Accueil
Sommaire du N°007
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°007



Anthologie des immigrés de saison

Mis à jour le :15 décembre 2003. .


« Nous en avons besoin. A cause de la spécificité de nos cultures provençales de fruits et légumes. Il nous faut une main d’œuvre abondante. Et les chômeurs français ne font pas l’affaire. Sous les serres à 45 degrés, ils ne tiennent pas trois heures. »
Rémi Roux
FDSEA à Chateaurenard (13) Libération, 14/05/99

« Ces gens-là sont venus en France pour gagner de l’argent. Et à partir de là il leur est égal de travailler douze heures par jour ou même seize heures l’été quand ils le peuvent. »
Francis Bouygues
novembre 1971

« Bien sûr, comme beaucoup d’exploitations sont en difficulté, ils ne vivent pas dans des villas. Mais ils ont l’eau courante, l’électricité … »
Claude Rossignol
président de la FDSEA 13, La Provence, 17/02/02

« Les OMI n’ont qu’à rentrer chez eux s’ils trouvent qu’on les traite mal. »
André Boulard
ancien président de la FDSEA13, Libération, 14/05/99

« J’ai vu bien souvent qu’ils étaient mieux logés que l’agriculteur. Les dérives se comptent sur le doigt d’une main. »
Claude Rossignol
AFP, 24/07/02

« “Les zones d’attente et les centres de rétention sont l’horreur de notre République.” L’accusation provient du député socialiste Louis Mermaz […]. Il raconte l’histoire d’une femme, enceinte de cinq mois, qui se plaint d’être privée de sous-vêtement de rechange depuis quatre jours et dont l’exemple accrédite “le caractère virtuel de la présence des agents de l’OMI” (Office des migrations internationales). »
Libération, 15/11/2000

« Le problème des faux touristes est très irritant à la fois pour nous - puisqu’il faut un contrôle des entrées et des sorties - et pour la population. Parce que voilà des gens qui se promènent dans la rue, qui ne travaillent pas et qui donnent l’impression qu’il y a deux fois plus de main d’œuvre immigrée qu’il n’y en a en réalité. »
Gaston Deferre
Résistance Nouvelle, 14/09/83

« Les saisonniers français ou étrangers bénéficient d’une égalité de traitement avec les travailleurs permanents en matière de rémunération et de conditions de travail. Le respect de cette obligation par les employeurs conditionne l’octroi des autorisations d’introduction. »
Hervé Gaymard
ministre de l’Agriculture, 07/04/03






>Réagir<

Anthologie des immigrés de saison
Hélène | 20 février 2013 |
Bonjour, je désirais préciser le fait que votre texte m’a beaucoup bluffé. Hélène12 intervenant du site internet obseque
 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |