Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°005
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°005



LA GUERRE EN IMPORT-EXPORT

Mis à jour le :15 octobre 2003. Auteur : Marie Nennès.


Quiconque ose critiquer Israël se voit souvent taxé d’antisémitisme. Pour peu que cette critique s’accompagne d’un soutien, même timide, au peuple palestinien, on se fait vertement tancer sur l’irresponsabilité qu’il y a à exporter le conflit israélo-palestinien sur le sol français. Plusieurs associations juives françaises n’ont pourtant pas hésité à « exporter » à leur tour en appelant le 6 octobre, après le sanglant attentat d’Haifa, à assiéger le bureau de Leila Shahid, représentante de la Palestine en France. Ils entendaient ainsi suivre l’exemple de l’armée israélienne, qui encercle Arafat à Ramallah en menaçant publiquement de l’assassiner. Dans le même esprit, l’adjoint à la culture de la mairie de Mulhouse a exigé récemment la déprogrammation d’un film palestinien sur le massacre de Jénine, sous prétexte que ce film avait été interdit par Israël. La projection devait être suivie d’un débat sur le thème « Israël/ Palestine, quelle issue ? » en présence de l’Union Juive pour la Paix. « Le consistoire israélite du Haut Rhin m’a prévenu de risques de troubles graves à l’ordre public si le film était projeté », s’est justifié l’adjoint censeur. Décidément, les partisans français d’Ariel Sharon savent se faire entendre. Faut dire que l’import-export, ça les connaît : au prochain Salon Milipol 2003, pas moins de 36 exposants israéliens viendront vanter la fiabilité de leurs armes et autres équipements de sécurité. Et si on assiégeait Milipol ?

Publié dans CQFD n°5, octobre 2003






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |