Accueil
Sommaire du N°005
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°005



PENDANT CE TEMPS-LÀ

Mis à jour le :15 octobre 2003. .


Pendant que la polémique éclate, le gouvernement supprime 25 600 postes (surveillants, aides éducateurs, personnel ATOSS et enseignants) et la décentralisation libérale livre des postes clefs de notre système éducatif (assistants sociaux, conseillers d’orientation, psychologues et médecins scolaires) à une gestion guidée par des priorités régionales. N’est-ce pas plutôt cela qui met en péril l’école de la république ? La polémique du foulard n’est qu’un écran de fumée qui permet au gouvernement de faire avaler ses pilules. S’il est vrai que des problèmes de violence et de discrimination existent à l’école, ils ne seront pas résolus en prohibant le foulard et en feignant de croire que l’effacement de tout signe extérieur exprimant une conviction conduit forcément à la tolérance. Au contraire, si ce n’est pas à l’école que l’on acquiert le respect de son camarade athée, chrétien, juif ou musulman, où pourra-t-on l’acquérir ? Oui, la laïcité est fondamentale et doit être appliquée de façon juste et égalitaire. Une révision de la loi de 1905 n’est en aucun cas nécessaire, la pratique de l’islam n’étant pas incompatible avec le principe de laïcité. Interdire le port du foulard à l’école n’est pas une solution. Les musulmanes qui souhaiteraient le porter se verraient privées d’école et conduites à se replier sur elles-mêmes. Cela entraînerait le pire des communautarismes : musulmans entre musulmans dans des écoles musulmanes. C’est pourtant ce que le gouvernement propose pour prévenir des risques de « crispations communautaristes » ! Il faut défendre l’école publique gratuite, laïque et obligatoire contre toute loi d’exception. Zahra Ali et Khadija Lahlali, Élèves à Rennes, membres du Conseil de la vie lycéenne.

Publié dans CQFD n°5, octobre 2003






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |