Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°074
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°074


HOMÉOPATHIE ET VACCINATION

GRIPPE A ? VENDUE !

Mis à jour le :17 janvier 2010. Auteur : François Maliet.

La campagne contre la grippe qu’on disait porcine tourne-t-elle à la farce ? En tout cas, côté argent public, c’est la débâcle. Côté labos, tant que le buzz de la pandémie va, tout va. Même les outsiders de l’homéopathie ont réussi à placer leurs petites billes blanches…

LORS, VACCIN ou pas vaccin ? Fin 2009, le dilemme anima plus d’un repas de famille, vu le grand ramdam de la piquouse organisé par la Roselyne de la Santé. Nombreux sont ceux qui,tout en résistant à l’appel de l’injection, ont tout de même chopé la trouille. Dans pareil cas,rien de tel que l’homéopathie pour se rassurer. « Il est sûr que nous avons eu une augmentation de nos ventes. Mais est-ce vraiment dû au buzz de la grippe ? », feint de s’interroger Valérie Poinsot, directrice générale déléguée adjointe des laboratoires Boiron, leader mondial du petit granulé blanc. Pour éviter la morve au nez, il faut donc se caler sous la langue quantité de boulettes de Thymuline, de Sérum de Yersin, d’Influenzinum… Ce dernier a la particularité d’être produit chaque année à partir du vaccin de la grippe saisonnière. « Pour fabriquer ce médicament, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé [Afssaps] nous donne l’autorisation de diluer le vaccin », précise Poinsot.

Il serait donc possible, en appliquant le même protocole, d’obtenir un petit tube bleu efficace contre la maladie de Roselyne et ses cochons mexicains ? Boiron ne s’y est pas risqué, préférant « laisser le gouvernement maître de la communication ». Cependant, un Influenzinum qualifié de « Type A », produit par les laboratoires Lehning, boîte française spécialisée dans le soin naturel, est disponible en pharmacie depuis début décembre. Ce petit tube – tiens, il est jaune… – contiendrait une dilution du vaccin contre la grippe A H1N1. C’est du moins ce à quoi pourraient s’attendre les adeptes de cette médecine non conventionnelle. Mais le point d’information de l’Afssaps du 24 décembre 2009 laisse dubitatif : « Le laboratoire Lehning dispose d’un visa ancien, délivré en 1965, concernant plus de 1000 souches dont la souche Influenzinum, et qui ne précise pas le vaccin antigrippal à partir duquel celle-ci est fabriquée. »

Le visa de cet Influenzinum « Type A », crânement présenté par certains pharmaciens comme « le vaccin homéopathique contre la grippe A H1N1 », a été octroyé à une époque où pas un seul cochon n’était enrhumé. De plus, il est attribué à chaque nouveau médicament un code CIP. Or, on est surpris de constater que cet Influenzinum « TypeA » a le même code CIP – le 0909176 – que l’Influenzinum de Boiron…

Des esprits mal tournés pourraient imaginer qu’il ne s’agit point d’un nouveau médicament homéopathique spécifique, mais bien d’une vieille formule agrémentée d’un très commercial « Type A ». Contactée par CQFD, Fabienne Bartoli, adjointe au directeur général de l’Afssaps, nous assure que « le médicament Influenzinum Type A des laboratoires Lehning va faire l’objet d’une évaluation au cours d’un prochain groupe de travail ». Saurons-nous ce qui se cache derrière cette appellation si racoleuse, et déjà si bien vendue ? Les labos Lehning « ne souhaitent pas communiquer pour l’instant », explique la demoiselle de leur agence de presse. Ah bon ? Pas avant d’avoir fourgué tout leur stock, sans doute.

Article publié dans CQFD n°74, janvier 2010, actuellement en kiosques.






>Réagir<

GRIPPE A ? VENDUE !
Francois Maliet | 25 janvier 2010 | A propos du sujet

@ Chabian : A aucun moment cet article ne s’attaque à l’homéopathie, et encore moins aux laboratoires Boiron. Il souligne juste qu’un laboratoire – Lehning, pour ne pas le citer – commercialise un médicament homéopathique qui, par son intitulé même (Influenzinum Type A), laisse entendre :
- qu’il s’agirait d’un produit spécifique à la grippe A H1N1
- qu’il serait issu de la dilution du vaccin contre la grippe A H1N1 (comme l’Influenzinum des laboratoires Boiron est produit par dilution du vaccin contre la grippe saisonnière) Or cela ne semble pas être le cas.

@ Patrick : A aucun moment cet article ne se positionne sur l’efficacité de l’homéopathie. Il souligne juste que les laboratoires Lehning commercialisent un médicament homéopathique dont l’intitulé – Influenzinum Type A – laisse entendre qu’il serait issu de la dilution du vaccin contre la grippe A H1N1, comme l’Influenzinum des laboratoires Boiron est produit par dilution du vaccin contre la grippe saisonnière. Or cela ne semble pas être le cas. Mais est-ce qu’un vaccin dilué est plus efficace qu’un mélange rhum + thym + citron + eau chaude à 9 CH ? Ce n’est pas mon propos.

FM

GRIPPE A ? VENDUE !
Karl-Groucho Divan | 24 janvier 2010 |

À « chabian »

Des difficultés de lecture, sans doute ? Ce sont les LABOS qui sont visés ici, pas l’homéopathie.

À « Patrick »

Bien sûr, bien sûr. Et d’ailleurs, vous n’avez rien à craindre de la radioactivité non plus : je ne l’ai jamais VUE, donc, elle n’existe pas, Eh ?

C’est trop beau d’avoir ainsi à la suite deux réactions (euh… N’est-ce pas le mot ?) opposées mais tout aussi caricaturales !

GRIPPE A ? Pourquoi attaquer l’homéopathie ?
chabian | 23 janvier 2010 |

On ne voit pas bien ce que cet article persifleur (la « Roselyne de la santé » ; V.P. « feint de s’interroger » ; la « demoiselle du service de presse » etc.) apporte de précis.

1/ Vous trouverez facilement sur le web des recommandations de granules homeopatiques faisant protection contre la grippe. Et datant déjà de septembre 2009 et venant d’homéopathes d’Amérique… Mais silence total des médias, des gouvernements et de l’OMS à ce sujet…

2/ Parmi les granules, il y a traditionnellement notamment influenzinum…

3/ La grippe qu’on a dit « nouvelle » et « pandémique » en changeant les règles de l’OMS récemment (cfr l’Humanité du 7 janvier) n’était ni nouvelle ni pandémique.

4/ Vous ne pouvez donc pas conclure que ces granules étaient une tromperie et qu’il faut encore la vendre. C’est bien sur toujours possible, mais aucunement certain.

à moins que vous vouliez défendre les labos pharmaceutiques allopathiques qui ont plaidé pour changer les règles de l’OMS et vendu cher un vaccin nouveau (avant même de le produire !) et non suffisamment testé ! et enfin non utilisé !

Votre attaque précise contre Boiron me parait vraiment suspecte.

GRIPPE A ? VENDUE !
Patrick | 23 janvier 2010 |

Est-il bien nécessaire de s’interroger sur les souches utilisées par les « laboratoires » homéopathiques quand on sait qu’ils ne fabriquent que du vent ? J’avoue être très surpris par un tel manque d’esprit critique de votre part… Voyez par exemple :

http://www.pseudo-medecines.org/articles.php ?lng=fr&pg=9

http://charlatans.info/homeopathie.shtml

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |