Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°065
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°065


RAGE DEDANS

M. ET MME TEUSEMANIE ONT UN FILS

Mis à jour le :16 mars 2009. Auteur : Sébastien Fontenelle.


TRÈS SINCÈREMENT ? J’aimerais assez que Philippe Val, directeur de la publication et de la ré(d)action de l’hebdomadaire comique Charlie Hebdo, cesse maintenant de nier le génocide arménien – parce que ça commence à faire chier tout le monde, cette façon qu’il a de faire comme si rien ne s’était passé. Oh, je te connais. Casse-bonbons comme tu es : tu vas me rétorquer (d’une voix pénible) que, certes, Philippe Val écrit et dit moult (et moult) mafflue sottise, mais que jamais – au grand jamais – il n’a, que l’on sache, nié le génocide arménien. Factuellement : tu as complètement raison. (Bravo. Serrons-nous la main.) Dans la vraie vie, en effet : jamais le big boss de Charlie n’a remis en question la réalité de cette ample tuerie. Mais. Car il y a un mais. Factuellement, itou : jamais Noam Chomsky (dont tu conviendras, je suppose, que sa pensée gravite un peu au-dessus de celle de Val) n’a pour sa part nié le génocide cambodgien. Ja. Mais. Ce que Chomsky a souligné maintes (et maintes) fois, c’est que d’autres abominables crimes de masse, commis au nom du Bien, en Indonésie, par exemple, n’ont pas été honnis avec la même virulence que ceux des Khmers rouges. C’est parfaitement exact – et c’est quelque chose que Chomsky a su documenter avec sa rigueur coutumière. Surtout : ça n’a aucun rapport, même très, très, très lointain, avec une quelconque négation du génocide cambodgien. Or. Étrangement. (Et au grand désespoir du corps médical, que navre cette manie honteuse.) Philippe Val, depuis de longs ans, ne cesse de proclamer que Chomsky est, je cite : « Un négateur du génocide cambodgien  ». Dans son (grotesque) éditorial du 4 mars dernier, par exemple, réentonnant pour la cent millième fois ce même refrain hideux, il écrit, posément, que Jacques Vergès, « à l’instar de Noam Chomsky, a prétendu […] qu’il y avait de sérieux doutes sur la réalité de ce génocide », puis, conclut, débondé, que : « Le génocide khmer a ceci de commun avec tous les grands crimes de masse qu’il suscite des vocations de négationnistes. » Chomsky négationniste, Chomsky négateur du génocide cambodgien ? C’est un monstrueux mensonge. Le big boss de Charlie Hebdo le sait probablement. C’est en conscience, dès lors, qu’il propage cette saloperie. C’est aussi écœurant, et en même temps aussi probant, que si on se mettait soudain à dégueuler partout, sur le même ton de sérieux qu’il prend si volontiers quand il se laisse aller à ses divagations, que Philippe Val est un négateur acharné du génocide arménien : j’ai comme l’impression qu’au bout d’un petit moment, ça finirait par le gonfler velu.

Article publié dans CQFD n°65, mars 2009.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |