Accueil
Sommaire du N°045
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°045


À LA RAME

GAVROCHE CONTRE BADINGUET

Mis à jour le :15 mai 2007. .


Théo, 13 ans, était dehors le soir du 6 mai : « Il y avait plein de monde sur la place de la Bastille. Je sais pas, moi, on était au moins dix mille ! Les gens étaient super en colère. Y avait des keufs partout autour. D’abord, les gens étaient sur les trottoirs sur un côté de la place. Puis les flics, ils ont tiré des gaz. La place était complètement blanche. Moi j’étais au milieu. Les gens ont commencé à enlever les pavés. On est parti en courant et puis les gens se sont tous remis ensemble. Après, on a remonté le faubourg Saint-Antoine, il y avait plein de poubelles qui brûlaient, ça faisait un grand feu. À un moment donné, il y a un mec qui est arrivé, un Allemand je crois, avec une grosse caméra et il a commencé à filmer. Alors quelqu’un est arrivé, il lui a pris sa caméra et il l’a jetée dans le feu. Il lui a expliqué que les flics, ils se servent des images pour arrêter les gens. Y avait des gens qui arrivaient de la rue de Lappe en criant “Paris debout ! Réveille toi !”. Il y avait des filles qui étaient super-excitées quand les vitrines étaient cassées. Et les gens ont dit “on va tous à la Nation”. Au carrefour Ledru-Rollin/Charonne, on a vu passer de loin plein de cars de keufs qui roulaient à toute vitesse vers la Nation. Avec mon père, on a continué à se balader. On n’arrêtait pas de croiser des gens qui criaient “Sarko facho !”. J’avais pas peur. C’est normal, Sarko, ça fout vraiment la colère. »

Publié dans CQFD n°45, mai 2007.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |