Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°048
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°048



ASE PLÉRÉ, ANOU LITÉ !

Mis à jour le :15 septembre 2007. Auteur : Christophe Goby.


Amoureux de leur île comme seuls le sont les poètes, Patrick Chamoiseau et Édouard Glissant ont signé une tribune dans Le Monde [1] intitulée « Aprézan ». Ils y exposent après la fureur du cyclone Dean, qui a détruit 80 % des bananeraies martiniquaises, leur souci de tout remettre à plat et de créer dans cet outre-mer une terre biologique. Ces terres, après l’esclavage et le régime de la plantation, souffrent de la contamination de pesticides tels que le chlordécone, un poison cancérigène pourtant proscrit. Ces bananeraies sont entre autres possédées, comme la majorité du foncier, par la classe des Békés, descendants des colons.

Patrick Chamoiseau, écrivain majeur de la créolité, s’était déjà engagé avec l’Assaupamar dans la défense du littoral saint-annais. Cette commune, dont la mairie est écolo-indépendantiste, avait repoussé des projets de golf dans le sud de l’île. Dans son dernier livre, il attaque avec une douce ironie la déferlante consommatrice arrivée il y a quelque trente ans et mise sur un présent débarrassé des panneaux publicitaires. Édouard Glissant a récemment initié le Manifeste pour une littérature monde prônant une décentralisation dégagée du parisianisme et explorant la réalité de la francophonie de Fort-de-France à Dakar. Leur « Aprézan » est une exigence de régénération, afin que la biodiversité soit prise en compte aux Antilles, une incitation vers le solaire et vers les citernes, pour en finir avec le tout économique.

Article publié dans CQFD n° 48, septembre 2007.


[1] Le Monde du 25/08/27 : « Dean est passé, il faut renaître. Aprézan ! »





>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |