Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°070
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°070


À LA RAME

OÙ EST DONC PASSÉ L’ENNEMI INTÉRIEUR ? (SUITE)

Mis à jour le :15 septembre 2009. Auteur : Gilles Lucas.


IL Y AVAIT EU les « épiciers tapis dans l’ombre ». Il y a,maintenant,deux buralistes, un notaire, un dentiste, un plombier, un boucher, un bénévole du Secours populaire, un principal de collège à la retraite, un chauffeur routier, un maçon, un directeur de supermarché… Un vrai « réseau » de résistants à la mode des années 40 ! Ceux de Tarnac étaient soupçonnés d’avoir monté une entreprise privée de défaillances et pannes de trains, en concurrence déloyale avec la SNCF. Voilà que l’équipe qui s’est fait cueillir au petit matin du 2 septembre dans l’Hérault, par pas moins de trois services de flics encagoulés, est suspectée d’avoir envoyé des missives menaçant l’existence de leurs destinataires. Alors même que ce genre –la lettre de menace– est en principe l’apanage des professionnels de la banque, du Pôle emploi et autres services de l’administration fiscale ! Une horde de vraies brutes ces ruraux héraultais, qu’on a fini par relâcher faute de preuves : ils se rencontrent dans ce « lieu conspiratif » qu’est la Cigale – le bar-tabac de leur bled, Saint-Pons-de-Thomières ; ils montent des fêtes champêtres ; ils protestent contre des projets industriels locaux tels qu’éoliennes ou décharges ; ils passent outre les chapelles idéologiques de l’anticapitalisme ; ils sont soutenus par une bonne partie de la population… Et ils poussent même l’insolence jusqu’à mettre en ligne leurs tronches et leurs écrits sur le site lacommune.over-blog.com. Pour l’heure, les enquêteurs semblent procéder par élimination. Restent donc les poissonnières, les droguistes, les cyclistes, les saxophonistes, les institutrices, les cuistots, les éboueurs, les pilotes de Falcon… Et, va savoir, les flics eux-mêmes… Qui sait ?

Article publié dans CQFD N°70, septembre 2009.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |