Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°081
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°081



CAP SUR L’UTOPIE

Mis à jour le :12 octobre 2010. Auteur : Noël Godin.

L’équipe de CQFD m’a convié à causer utopie. Alors, hop, hop, hop, utopisons !
SI CERTAINS ZIGOMARS désirent creuser le sujet, il y a trois panoramas historiques récents bien foutus à dévorer. Deux d’entre eux portent la sympatoche griffe de La Découverte, Utopies et utopistes de Thierry Paquot et Histoire de l’utopie planétaire mondiale d’Armand Mattelart. Le hic, c’est que leurs très savants auteurs s’étendent quasi exclusivement sur des utopies rasantes, raseuses et rasoirs (celles de More, Bacon, Saint-Simon à la « république mercantile universelle » d’Adam Smith et à la crétinisante « religion de l’humanité » de Sri Aurobindo). En effet celles-ci ne visent qu’à aménager besogneusement notre « monde de l’erreur complète », comme l’appelait William Blake, ou à lui substituer une lugubre société du bonheur obligatoire fliquant les flemmards et les poivrots. À épingler tout même dans le premier opus signé Thierry Paquot quelques passages toniques sur le magnifique projet de Charles Fourier d’un nouveau monde ludico-amoureux se shootant à l’attraction passionnée. Et dans le second, quelques pages cocasses sur l’étonnant baron sans-culotte Anarcharsis Cloots,dit « l’orateur du genre humain » qui, à la stupeur des robespierristes guillotineurs, proposait « la république mondiale des individus unis » (abolissant toutes les frontières), la refonte totale des identités au gré des envies et la mise en branle immédiate d’une « société des tyrannicides » exportant des tueurs de monarques et de primats aux trente-six coins du globe. Les 101 mots de l’utopie à l’usage de tous de Jean-Louis Violeau (Archibooks) est, lui, fort bandatoire pour les grands curieux. Succinctement, guide de poche oblige, il fourgue de juteuses infos aussi bien sur les utopistes de proue (Fourier, Rabelais ou l’intéressant William Morris avec ses plans de reconstruction commu- niste de tout dans la joie et la beauté esthétique) que sur des artistes-architectes visionnaires (Archizoom, Wright, le Bauhaus), des philosophes revergondeurs (Baudrillard, le jeune Marx, Gébé ou l’Irlandais John Holloway invitant à « changer le monde sans prise de pouvoir ») et des agitateurs déchaînés (les jouisseurs sans entraves de mai 68 ou les garnements des TAZ). Dans les prochains CQFD, nous dériverons dans les utopies antiques de Chine et d’ailleurs, dans les bastions anars de l’Ukraine makhnoviste, de la guerre civile d’Espagne, du Mexique insurgé, des cités pirates paradisiaques, dans les livres réimaginant youpitamment la vie. D’ici là, créons nos propres utopies éclairs.




>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |