Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°071
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°071


TOUT DOIT DISPARAÎTRE

DIEU-ALLAH, UN DERBY INQUIÉTANT

Mis à jour le :18 novembre 2009. Auteur : Arthur.


A PRESSE SPORTIVE MONDIALE ne cesse de multiplier les alarmes : le derby qui va opposer en Iran les légions de Dieu aux sicaires d’Allah s’annonce en effet périlleux. On sait que, depuis les Croisades, ces deux équipes de fanatiques religieux entretiennent un lourd contentieux. Au départ, les Croisés lourdement armés et protégés par Rome ont gagné les premières rencontres à Jérusalem car les cottes de maille des saintes armées de Jésus n’ont été qu’ébréchées par les cimeterres de Mahomet, malgré l’emploi déloyal des tapis volants musulmans qui survolaient les champs de bataille. Mais nos vaillants saigneurs ont été doublement déçus en s’apercevant, de retour des Croisades, que 1) en guise de Saint Suaire du Christ,les mollahs de l’époque leur avaient fourgué un tee-shirt de Michael Jackson et que 2) leurs fidèles épouses avaient trouvé la clef des ceintures de chasteté ! Depuis, les troupes d’Allah ruminent leur vengeance dans leurs tentes bédouines. Elles ont bien tenté d’envahir notre belle France, mais, en 732, Charles Martel les a arrêtées à Poitiers en les menaçant d’un discours de Ségolène Royal.


Aujourd’hui, cependant, il semble que la mère de toutes les batailles entre le Bien et le Mal, Jésus et Lucifer, les mangeurs de boeuf et les amateurs de dattes, ne s’annonce pas comme une promenade de santé. Certes, les armées chrétiennes disposent toujours de la suprématie militaire grâce à la bombe atomique qui fit merveille à Hiroshima. Elles ont aussi la Bible, les Bourses et le pognon alors que les sectateurs d’Allah ne disposent que du Coran et du petit Livre vert de Kadhafi. Toutefois les opinions publiques occidentales, constituées de pleutres, rechignent à initier le reste du monde au goût du champignon qui risquerait, soyons francs, de gâter la saveur des tajines. Nos alliés américains ont déjà envahi l’Irak et l’Afghanistan avec le succès que l’on sait, multipliant les vocations talibanesques comme Jésus les poissons. Les barbus féodaux n’ont retenu de la démocratie que le bourrage des urnes en vogue à Kaboul comme à Téhéran.

Mieux : en dépit des avertissements des vrais chrétiens comme Jean-Marie Le Pen, nos politiciens ont laissé s’installer en France minarets et mosquées où des barbus aussi obséquieux que cauteleux appellent à la guerre sainte en digérant les méchouis que leur procurent les allocations familiales dispensées à ces familles prolifiques. Disons-le tout net : l’ennemi est dans nos places, invisible, malgré ses tchadors et l’oeil inquisiteur d’Éric Besson. Nous pouvons certes vitrifier l’Iran. Mais, comme à la foire où c’est à la fin que l’on compte les bouses, notre victoire nucléaire dans la Perse éternelle ne va-t-elle pas engendrer des guérillas sans fin dans nos banlieues ? Le petit satrape de Téhéran ne risque-t-il pas de bloquer le détroit d’Ormuz et faire bondir le prix du pétrole ? La seule solution est donc d’accepter l’Iran au sein du club nucléaire. Dans une rencontre de foot honnête, tous les adversaires doivent avoir le même ballon. Et que le meilleur gagne !

Article publié dans CQFD N°71, octobre 2009.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |