Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°053
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°053


À LA RAME

BANLIEUE : UN COUVERCLE SUR LA MARMITE

Mis à jour le :15 février 2008. Auteur : Iffik Le Guen.


Le plan Marshall pour la banlieue s’est dégonflé comme une vieille baudruche avec un tout petit milliard de belles promesses. Par contre, selon la coordination anti-démolition des quartiers populaires, la destruction des tours va mobiliser en 2008 pas moins de 33 milliards. Comment expliquer cette frénésie de moyens, hormis par les bénéfices supplémentaires pour les petits amis des politiques qui bossent dans le bâtiment ?
Parmi les joyeusetés des décrets d’application de la loi sur la prévention de la délinquance, les réaménageurs (à la dynamite) de quartiers sensibles trouvent matière à assouvir quelques-uns de leurs fantasmes orwelliens. Pour toute nouvelle construction, la sécurité arrive en tête des préoccupations : alignement de plots en béton « Beyrouth-special » pour empêcher les voitures-bélier de défoncer les vitrines des commerces ; toits pentus « Belfast-proof » pour dissuader la racaille de stocker petit et gros matos de jet ;éclairage « nights-of- Bagdad » pour repérer de loin d’éventuels guetteurs de mauvais coup.
Mais au pays des gendarmes de Saint-Tropez, le sécuritaire total finit souvent par se tirer une balle dans le pied. Selon le désopilant Philippe Tireloque, architraître au bureau du conseil en sécurité urbaine du ministère de l’Intérieur, « les dispositifs empêchant l’installation des gens du voyage sur les parkings extérieurs interdisent aussi le passage des cars de police. » Chef, la marche arrière…, elle est cassée.

Article publié dans CQFD n° 53, février 2008.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |