Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°075
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°075


À L’ARRACH’

OBJECTIF NUL

Mis à jour le :23 mars 2010. Auteur : Georges Broussaille.


LE PROFESSEUR TOURNESOL a trouvé un disciple en la personne de Jim McCormick, un ancien flic anglais devenu PDG de la société ATSC. Plus terre à terre que son illustre prédécesseur, il fait son beurre en mettant la radiesthésie au service de la guerre contre le terrorisme. Le pendule ne faisant pas assez sérieux, il a inventé un détecteur de bombes constitué d’une antenne orientable montée sur une poignée, le tout fonctionnant à l’énergie statique produite par les mouvements de l’utilisateur.

Prétendument capable de détecter tout type d’explosifs, mais aussi de la drogue, des truffes, des éléphants et même des ratons laveurs, l’ADE651 a été vendu à une vingtaine de pays. Le ministère de l’Intérieur irakien s’en est offert 2000 pour équiper les check-points de Bagdad, malgré l’avis défavorable de son unité anticorruption et les avertissements des experts du FBI.

Comme les voitures piégées continuent de passer les contrôles sans problème, faisant des centaines de victimes ces derniers mois, la supercherie est devenue publique. Il en faut plus pour convaincre les pontes du ministère,qui proclament sans rire que ce n’est pas la faute de l’ADE651 mais celle de ces feignasses de fonctionnaires qui ne bougent pas assez pour alimenter l’appareil. Sont-ils aussi crédules que Giscard et ses cocasses avions renifleurs ? Certainement pas ! Vendus sur catalogue à 18000 dollars l’unité, les ADE651 ont été achetés 40000 dollars pièce par la police irakienne, pour un total de 85millions…
Ceux qui ont empoché la différence préfèrent passer pour des cons qu’être poursuivis pour corruption. Quand l’industrie de la peur parodie Hergé, on rit jaune au pays de l’or noir.

Article publié dans CQFD n°75, février 2010.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |