Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°063
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°063


À LA RAME

LA HALDE RIDICULISE LA PRÉFECTURE ET LA FNSEA

Mis à jour le :15 janvier 2009. Auteur : François Maliet.


ET PAF, DANS LA GUEULE de la préfecture des Bouches-du-Rhône ! C’est tellement bon qu’il serait ballot de bouder son plaisir. Nous nous étions déjà délectés des décisions du tribunal administratif de Marseille contraignant la préf’ à délivrer des autorisations provisoires de séjour aux travailleurs agricoles « saisonniers ». Car, de saisonniers, ces 4 000 forçats de l’agriculture intensive n’ont que le nom, trimant depuis des années, huit mois par an, dans les grands vergers du département. Leurs contrats précaires dits « OMI » sont une bénédiction pour les employeurs puisque moins onéreux qu’un CDI en bonne et due forme. Évidemment, ils confèrent des droits au rabais (chômage, retraite…) aux salariés de seconde zone qui en bénéficient. La haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (la Halde), saisie par le Codetras [1], donne l’occasion de se réjouir à nouveau : dans une délibération du 15 décembre, elle recommande « à la FNSEA de prendre des mesures en vue de la qualification des contrats desdits travailleurs étrangers saisonniers en contrats à durée indéterminée et de leur indemnisation au regard du préjudice subi » et « au ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale de procéder au réexamen de la situation desdits travailleurs étrangers en vue de la délivrance d’un titre de séjour ». Une décision même pas contraignante, mais voilà quand même un beau camouflet asséné aux négriers !

Article publié dans CQFD n°63, janvier 2009.


[1] Collectif de défense des travailleurs saisonniers.





>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |