Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°073
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°073


À L’ARRACH’

FALLOUJAH : LE DEVIS DE L’ESPÉRANCE

Mis à jour le :17 janvier 2010. Auteur : Georges Broussaille.


ENIVRÉS PAR LES FESTIVITÉS marquant l’anniversaire de la chute du Mur de Berlin,les médias de masse ont oublié de commémorer la boucherie de Falloujah. Du 6 au 29 novembre 2004, l’armée américaine avait fait pleuvoir un déluge d’obus et de bombes sur cette ville irakienne de plus de 300 000 habitants, histoire de lui apprendre à aimer la démocratie.
Baptisée Phantom Fury par les poètes du Pentagone, l’opération fut un succès : entre 4 000 et 6 000 morts –la plupart civils–, un tiers de la ville détruite et 200 000 sans-abri. Depuis, l’eau de l’Euphrate a coulé sous les ponts de Falloujah, mais pour ses habitants l’horreur continue. Ils ingurgitent quotidiennement une mixture de produits toxiques, comme l’uranium appauvri et le phosphore blanc, déversés dans la nature lors des combats.
Après avoir subi les bombardements, ils en subissent les conséquences, comme cette explosion de malformations congénitales chez les nouveaux-nés. Rompant avec l’omerta de ses confrères occidentaux, le quotidien The Guardian est allé sur place pour en savoir plus et ses trouvailles font froid dans le dos : il y a làbas quinze fois plus de malformations à la naissance qu’ailleurs.
Sur les 170 bébés nés à l’hôpital central en septembre, 24% sont morts dans la première semaine, et 75% de ces derniers étaient mal formés… Les survivants ne sont pas sortis d’affaire pour autant : le nombre de cancers précoces explose lui aussi. Combien arriveront à l’âge adulte, et dans quel état ? Personne ne le sait et beaucoup ne veulent pas le savoir. Pour le journalisme de révérence, le chevalier blanc US doit rester immaculé aux yeux de la populace.

Article publié dans CQFD n°73, décembre 2009.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |