Accueil
Sommaire du N°008
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°008



Préfet bien fait

Mis à jour le :15 janvier 2004. .


Pour une fois, on veut bien croire Chirac quand il jure que la nomination du préfet-marketing de Sarkozy, Aïssa Dermouche, ne relève pas d’une « discrimination positive ». Indépendamment des arguments promo étiquetés sur sa mallette (« musulman », « maghrébin », « modèle d’intégration »…) et des sous-entendus qui en découlent, plus tordus les uns que les autres, il faut en effet lui rendre cette justice : le nouveau préfet présente toutes les qualités requises pour son poste. L’homme était jusqu’à présent directeur d’une de ces boîtes à cadres - Sup de Co Nantes - dont la vocation est d’inculquer aux futurs champions de la France qui gagne le culte de la libre entreprise, l’amour du pouvoir actionnarial et les moyens les plus retors de gratter du pognon sur le dos des autres. Accessoirement, on y apprend aussi à valider les critères qui veulent qu’un pauvre - surtout s’il est enfant d’immigrés - a tout à fait ses chances comme stagiaire, vigile ou livreur de pizzas. A ce profil d’excellence s’ajoute une autre vertu compatible avec la carrière préfectorale : l’opportunisme. Selon nos amis de la Lettre à Lulu, journal indépendant de Nantes, il a été « socialiste sous Mitterrand, balladurien sous Edouard et chiraquien sous Jacques ». En 1996, il se faisait remettre la Légion d’honneur par le ministre Alain Lamassoure, dont le fils - mais c’est une coïncidence - étudiait alors dans une école de commerce nantaise. Aïssa Dermouche avait aussi pour habitude, semble-t-il, de gonfler un peu son CV : sur ses cartes de visite, rapporte la Lettre à Lulu, il se donnait « sans vergogne du “docteur ès-sciences”, ce qu’il n’a jamais été ». Bref, il serait injuste d’alléguer qu’Aïssa Dermouche n’incarne pas les valeurs républicaines. Gageons qu’il fera un bon préfet.




>Réagir<

Préfet bien fait
Sophie12 | 5 février 2013 |
Partage véritablement utile, un grand bravo, je vais vous suivre autant que possible ! Sophie12 commentateur pour infos-recuperation-eau-pluie.com
 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |