Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°051
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°051


LA BASE VA CHANGER DE MONDE

TRAIN DE VIE EN GRÈVE

Mis à jour le :15 décembre 2007. Auteur : Christophe Goby.


« TON POT DE DÉPART, ce sera le cercueil en sapin. » Celui qui cause, c’est Philippe, guichetier et malheureux cégétiste depuis que la centrale a appelé à la reprise du travail. Philippe bosse à Saint-Charles, la gare de Marseille, en rénovation depuis dix ans.Il a vu le nombre de salariés diminuer sans cesse et les queues s’allonger devant son guichet. « On va boire le café tout seul maintenant. L’esprit de corps a été brisé. » Son grand père était déjà cheminot. Ce privilégié qui travaillera le 25 décembre veut profiter de sa retraite. Il me parle de sa sœur infirmière qui fait 42 heures par semaine et lâche : « Les mecs au marteau- piqueur devraient aussi finir à 55 ans ! » Mais les hommes ne sont guère plus que des machines.
En ce 21 novembre 2007, la presse parle des sabotages. Leur nombre est sans doute sous-estimé, tant la colère est grande.Philippe affirme : « Ce sont des mecs qui en ont gros sur la patate. » Mais il explique : « Ce qui me gêne, c’est le vocabulaire de guerre, sabotage, prise d’otage. » Les journalistes ne sont plus les bienvenus sur le quai. L’AG des agents d’escale bloque les voies. « Je n’ai pas envie d’être clochard à 60 ans », me dit l’un d’eux. Ici, on condamne ces « actes de malveillance », au nom du respect du travail. Mais on sait que l’insécurité, c’est surtout le manque de personnel, c’est la revente de pans entiers de la SNCF au privé, comme EFFIA, une filiale qui emploie aux conditions du privé. Un agent en capuche déclare :« Travailler plus, c’est pour masquer les coupes budgétaires. Je me lève à 2 heures du matin. La France qui se lève tôt ? On pourrait parler de la France qui va au supermarché aussi… Il y va lui ? » Il reconnaît que le Président tient ses promesses : « Il s’augmente de 172%. Ça se vérifie, c’est le Zidane de la politique. Techniquement, il est bon ! »

Publié dans CQFD n°51, décembre 2007.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |