Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°073
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°073


PETIT ROMANTISME ORDINAIRE

LA MARIÉE ÉTAIT EN ROUGE

Mis à jour le :17 janvier 2010. Auteur : Nicolas Arraitz.


Non, Mariagora n’est pas le nom d’une sorcière de série B, mais celui du salon du mariage de Marseille, qui a tout pour plaire. À commencer par une affiche top glamour, où on voyait une cagole se faire chasper les nénés par un marié en plastique trônant au sommet d’une pièce montée. Du 13 au 15 novembre, les marchands du temple virginal s’en sont donné à coeur joie : offres multiples de crédits personnalisés pour louer la salle, la limousine, la robe à frous-frous affriolants, le traiteur parisien, les larbins en livrée, un sac de riz… Mais le 15, une marche nuptiale imprévue vint troubler les ébats du bizness. Une brunette en robe immaculée, un prêtre en soutane et un novi gluant d’amour firent leur apparition dans les allées, suivis par un cortège d’invités surprise brandissant des pancartes pleines de sentiments, telles que « Le crédit c’est pour la vie » ou « Vive ta robe ! ». Au carrefour central, cérémonie. « Raymond, euh, non, Jean-Pierre, veux-tu prendre Céline pour propriété privée ? » Au moment où le curé allait passer des chaînes aux poignées du couple, il se fit ceinturer sans douceur par des vigiles. La magie d’un instant unique tournait vinaigre. Au bras de sa fiancée, un jeune acnéique en survêt’ de l’OM cria, des sanglots dans la voix : « Enculés ! Il y a des enfants, ici ! » Traînée vers la sortie, la fausse mariée réussit à briser le flacon d’hémoglobine qu’elle serrait entre ses cuisses, maculant à tout jamais ses belles dentelles. « Terroristes ! », éructa le chef de la sécurité. Message reçu : le mariage est une belle (t)erreur.

Article publié dans CQFD n°73, décembre 2009.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |