Accueil
Sommaire du N°048
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°048



ANTHOLOGIE DE L’EXPULSION SUBIE

Mis à jour le :15 septembre 2007. .


… de l’expulsion subie

« Si l’on suppose que le nombre de 28 000 expulsions sera atteint à la fin de l’année 2007, il aura fallu pour réaliser deux de ces expulsions l’équivalent de l’emploi annuel à temps plein d’un fonctionnaire. Si l’on traduit ces emplois sous forme monétaire, ce sont donc au minimum trois milliards d’euros qu’auront coûté au total les expulsions réalisées depuis 2003 : l’équivalent du budget annuel du ministère de la Culture ou encore deux années de fonctionnement de la ville de Marseille. C’est aussi le déficit de la caisse nationale d’assurance vieillesse prévu pour 2007. »
Damien de Blic, « Sans-papiers : l’autre “chiffre” de la politique d’expulsion », mars 2007, www.mouvements.asso.fr

« Il y a une semaine, six policiers français ont été molestés à leur descente d’avion à Conakry, la capitale guinéenne, alors qu’ils escortaient deux ressortissants de ce pays, expulsés de France. […] “Subitement, nous avons été pris à partie. Un gardien de la paix a reçu un violent coup au visage de la part d’un reconduit. Ensuite, nous avons essuyé une multitude de coups de poing et de pied de certains passagers mais également de deux policiers guinéens.” […] À leur tour, ils ont besoin d’une escorte pour rentrer en France. Au passage de la douane, ils affirment être insultés par un autre policier guinéen : “Bande de sauvages ! La colonisation, c’est fini. Ce ne sont pas des animaux.” »
Le Parisien, 24 août 2007

« Le problème de l’Afrique, c’est qu’elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l’enfance. »
Nicolas Sarkozy, Discours de Dakar (26/07/2007)

« Le tribunal correctionnel de Bobigny a relaxé mardi les deux passagers d’un vol Paris-Bamako d’Air France accusés de “provocation à la rébellion”. Ils avaient manifesté verbalement lors de l’expulsion de deux sans-papiers qui résistaient à leur reconduite. […] Marie-Françoise Durupt avait expliqué à l’audience s’être levée de son siège […] pour dire sa “honte de la France tellement les méthodes me semblaient inhumaines”. Elle accusait les policiers d’avoir “mis des coussins sur la tête” des sans-papiers “pour les empêcher de crier”, et l’un des policiers “de s’être assis sur un Malien”. Et elle affirmait : “Tout ça se déroulait sous les yeux d’enfants, j’avais honte”. Le vol perturbé était finalement parti avec deux heures de retard. »
AFP, 04/09/07

« Le Premier ministre, François Fillon, s’est entretenu ce jour au téléphone avec son homologue espagnol José Luis Rodríguez Zapatero afin de dissiper tout malentendu. Il l’a assuré que la France comprenait que la régularisation massive d’immigrants clandestins à laquelle il avait procédé après son arrivée en fonction était, à l’époque, la seule solution pour mettre fin à une situation complexe et délicate. »
Dépêche du 29/08/07 sur le site www.premier-ministre.gouv.fr

«  [Le visa Balladur] vise à dissuader et à contrôler le flux migratoire […] des Comores vers [Mayotte]. Mais les centaines de tentatives de traversées […] et le nombre de morts croissant […] démontre ses limites. Personne à Mayotte n’a oublié la célèbre réplique de l’homme politique mahorais Younoussa Bamana : “Tant que le gouvernement français et les autorités comoriennes ne développeront pas la coopération, ça ne marchera pas. On peut en renvoyer tous les jours, ils reviendront. Allez pisser sur le mont Choungui, ça tombe quand même dans le lagon.” »
Mayotte RFO, le 16 août

Publié dans CQFD n°48, septembre 2007.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |