Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°057
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°057


À L’ARRACH’

CASQUES BLEUS : UN ENFER DE BONNES INTENTIONS

Mis à jour le :15 juin 2008. Auteur : Georges Broussaille.


LE ROYAUME ENCHANTÉ de l’humanitaire, c’est un peu comme Disneyland : faut pas regarder en coulisse si on veut pas être déçu. Le 28 avril, la BBC a jeté un docu dans le marigot des opérations de maintien de la paix de l’ONU. Il éclabousse des casques bleus chargés de désarmer les multiples factions qui déchirent la République Démocratique du Congo. Dans la région de Mongbwalu, en Ituri, des troufions pakistanais auraient échangé des armes contre de l’or avec la milice des Lendu, qui guerroient avec leurs voisins Hema. Autour de Goma, au Nord Kivu, des bidasses indiens auraient troqué des munitions contre de l’or, de la ganja et de l’ivoire. Leurs partenaires commerciaux ne seraient autres que des nostalgiques du Hutu Power, venus hanter l’est du Congo après avoir raté la solution finale du problème tutsi au Rwanda. Les remous créés par le reportage n’étaient pas encore apaisés que le 27 mai, l’ONG Save the Children provoquait d’autres vagues en publiant le résultat de ses recherches menées en Haïti, Côte d’Ivoire et Sud-Soudan. Les abus et crimes sexuels commis par certains preux chevaliers de l’humanitaire y seraient monnaie courante. Mettant à profit la misère des populations qu’ils prétendent aider, ils se tapent la veuve et l’orphelin pour une poignée de lentilles, quand ce n’est pas de force. Les coupables sont aussi bien militaires que civils, personnels locaux qu’internationaux, et à tous les niveaux de la hiérarchie. Cela expliquerait pourquoi la faim dans le monde n’est toujours pas terrassée : livrer des sacs de riz à l’épaule quand on a le falzar aux chevilles, ça prend du temps…

Article publié dans CQFD n°57, juin 2008.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |