Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°064
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°064


PETITE ALLÉGRESSE ORDINAIRE

CE QUE NOUS FERONS DU DIEU-FRIC

Mis à jour le :18 février 2009. Auteur : Nicolas Arraitz.


« J’ai escroqué 39 banques », titrait un CQFD vengeur en octobre dernier. Ce n’était pas une fanfaronnade, mais l’histoire vraie d’un Robin des banques nommé Enric Duran i Giralt. Ce jeune Catalan a détourné près d’un demi million d’euros en sollicitant 68 crédits auprès de 39 organismes financiers. Il a revendiqué son « acte d’insoumission bancaire » au moyen d’un journal éphémère, Crisi, distribué gratuitement à 200 000 exemplaires. Les sommes détournées ont aussi servi à alimenter « des mouvements sociaux qui cherchent des alternatives au système ».
En fuite à l’étranger, Enric informe par un communiqué daté du 19 décembre qu’il va bien et qu’il est en bonne compagnie. Le juge qui instruit son dossier a préféré « archiver provisoirement les plaintes de La Caixa, Bancaja, Caixa Sabadell et Bankpime », plutôt que lancer un mandat d’arrêt qui remettrait sur la sellette une affaire que banquiers et politiques n’ont pas envie d’ébruiter. « Le reste des dix-huit plaintes présentées le 17 octobre par la police catalane connaîtront sans doute le même sort. » Enric pourrait réapparaître publiquement d’ici le mois de mars. Ses copains montent une association d’entraide pour endettés et réfractaires bancaires. « Imaginez si on arrêtait de payer en se soutenant les uns les autres ! » Et si on dilapidait tous les crédits en causes communes, en tables ouvertes, en bals populaires… Après, une fois l’argent épuisé, on pourrait inventer un monde qui nous ressemble un peu plus que ça.

Article publié dans CQFD N°64, février 2009.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |