Accueil
Sommaire du N°049
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°049



LES BREVES DU N°49

Mis à jour le :15 octobre 2007. .

Signal

Denis Kessler, ex-vice-Reichsmarschall du Medef, chargé du Reichsluftfahrt-ministerium pour le pilonnage des acquis sociaux, a dévoilé son plan de liquidation finale : « Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! » (Challenges, 4 octobre). Le bombardement devrait faire table rase du droit de grève, du statut de la fonction publique, de la Sécu, de la CMU, des régimes spéciaux, du secret médical, du « parasitisme »… Il est fini le temps « où les chars russes étaient à deux étapes du Tour de France, comme aurait dit le Général. » Fini le temps où les gras patrons se faisaient dessus à la vue d’un salopard-à-casquette. Les Panzers de la Totale-Ékonomie vont enfin déferler sur les boulevards de l’Empire et broyer les pauvres de leurs chenilles bien huilées.


Chasse au gros

En plein milieu du quartier de Graville-la-Vallée, au Havre, l’office HLM vient d’installer un grand conteneur rouge vif. L’intérieur a été aménagé comme un hall d’immeuble avec digicode, boîtes aux lettres et démarrage d’escalier qui ne mène nulle part. Jean-Pierre Not, directeur de l’OPH du Havre précise, dans L’Indépendant du 6 octobre, que ce projet est né de la volonté d’expérimenter des solutions de « détournement » des halls qui, de lieux de passage, deviennent des lieux de stationnement. Le taser et le flash-ball ne permettant à la flicaille que des prises assez limitées, restait à inventer la nasse à lascars. La faune des quartiers devrait logiquement se ruer tête baissée à la vue de ce hall flambant neuf…


Police et devinette

Un jeune type basané pédalant sur un vélo de la poste dans une rue de Villeurbanne, qu’est-ce que c’est ? Tout le monde répondrait : un postier faisant sa tournée. Sauf un équipage de la sécurité publique lyonnaise, pour lequel il s’agit forcément d’une racaille ayant dérobé l’outil de travail en question, sûrement histoire de frimer en faisant des roues arrière devant ses potes. On l’embarque donc pour vérification de papiers d’identité. On ne peut s’empêcher de penser au vrai-faux signalement donné sur les ondes de ses collègues par l’ineffable inspecteur Bernard Blier dans Buffet Froid : « Ils sont jeunes, les cheveux longs, avec un blouson de cuir… » Le temps passe, la connerie demeure.

D’autres brèves dans le n°49 de CQFD, actuellement en kiosques.






>Réagir<

LES BREVES DU N°49
Jo | 14 novembre 2007 |
Dommage, ça pue la tristesse et l’aigreur votre canard. Aucun espoir. C’est à se flinguer. Vous devez avoir des vies bien merdeuses.
 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |