Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°068
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°068


À L’ARRACH’

HYGIÈNE DE L’ASSASSIN

Mis à jour le :15 juin 2009. Auteur : Georges Broussaille.


D’HABITUDE, À L’ARMÉE, on apprend aux troufions les mille et une façons de tuer l’ennemi, aux USA, on leur enseigne maintenant à ne pas se tuer eux-mêmes. FortCampbell a été fermé du 27 au 29 mai pour expliquer aux gros durs de la 101e Airborne que c’est mal de se suicider et que parler à un psy, c’est pas un truc de chochottes. En juin 1944,ils sautaient sur la Normandie pour trucider du nazi, soixante-cinq ans plus tard,ils se font sauter le caisson comme de vulgaires ménagères dépressives:onze suicides réussis depuis janvier. L’épidémie ne frappe pas seulement la 101e, elle contamine toute l’armée. Les GI’s attrapent la maladie en Irak et en Afghanistan mais pas en bouffant du couscous avarié ou en s’asseyant sur des chiottes malpropres. La mort omniprésente, les massacres de civils, les viols, les tortures, causent des dégâts psychologiques même chez les tueurs professionnels les plus endurcis. Bourrés d’antidépresseurs, sans jamais parvenir à chasser leurs cauchemars, ils sont de plus en plus nombreux à choisir un traitement à base de plomb dans le crâne. Au point que les suicides produisent plus de macchabées que les combats : de janvier à mars, l’armée de terre seule a enregistré cinquantesix suicides, alors que l’armée, toutes branches confondues, comptait quarante-deux morts en Irak. Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Quand vient l’heure de la quille, les cauchemars continuent à hanter les anciens combattants. De mauvais patriotes affirment que dix-huit vétérans des guerres d’hier et d’aujourd’hui se suicideraient chaque jour, soit deux 11-Septembre par an ! Ben Laden peut jeter son treillis aux orties et quitter sa planque de ToraBora pour venir bronzer en string sur les plages de Bora Bora.

Article publié dans CQFD N°68, juin 2009.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |