Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°051
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°051


À L’ARRACH’

JAPON : L’ARMÉE NUE DE L’EMPEREUR

Mis à jour le :15 décembre 2007. Auteur : Georges Broussaille.


Au Japon, l’école est dans le collimateur des nationalistes qui hantent les allées du pouvoir. Les crimes des années 30 et 40 sont gommés des manuels d’histoire, l’enseignement du patriotisme et de la morale,supprimé en 1947, est redevenu obligatoire en 2006, et les enseignants récalcitrants sont sanctionnés.
Car certains mauvais sujets rechignent, allant jusqu’à saboter les cérémonies qui marquent le début et la fin de l’année scolaire. La coutume veut que, debout face au drapeau, élèves, parents et enseignants reprennent en chœur l’hymne national joué au piano. Si l’administration trouve cela charmant, pour certains c’est une mauvaise blague qui tend à cautionner les crimes de l’impérialisme nippon. Aussi, ils restent assis et muets, s’exposant aux représailles. Blâmes, baisses de salaire et suspensions pleuvent.
Parfois, c’est même la porte. Deux enseignantes de Tokyo sont devenues les symboles de la résistance. Kimiko Nezu, une prof de collège,en est à sa dixième sanction : une suspension de six mois.Si elle s’obstine,ce sera la révocation. Junko Karawaï, une enseignante spécialisée pour enfants handicapés, a déjà purgé trois mois de suspension.
La prochaine fois ce sera le double. Soutenues du bout des lèvres par leur syndicat, leur avenir professionnel est incertain. Mais les allergiques à la caporalisation des écoles ne comptent pas les laisser tomber.
Au Japon ou ailleurs, le soutien commence à s’organiser (il existe même une pétition dans la langue de Chevènement : echoechanges@wanadoo.fr). Le bourrage de crâne n’a pas de frontière, l’insoumission non plus !

Publié dans CQFD n°51, décembre 2007.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |