Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°046
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°046



ÇA COGNE À ROSTOCK

Mis à jour le :15 juin 2007. Auteur : Antoine Chapo.


« Anticapitaliste ! » et « Solidarité internationale ! » Autour de ces mots d’ordre se rassemblent des filles et des garçons vêtus de noir de la tête au pied, ce 2 juin, et marchent en direction du port de Rostock, point de convergence des différents cortèges anti-G8. La police barre la route et charge. Immédiatement, deux à trois milles personnes ripostent. Certains font quelques pas en arrière, seulement pour se tasser, accuser le coup et en ramasser quelques-uns. Mais surtout ne pas reculer, il y a du monde derrière ! Cette fois, ce ne sont pas seulement les habituels cagoulés qui tiennent le terrain face aux flics, mais plusieurs milliers de personnes, tous âges confondus, qui refusent de lever le camp. Les flics, rapidement débordés, sont entourés par une foule leur demandant de s’éloigner du lieu de la fête. Ils tentent quelques arrestations, alors que les rangs restent serrés. Personne n’est laissé au sol, les blessés sont soignés, on partage la flotte et les remèdes de grand-mère contre les lacrymos. Quand quelqu’un s’échappe les mains attachées par des menottes en plastique, un groupe arrive avec des pinces coupantes. Du coup, pour ne pas rentrer le tonfa entre les jambes, des petits groupes de policiers avancent à coups de matraque pour écarter la foule qui se tient sur leur passage les mains levées. Leur proie repérée, ils gazent à tout va, tentent de l’attraper et repartent… en courant sous les jets de pierres, emportant le malchanceux ou bien… bredouilles.

Article publié dans CQFD n° 46, juin 2007.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |