Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°065
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°065


PETIT CYNISME ORDINAIRE

GAZA : DES BOMBARDEMENTS « MADE IN FRANCE »

Mis à jour le :16 mars 2009. Auteur : François Maliet.


En Israël, l’artillerie tricolore ne pèse pas bien lourd : entre 2003 et 2007, la part de la France dans les importations de matériel militaire de l’État hébreux représente à peine plus de 4 %. Le chiffre n’est pas mirobolant,mais ces menues transactions permettent de tisser des liens, tout aussi utiles là-bas,dans les territoires occupés, qu’ici, lors d’agitations sociales. « Il y a peu de ventes d’armes au sens strict entre la France et Israël,il s’agit surtout de composants », nous explique Patrice Bouveret, directeur de l’Observatoire des transferts d’armements. « Et cela ne permet pas de construire une critique facile à appréhender par le public. » Pourtant, ces petits bidules électroniques peuvent faire du dégât : « Début 2009, des enquêteurs d’Amnesty International ont constaté, à partir de débris d’un missile utilisé par les Israéliens à Gaza contre une ambulance palestinienne, que certains composants portaient la mentionmade in France”. »
Cette contribution à l’opération « Plomb durci » n’est qu’un prêté pour un rendu, puisque les industriels français profitent depuis des années de l’expérience de ce pays en guerre perpétuelle : « Les deux états échangent des technologies et des connaissances sur les combats urbains et la surveillance », précise le chercheur. « Les drones – les petits avions sans pilote (ndlr) –, qui apparaissent ici pour surveiller les manifs, ont été élaborés en coopération avec Israël : EADS travaille avec Israel Aircraft industry et bénéficie ainsi d’un véritable transfert de compétences. » C’est fou tout ce qu’on peut faire avec quatre petits pour-cent…

Article publié dans CQFD n°65, mars 2009.





>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |