Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°066
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°066


MÉDIAS

ZÉRO RÉSEAU

Mis à jour le :16 avril 2009. Auteur : Iffik Le Guen.


L’ABONNEMENT OU L’ABANDON », hoquetait CQFD en septembre 2008, lançant un ultime appel au secours à son cher lectorat. L’Autre Réseau, site d’informations indépendant qui avait été un des premiers à relayer notre éructation intestinale, vient, lui, de lâcher l’affaire sans crier gare, après huit minuscules mois d’un labeur exemplaire.
Son créateur et seul animateur, Arsène, s’est fendu d’un billet adressé au site du Monolecte pour expliciter ses raisons. Raisons que nous pourrions tous reprendre à notre compte, entre absurdité de la logorrhée militante et esclavage de l’écran, plat ou non. « On veut soutenir, par exemple, les Indigènes [de la République], et l’on soutient du même coup certaines formes de positions identitaires ; on veut soutenir les luttes des femmes, et l’on soutient la haine des hommes ; on veut soutenir la lutte contre les discriminations,et l’on soutient le retour des discriminations dans leur forme la plus sordide [le « non-mixte », entre autres fadaises], on veut soutenir la lutte contre l’homophobie, et c’est la haine des hétéros que l’on soutient […]. »
Un peu plus loin, le bougre enfonce le clou avec la lucidité d’un compagnon charpentier : « Pendant un certain temps, je m’étais fait une raison, en me disant : Eh bien soit ! Publions tout, chacun reconnaîtra ce qui le concerne ! Et là encore, ce fut une erreur : une telle position ne fait que valider la victoire totale du communautarisme, la victoire du chacun-poursoi, qui est la vraie victoire du libéralisme […], et je ne voulais pas aider cette extrême droite, ces identitaires-là, même si elle prenait chez nous la cosmétique de l’extrême gauche. »
Vu comme cela, c’est vrai qu’il y avait de quoi tout envoyer valser, surtout que l’animal y consacrait cinq heures par jour, « pris sur mon temps de lecture, sur mon temps de promenade, sur mon temps d’écriture,de musique,sur le temps que je passais avec mes amis et même sur mon temps d’ennui. » Adieu, donc, monde virtuel ! Adieu Gouines-satanistes-pour-la-vasectomie-générale-tout-desuite. com et Retenez-moi-ou-je-détruis-le-capitalisme-avec-ma-bite-cesoir- même.org ! À la revoyure, l’Arsène, dans le monde des vivants !

Article publié dans CQFD n°66, avril 2009.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |