Accueil
Sommaire du N°049
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°049



ÇA DÉPEND D’OÙ ON PARLE…

Mis à jour le :15 octobre 2007. .


« À quoi et à qui ont servi les 1300 euros trouvés en liquide dans le sac de Momo ? L’audition par les policiers de Momo, revendeur occasionnel de chichon, pourrait apporter un commencement de réponse. S’il renouvelle ses explications, affirmant que cet argent était destiné à des oeuvres sociales, il risque toutefois de ne pas convaincre les enquêteurs. De source proche du dossier, trois pistes sont aujourd’hui avancées. La première concerne l’utilisation de ces fonds à des fins d’enrichissement personnel. Sans être totalement négligée, elle apparaît comme la moins vraisemblable compte tenu de la personnalité du revendeur. La deuxième piste, guère davantage privilégiée, vise des financements familiaux. Les policiers se sont plongés dans la vie de Momo pour constater qu’il avait effectivement des relations avec sa famille. La troisième piste d’investigation, qui revient avec le plus d’insistance, concerne le fait qu’il aurait donné de l’argent à ses amis. Une hypothèse pas vraiment surprenante dans la mesure où il a de nombreux amis. L’an dernier, un rapport des RG avait même dénoncé l’“assez grande opacité” de tous ces réseaux d’amitié. En attendant, les enquêteurs commenceront par entendre les gens du quartier. Ils devraient également éplucher les comptes de Momo. De source judiciaire, on n’écarte pas la possibilité d’une prochaine perquisition dans les halls d’immeuble. La gardienne, Mme Parisot, s’est déclarée “en état de choc” après avoir été informée des soupçons pesant sur Momo. »

Renversement minutieux d’un article du Figaro (28/09/07) à propos des millions d’euros disparus des caisses de l’Union des industries et métiers de la métallurgie, dont Denis Gautier-Sauvagnac est président.

Article publié dans CQFD n° 49, octobre 2007.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |