorbonne en mai 68.

En effet, ce journaliste ne s’embarrasse pas de circonspection pour confondre les occupants de l’école polytechnique avec le groupe armé qui a commis un attentat contre l’ambassade des USA le 12 janvier : « Pourtant ni le gouvernement ni les médias ne font de lien » déplore-t-il. Alors que lui, il sait ! Alors, que fait la police ? D’ailleurs, un journaliste de la télé locale dont l’anonymat gêne moins que celui des jeunes anars - esprit de corps oblige - se montre encore plus catégorique : « Les organisations terroristes recrutent parmi ces anarchistes. » Une colonne plus loin : « les jeunes qui se battent contre la police sont des recrues potentielles pour les organisations terroristes » confirme l’universitaire Maria Bossi, spécialiste en terrorisme, que l’on doit donc croire sur parole. Et comme il est toujours possible d’ajouter encore un peu d’amalgame à l’infamie, le dessinateur fayot Riss illustre l’article avec la caricature d’un jeune émeutier visant l’ambassade US avec un lance-pierre ; une bulle dévoile ses pensées secrètes : «  Un jour, je me payerai un avion… » Et l’on voit apparaître dans son rêve la célèbre scène des Twin-Towers. L’affaire est dans le sac, on tient les coupables ! En route pour Guantanamo !

Publié dans CQFD n°42, février 2007.






>Réagir<

DE L’ORDURE
gatonegro | 23 mars 2007 |
Pour info, des manifs de solidarité avec les anars grecs entôlés/ mis en examen commencent à se décanter ici et là. Ici, c’était à Rennes mercredi dernier à 18h, manif organisée par le Scalp. Pas pu y aller, c’est l’heure où j’attaque le mail (de nuit, ben ouais). Dites un peu, les rennais, c’était comment ? À Zedh et aux zotres
| 13 mars 2007 |
En attendant, puisque tout le monde a son point de vue sur les barbes et les barbus, le blasphème, la laïcité, l’Islam réel, l’islam fantasmé, la dimension religieuse de l’anarchie, que sais-je encore… sur tout, sauf sur l’article qui ne fait l’objet que de contre-sens, pourquoi vous ne créez pas un blog pour vous étripez joyeusement entre vous ? DE L’ORDURE
Zedh | 9 mars 2007 | Sécateur ?
J’aimerai bien savoir pourquoi ma dernière réaction n’est toujours pas publiée. Sécateur ? Débat tronqué = débat faussé, et tromperie pour les lecteurs. DE L’ORDURE
Zedh | 8 mars 2007 | Barbe & barbe
« le drapeau noir n’est il pas une religion » est-il dit ici. Tu connais très bien la réponse, te fous pas de la gueule des gens comme ça, c’est ridicule. Quand à la barbe, tu sais très bien qu’on reconnaît facilement une barbe lambda d’une barbe islamiste, fais pas semblant de ne pas voir, comme on reconnaît facilement un skin d’un chauve. J’ai posté il y a quelques jours un message en réponse à ces insanités, mais ça ne parait pas. Manque de temps ? C’est bien long quand même. DE L’ORDURE
Zedh | 6 mars 2007 | Complexi quoi ?
Il faut arrêter, sous prétexte de « complexité », de dire des choses sans aucun sens comme « l’athéisme est une religion », « il existe des anarchistes religieux » ou « le drapeau noir est une religion » ! ! ! C’est d’une malhonnêteté totale. C’est n’importe quoi de tout inverser de la sorte, c’est souvent d’ailleurs un truc de droite, comme dire que les antifasciste sont les pires fascistes… Critique les gens pour ce qu’ils sont, et non en les traitant de ce qu’ils combattent. DE L’ORDURE
ziad | 5 mars 2007 | complexité
bonjour, un petit rappel ou une info ; en Algérie les religions ont de tout temps étaient caricaturées (voir Dilem, le Hic..) (avec d difficultés des fois certes maiis tjrs existées) sans censures… mais l’inacomprehensible est qd les caricatures viennent de l’exterieur et surtout de l’occident civilisateur provocateur de guerre et j’en passe.. le problème ici n’est pas la religion en elle meme mais l’attaque de l’occident et son icomprehension du monde arabe (et surtout musulman).. certaines critiques sont monnaies courantes à l’interieur de certains pays mais quand elle viennent d’un pays exterieur, ce n’est pas la meme interprétation et le mme sens qui est donné à cette critique… je defend pas les religions ou autres trucs philosophique (qui serait une dicatature idéologique pour la liberté : le pricipe de renier les religion tout court est trop simplificateur) mais la vie est ce qu’elle est et plus complexe que cela. il existe des anarchistes religieux( je parle pas de religieux anarchistes mais de confession religieuse) aussi qui défendent les mme causes que les anarchistes athées…et puis la liberté elle est la mme pour tous..et la liberté du culte en est une..l’athéisme aussi est une religion… désolé si je fais dans la confusion..ca s’appelle la complexité.. et puis si ben laden c t une affaire de religion, il s’aurait attaqué au vatican, cynagogue… et puis les barbus com tu dis j’en ai connu pas mal pour te dire ke c’est autre chose k’1 affaire de religion…et puis j’en porte une de barbe ..suis je un barbu..et puis le drapeau noir n’est il pas une religion… DE L’ORDURE
Zedh | 3 mars 2007 |

N’en déplaise à ceux qui sont déjà murs pour rétablir le délit de blasphème à travers leur oukase interdisant de critiquer l’islam proclamée on ne sait pas pourquoi religion intouchable ou sanctuarisée par des pseudo-gauchos, les caricatures en question avaient été publiées dans des pays comme l’Égypte et la Jordanie sans que cela ne soulève les foules. Le « scandale » est venu des mois après. Dans cette affaire, il y a eu manip et instrumentalisation de la part des anti-caricatures qui, les amis de la foi auront beau dire ce qu’ils veulent, ont une action liberticide. Le propre d’une caricature est d’être outrancière, et critiquer une religion n’est pas non plus critiquer tous les croyants, mais souvent les plus bigots d’entre eux voire les fachos théocratiques qui nichent dans tous les cultes.

Quelqu’un dans cette discussion a dit « ceux qui critiquent l’islam ne disent rien contre la statut de JP 2 de 9 m de haut en Bretagne ». Ah bon ? D’où sort cette affirmation ? Moi je pense au contraire qu’il est cohérent de critiquer les décerveleurs de toutes les religions, qu’ils dressent des statues de papes ou qu’ils veuillent interdire de parler de leur culte. Le « sacré » ne concerne que celui qui est croyant.

Quant à ceux qui assimilent un Ravachol à un Ben Laden, ça relève du n’importe quoi total et absolu. ça reflète un vide de la pensée ou une confusion irréparable.

Blasphémons sans entraves !

ça fait pléz
| 27 février 2007 |
Juste pour dire que l’article est trop classe ! Merci à vous ! ne vous arrêtez jamais ! DE L’ORDURE
| 26 février 2007 |
Une réaction que les intéressés liraient certainement si vous leur aviez fait un courrier, ou a la limite mis en commentaire du dit article sur net. D’ailleurs un lien vers l’article en question aurait fait du bien, car je n’en retrouve pas la trace vive les éboueurs !
charlabia | 24 février 2007 |
Oui tous ces barbus sont de sales fachistes, et hop les cons de droite et de gauche se retrouvent enfin d’accord sur quelque chose, comme pour l’interdiction du voile à l’école…Par contre on ne lit pas beaucoup leur avis sur une statue du pape installée sur une place publique d’une ville de la République dite laïque dont le socle et autres frais d’installation sont grâcieusement offerts par cette même République sans avoir à rendre de compte à personne et surtout pas au contribuable qui y trouverait quelque chose à redire, le pingre. Arrêtez de nous gonfler avec la prétendue menace terroriste, surtout quand on voit comment est menée cette belle et grande lutte : on enlève les badges d’accès à des personnels d’aéroports (en réalité irréprochables) soupçonnés de terrorisme mais sans les interroger sur leurs activités et en les laissant en liberté…A force de crier au loup… De la liberté d’expression : dialogue
Jules et Jim | 21 février 2007 |

- Val, Joffrin,…c’est vraiment du microcosme insignifiant tout ça ! Ils comptent pour quoi dans le monde d’aujourd’hui ?
- L’acharnement de Charlie vient peut-être de sauver le droit à la caricature en France, ainsi que celui de se moquer des religions…
- Ces deux bourgeois parisiens, sauver quoique ce soit ? Et puis, ce Val, c’est jamais qu’un prétentieux arrogant…
- …et surtout le « mauvais client » favori de l’alterpresse…
- …et ce Joffrin, l’a vraiment pas l’air bien finaud…
- …euh, là, d’accord !
- Ces deux-là se veulent des héros de la liberté d’expression, mais pas un des deux n’ a bougé ses fesses pour la peau de ce conseiller ANPE de la région nantaise !
- Celui qui appelait à bruler son agence ?
- Ben quoi ? Y’a de quoi choper les boules, non, toutes ces radiations ! On le dit comment, ça ? Ca s’exprime poliment et de façon feutrée, l’injustice ?
-  ???
- Imagine, vieux con : imagine que Siné remette aujourd’hui ses appels à lyncher des flics comme il le faisait il y a trente ans dans l’Enragé ; et là, paf, la justice lui tombe dessus. Là, c’est sûr, y’aura du beau linge derrière lui pour le justifier. Un putain de microcosme, je te dis !
- C’est pas pareil…
- Tu rigoles, ou tu deviens social-traître tendance gauche caviar ?
- A l’Enragé, Siné pouvait bien planter toutes les banderilles qu’il voulait dans le cul des flics, personne ne l’a pris au premier degré, ni organisé des corridas de bleusaille. Tandis que là, les agences prennent vraiment feu…
- La colère, bougre de renégat !!
- Et l’humour, alors ?
- La colère, te dis-je ! L’autre versant du désir…
- Et comme « nous désirons sans fin »…
- On vit vraiment une époque formidable ! Au fait, c’est de qui, de Reiser ou de Vaneigem, cette belle phrase ?
- A toi de voir !
- En tout cas, j’espère qu’on reparlera bientôt de la Grèce et de ses anars dans la presse.
DE L’ORDURE
ravachol, ben laden, meme combat !! | 21 février 2007 | http://www.elwatan.com/spip.php?pag...

bonjour, vos réactions m’attristent ; vous ne parlez pas en connaissance de cause, de chose que vous n’avez mme pas pris le temps de comprendre, est ce que vous avez posé la question à un(e) musulman(e) (simple sans option) ; comment ressens tu les caricatures ? dans la majorité des cas il/elle vous répondra la même chose ; offensé. vous avez cherché à comprendre pourquoi cette réaction ? vu vos propos ; non. vous vous etes demandé un jour, que représente pour un(e) musulman(e) ; la palestine, l’irak, l’afghanistan, le petit fils de chopin, les caricatures, le voile, l’impérialisme occidentale, les colinisations…et j’en passe d’autres..(comme dieudonné) mais vu l’effort (intellectuel)que vous avez fait (considérable pour des occidentaux arrogants civilisateurs) pour comprendre les autres (pas que les musulmans mais aussi les autres cultures et horizons), j’ai envie de fournir le meme effort ; c a dire pas grand chose pour essayer d’éclairer des esprits réac.

ensuite pour les anars, j’ai toujours considéré le terrorisme religieux comme la consequence de la faiblesse des anar.. actuellement Ravachol aurait pu etre ben laden..c triste mais c comme ca…voici un lien qui traite du terrorisme autrement de ce que nous avons l’habitude d’entendre : http://www.elwatan.com/spip.php ?page=article&id_article=61016

De l’esquive
Zedh | 17 février 2007 |
Vous avez certes raison sur Val, mais vous semblez éluder le problème et nier l’existence de l’islamisme et de ses prétentions à vouloir nous interdire de nous exprimer. Pourquoi ménager une idéologie totalitaire religieuse qui ne vaut pas mieux que les fafs ? Ce n’est pas parce que certains sont obsédés par l’islamisme comme De Villier qu’il n’existe pas ! Nier le monde réel n’aidera pas à l’émancipation et il est impératif pour tout tenant d’une idéologie anti-autoritaire de ne ménager aucun tyran, sinon, ça décrédibilise tout ! Franchement, ces caricatures, il n’y avait pas de quoi « fouetter un chat » comme on dit. Alors, quand on veut nous imposer le « sacré » des autres, non et non. DE L’ORDURE
Zedh | 15 février 2007 |
Oui, il est vrai que Val et sa bande sont de gros C… Idem pour « Libé ». Mais idem aussi pour ceux qui ont porté plainte contre « Charlie Hebdo » dans leur délire de censeurs religieux adeptes du rétablissement du « crime de blasphème ». D’accord avec vous sauf sur un point : les islamistes, ça existe aussi, et c’est de vrais sales gros C… bien réacs. Ils sont aussi au travers de la route de l’idéal d’émancipation humaine.
 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |