Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°075
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°075


FAUX AMI

LE CAMARADE ANDRÉ GERIN

Mis à jour le :15 février 2010. Auteur : Le bouledogue rouge.


Il est comme ça, André Gerin, député PCF du Rhône et ancien maire de Vénissieux : il lui est insupportable de dégoter un poil de barbe sur le rebord immaculé de sa cervelle de canut. Enfin, ça dépend : si l’intrus provenait du menton du camarade Vladimir Illich, passe encore. Mais s’il a pour origine le système pileux d’un « gourou » islamique, d’un « taliban » des cités, comme Dédé-le-rouge se plait à les nommer, alors l’attentat folliculaire lui déclenche illico une crise de « commission d’enquête sur le port de la burqa ».

Datant du mois de juin dernier, la dernière rechute de ce coco orthodoxe à la coupe de douilles Kim Jong-ilienne a empli d’allégresse Nicolas Sarkozy et ses mastards du gouvernement qui, depuis des années, s’évertuent à faire émerger un bouc émissaire de qualité en ces temps de crise infinie. « La burqa n’est pas la bienvenue sur le territoire de la République française  », s’empressait de déclarer le riquiqui de l’État, le 23 juin, juste avant que ne soit mise en place la mission parlementaire sur le port du voile intégral et que Dédé n’en soit bombardé président. Un juste retour d’ascenseur pour celui qui déclarait suite au mouvement des banlieues de l’automne 2005 : « Pour l’essentiel, je suis d’accord avec le diagnostic de Nicolas Sarkozy [alors ministre de l’Intérieur] : le problème aujourd’hui est de s’attaquer aux mafias, aux trafics, à l’intégrisme qui pourrissent la vie des quartiers. » Dédé fait donc fi du chômage, de la misère et des violences policières pour se lancer dans sa croisade contre cette « idéologie barbare », cette menace de « talibanisation de la société », sans hésiter à faire appel à « la France judéo-chrétienne » comme lors des infos régionales de France 3 Rhône-Alpes le 1er février dernier.

Et Dédé n’est point seul en son combat. Dans un élan patriotique digne de l’union sacrée gauche-droite de 1914 [1] , il s’est trouvé un allié de marque en la personne d’Éric Raoult, député UMP et maire du Raincy (Seine-Saint-Denis). Raoult est le rapporteur de leur mission sur le port du voile intégral, mais ces deux-là se fréquentent depuis belle lurette : quand, en 2007, Dédé-le-Rouge publie Les Ghettos de la république sur la « guerre civile » dans les quartiers (édition Les Quatre chemins), c’est le maire du Raincy qui s’attelle à la préface. Oui, LE Éric Raoult, celui qui aime à se faire remarquer par ses petites phrases fleurant bon la droite rancie. Le « devoir de réserve » pour les lauréats du prix Goncourt, c’est lui. Un amendement visant à rétablir la peine de mort, c’est encore lui. Le rejet de l’homoparentalité, (« Dès qu’il y a un enfant, il faut un papa et une maman »), c’est toujours lui. Pour Dédé-le-Rouge, peu importe cette alliance contre-nature. Entre Raoult et lui, il y a « une fraternité d’armes » car ils sont « tous les deux des soldats » contre cette « marée noire » qui, si rien n’est fait, ensevelira d’ici peu not’belle République.

Mais dénigrer les contempteurs de la burqa risque de nous attirer les foudres des camarades laïcs. On nous reprocherait d’être au pire d’affreux islamogauchistes, au mieux de sombres idiots utiles. Laissons donc la conclusion à cet édito du New York Times – que l’on peut difficilement soupçonner d’allégeance à AlQaida–, daté du mercredi 27 janvier 2010 : à quelques semaines des élections régionales françaises, « il est difficile de créer de l’emploi et facile d’attiser les préjugés antimusulmans. […] Aucun gain politique ne peut justifier d’attiser la haine. » Pff, encore un mauvais coup de l’Oncle Sam, pestera Dédé-le- Rouge.

Article publié dans CQFD n°75, février 2010, actuellement en kiosques.


[1] Comme le fait remarquer Alain Gresh, du Monde diplomatique, dans un billet posté sur son blog le 24 janvier dernier. [http://blog.mondediplo.net/-Nouvelles-d-Orient→http://blog.mondediplo.net/-Nouvelles-d-Orient-].





>Réagir<

LE CAMARADE ANDRÉ GERIN
Fournier | 12 mars 2010 |
Je ne trouve même pas le mot pour décrire l’inutilité de ce débat. Non pas qu’il soit réellement inutile, mais plus inutile dans le sens où il est mené. Il faudrait vraiment revoir la question totalement différemment que ce soit pour André Gerin ou pour un autre.
La visite d’un casino en ligne peut être déroutante au début avec tous les jeux de poker de casino en ligne, de craps et de machines à sous, mais ce site vous facilite la tâche.
LE CAMARADE ANDRÉ GERIN
ya_n | 25 février 2010 |

Peut-être aussi que si on avait affirmé le principe intangible de notre laïcité bien fort, dès le millieu des années 80… on n’aurait pas eu en 1989 l’affaire des voiles islamiques au bon collègue Gabriel Havez de Creil… que j’avais connu en résident du bon plateau-cité de la ville et ou depuis 5 ans les mosquées clandestines bourraient les têtes à faible QI, avec recrudescence de barbes, voiles… et autres tenues symptomatiques de ce qui se passait en sous-sol : Rien de hasardeux là dedans !

On connait la suite ininterrompue et le ras le bol qui grimpe en réaction… avec en point (pour l’instant) culminant l’election d’un sarkozy qui a piqué l’essentiel du programme du borgne.

Belle réussite n’est-ce pas ?

Alors crachez pas sur les cocos qui réalisent enfin (trop tard ?) la lâcheté politique qui dure depuis 25 ans sur des sujets avec lesquels il ne faut pourtant pas déconner (la religion est un casus-beli depuis la nuit des temps)… au risque de devenir un gros Liban ou une dictature.

LE CAMARADE ANDRÉ GERIN
révolution, vous avez dit révolution ? | 22 février 2010 | http://mondialisme.org

Au loin, il y a des peuples qui défendent leur liberté et leur dignité et qui n’en attendent rien.

Pourquoi seulement « au loin » … car cet antienne, sur l’identité porteuse de liberté et de dignité, c’est exactement celle que défendent, bien ici, ceux qui parlent de « peuple français » dont la liberté et la dignité serait bafoué (par les mac do et autres pourritures consuméristes). Les mêmes d’ailleurs aussi nous parlent de nouvelle lutte d’indépendance d’un peuple qui serait subjugués par des influences extérieures … Ces derniers temps, on a vu des « apparentements » qui pourraient paraître étranges dans le milieu de la critique sociale. Il faudrait peut être se poser la question de savoir, à la racine, qu’est ce qui permet ses appariements avec Soral ou Dieudonné (pour ne parler que d’eux) qui devraient pourtant nous sembler contre nature …

Je ne dit pas nécessairement que ce soit le cas de nos outrageurs lyonnais. Mais si on adopte leur point de vue, il faudrait considérer que les identités - qu’elles soient nationales, religieuses, ethniques, etc … - seraient émancipatrices. C’est le début de la pente fatale …

Les deux positions pour lesquelles nous sommes sommés de prendre position sur le champ sont merdeuses de façon équivalentes. Nous n’avons pas à choisir - comme le fait outrage - entre l’identité « nationale » ou l’identité « musulmane », elles sont toutes les deux à rejeter.

Rejeter le concept ne veux pas dire rejeter les être humains. 5sauf à considérer que tous ceux qui ne pensent pas comme nous doivent être exterminés, ce qui risque de faire du monde).

Il reste quelque chose à inventer, par nous mêmes.

LE CAMARADE ANDRÉ GERIN
| 16 février 2010 | Autopsie d’un sarkommuniste

Dans le même style :

Autopsie d’un sarkommuniste

Trouvé dans un journal lyonnais subversif : Outrage

LE CAMARADE ANDRÉ GERIN
Sourire | 15 février 2010 |
André Gérin n’est que l’arbre qui cache la forêt : le PCF et la gauche, en général, sont depuis longtemps nourris à l’idéologie coloniale et raciste ; hormis quelques militants qui sauvent leur honneur, il y en a beaucoup qui ne disent rien mais qui n’en pensent pas moins. Pendant les émeutes de 2005 on en a vu collaborer avec la police et beaucoup s’indignent de la présence d’une femme voilée sur une liste du NPA. Comme hier, pendant la guerre d’Algérie, la revendication de l’indépendance était jugée par eux comme étant réactionnaire : il fallait que les Algériens attendent l’avènement du socialisme et ils auraient été heureux avec les nouveaux maîtres plus gentils. L’époque a changé en 2010 mais c’est la même idéologie qui est à l’oeuvre : il faut cette fois ci que les musulmanes comprennent que leur voile ou leur niqab est réactionnaire, qu’être adepte de l’islam est r&actionnaire; ils se sont mis en tête de montrer à ces femmes ce que sont la liberté et la dignité par la contrainte, la stigmatisation et la menace parfois. Les musulmans ne doivent pas trop se montrer et attendre la révolution, l’avènement du socialisme et après ils n’auront plus besoin de religion. Enfin ces gens défendent surtout leurs petits strapontins pour les uns et les autres prennent leur plaisir à dire, avec condescendance, ce qui est bien ou mal, ce qui est révolutionnaire ou pas. Au loin, il y a des peuples qui défendent leur liberté et leur dignité et qui n’en attendent rien. LE CAMARADE ANDRÉ GERIN
joe linux | 15 février 2010 |

Eh ! Vaut pas mieux être un idiot utile qu’un con inutile ? Des fois on se demande….

C’est vrai qu’ils sentent mauvais ces « républicains » … J’ai toujours pensé qu’entre la république et la nation, y’a qu’un pas, et entre la nation et la race, un autre. Et visiblement ces gars-là ont pas l’air de marcher. Ils courent.

LE CAMARADE ANDRÉ GERIN
alain girard | 15 février 2010 | Gérin chez Francisque

EXTRAIT D’UN TEXTE DU DEPUTE GERIN « Je connais, dans ma circonscription, des personnes d’origine maghrébine, qui parlent un excellent français, qui sont naturellement bien élevés, travailleurs honnêtes, des citoyens modèles en somme, mais qui continuent à parler arabe, turc ou berbère chez eux, qui pratiquent leurs traditions, ou leur religion, de façon sereine et discrète, sans s’en cacher néanmoins, parce qu’ils sont fiers de leur appartenance, tout autant que de leur citoyenneté française. »

j’avoue avoir eu une terrible colère devant le contenu du long playdoyer du copain de Raoult qui tente bien péniblement de se désembourber de cette terre brune dans laquelle il s’est fourvoyé, en admettant qu’il ne s’agisse pas là de plus grave… Puis c’est une véritable envie de vomir qui m’empêche de vous livrer ce texte en entier, vous le trouverez sur le site Réveil Commniste qui en fait ses choux gras.

L’argumentaire de Gérin ne commet rien de nouveau, l’immigré doit marcher droit,ne pas traverser au feu rouge, parler sa langue natale il le peut certes, mais dans la sphère privée, ah que ne sont-ils bretons ou chtis ou titis parisiens.

L’immigré, traduisez le noir et l’arabe, le musulman quoi,doit être citoyen honnête, il ne peut commettre aucun écart et si par malheur il siffle un ou deux Ricard il en devient un mauvais musulman car c’est ce droit que s’arroge Gérin, il a établi sa grille de sélection, qui est bon pour la pioche et la pelle, qui aura droit à l’avion, comme Besson.

Bien sur notre judéo chrétien de député qui fut communiste est soucieux de la montée de l’intégrisme et il nous narre l’Algérie dont il évite soigneusement d’évoquer le rôle de notre Colonialisme dan la situation de cette nation, il nous parle de Niqab maintenant, demain le foulards, aprè-demain les boucles d’oreilles et plus tard le couscous.

Bien sur Gérin est un homme laique respectueux de notre République en ce sens il ne saurait tarder lui qui dénonce des tentatives de création de syndicats musulmans, à exiger l’interdiction de la CFTC….

Plus fort encore, le député JP Brard a démontré avec son travail sur les sectes que les Témoins de Jéhova constituaient une secte d’influence majeure, une secte chrétienne, forte de centaines de milliers d’adeptes, gageons que le député ex communiste Gérin va dans les jours à venir exiger avec force l’interdiction de cette dernière et que de même il portera la demande d’interdiction des écoles privées juives en vue des tenues portées dans les rues par les élèves, mais cela lui fera un gueuleton gratuit de moins au Crif ( je peux fournir des tickets restos si nécessaire pour compenser). Jje saisis mieux les silences accablants des amis de Gérin, prudemment ils détournent la tête et de pseudos intellectuels mâtinés de révolutionnarisme n’entendent pas se fâcher ainsi et pour si peu avec leur pair. Etrangement il y en a eu tant pour dénoncer un Henry Lévi, ou tout autre falsificateur, il en est bien peu pour dénoncer le bruit et l’odeur d’un Gérin.

Ce député, pote à raoult qui a du retenir la laisse,, a réussi un exploit peu ordinaire et en deux tons : renforcer l le Front National qui jubile, diviser les communistes qui n’en avaient pas tant besoin.

Désormais les repères de Gérin ne sont plus ceux des militants de la lutte de classe mais ceux d’un homme vieillissant et avili, je l’affirme, un homme qui a quitté le monde de l’entreprise depuis si longtemps qu’il nous renvoit à cette lancinante question : dès lors qu’un élu communiste ne prend plus ses ordres au parti communiste où les prend il ?

Auprès de la population, certes non, Gérin dans sa tentative de réécrire son histoire nous confirme que ce n’est pas son cas…

En assemblée de communistes j’ai entendu une camarade âgée dire en discussion de couloir« Gérin a raison, il faut en finir avec ces gens qui sont pas comme nous », bien sûr Gérin ne l’a jamais dit ou écrit aussi cruement mais il a ouvert la brèche, il est responsable, il est coupable !

Pour ma part je n’accepterai de porter qu’une étoile, la rouge celle de la solidarité de classe et internationaliste.

je vous invite à lire une bande dessinée extraordinaire qui vous donnera de l’air :

Chez Francisque de Manu Larcenet Fluide Glacial

Alain Girard Valenton 94

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |