Accueil
Sommaire du N°055
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°055



…DE LA DÉMOCRATURE

Mis à jour le :15 avril 2008. .


« La France ne doit pas être une démocratie, mais un régime représentatif. Le choix entre ces deux méthodes de faire la loi, n’est pas douteux parmi nous. D’abord, la très grande pluralité de nos concitoyens n’a ni assez d’instruction, ni assez de loisir, pour vouloir s’occuper directement des lois qui doivent gouverner la France ; ils doivent donc se borner à se nommer des représentants. »

ABBÉ SIEYÈS, DISCOURS À L’ASSEMBLÉE CONSTITUANTE, 07/09/1789

« Vendredi, environ trois cents délégués des conseils ouvriers d’usine se sont réunis et ont fondé le Comité Révolutionnaire Socialiste de Debrecen qui s’est chargé des affaires de la ville et du département. »

SZABAD NEP ORGANE CENTRAL DU PARTI DES TRAVAILLEURS HONGROIS (COMMUNISTE) 28 OCTOBRE 1956

« La démocratie, c’est le pouvoir pour les poux de manger les lions. »

GEORGES CLEMENCEAU

« Nous pensons que les ouvriers ont besoin d’organisations qui défendent leurs intérêts, de syndicats et de comités d’usine. Mais de ceux qui sont élus par la base avec des méthodes démocratiques,de façon que leurs dirigeants soient d’honnêtes représentants de la classe ouvrière. Voilà pourquoi il importe que les comités d’usine soient élus de la façon la plus démocratique, une fois les conseils ouvriers définitivement constitués, afin que la composition personnelle de ces comités fournisse toutes les garanties pour la réalisation des objectifs de la révolution. Nous sommes hostiles au maintien des permanents syndicaux rétribués. En effet, l’activité aussi bien au sein d’un comité d’usine qu’au sein d’un conseil ouvrier doit être un travail social bénévole. Nous ne voulons pas vivre de la révolution et nous ne tolérerons pas que qui ce soit essaie d’en vivre. »

LE CONSEIL CENTRAL OUVRIER DU GRAND-BUDAPEST, 27/11/1956

« Nous sommes en démocratie ! L’Assemblée délibérera et décidera comme bon lui semble. »

PATRICK RIMBERT, DÉPUTÉ LORS DE LA SÉANCE DU 26/01/99

« La démocratie ? Une aristocratie de vauriens. »

LORD BYRON

« Les ouvriers de Zanon viennent de fêter un an et huit mois d’occupation de l’usine et de production sans patron. Cette expérience a favorisé la constitution d’un nouveau type d’institution : la réunion de coordinateurs de la production, de la commission interne et du syndicat.Les coordinateurs sont élus par la base et ils représentent les différents secteurs, ateliers et les différentes tâches dans l’usine. »

RUTH WERNER ET FACUNDO AGUIRRE IN L’EXPÉRIENCE DES CÉRAMISTES DE NEUQUÉN. OCTOBRE 2002

« La stratégie des États-Unis consiste à continuer d’aider les Irakiens à instaurer les institutions d’une démocratie stable. »

G.W. BUSH, DISCOURS DU 25/06/05

« Si nous prétendons que cette collectivité soit faite pour tout le monde,nous devons nous mettre tous d’accord et,comme il est naturel,confronter préalablement les avantages et les inconvénients que chacun voit dans la nouvelle organisation.Ainsi, vous avez la parole et nous demandons à chacun d’exprimer ce qu’il pense sans crainte ni coercition aucune. »

COMITÉ RÉVOLUTIONNAIRE DE BINÉFAR (ARAGON), OCTOBRE 1936

Article publié dans CQFD n° 55, avril 2008.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |