Accueil
Sommaire du N° 83
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N° 83



Brèves

Mis à jour le :12 novembre 2010. .

L’écoloo

> Selon le rapport d’évaluation du Grenelle de l’Environnement remis le 2 novembre dernier, Jean-Louis Borloo a bientôt fini de tout repeindre en vert puisque 77 % de ses 268 engagements sont « réalisés ou en cours de réalisation ». C’était pas la peine de pondre un pavé : on le sent bien, quand on respire, que c’est tout propre… Insppp, pfffffff… Insppp, pfffffff…

Pédagogie

> Le 12 octobre, à Fontainebleau, des lycéens, qui auraient dû être normalement en cours, envahissent les rues. Face à cette terrifiante déferlante, des gardiens de la paix interviennent et font très professionnellement usage de gaz lacrymogènes et de Flash-Balls. Un insolent se précipite pour écarter du pied une grenade tombée à proximité d’une poussette. Fort heureusement, ce casseur sera, avec quelques-uns de ses complices, fermement arrêté deux heures plus tard. Pendant leur nuit de garde à vue, durant laquelle les fonctionnaires ont tenté de suppléer d’une manière virile au laxisme parental. Le lendemain, il sera, avec ses amis dont un est d’origine africaine, déféré devant un juge qui lui signifiera la gravité de ses actes : rébellion et violence contre un agent de police. Le juge a prononcé des mises en examen et la tenue du procès dans un délai indéterminé. Que la justice passe ! Dedieu !

Solidaire, on vous dit

> « Changer de société » : c’est le titre du hors-série de Politis d’octobre- novembre, consacré à la décroissance et aux alternatives. Un tour d’horizon, bienvenu, de ce qui s’invente et de ce qui résiste. Avec, néanmoins, une singulière conception de l’économie sociale et solidaire : au verso de la couverture, une pleine page de pub du Groupe Chèque Déjeuner – une coopérative si « exemplaire » qu’un long article lui est consacré en pages 16 et 17. Une page achetée, deux pages offertes !


Toujours moins

> La crise ? C’est la faute aux sans- papiers. Le remède ? Économiser sur leurs microscopiques droits. Une fois de plus, l’Aide médicale d’État (AME), la couverture santé des sans-papiers pauvres (moins de 634 euros de revenu mensuel), a été attaquée, et rognée. À l’initiative de la frange extrême-droitière de l’UMP, un « droit d’entrée » de 30 euros a ainsi été instauré, et les soins pris en charge ont été limités aux seuls « actes dont le service médical est jugé moyen ou important ». Le gain financier de tout cela ? Nul, ou peu s’en faut, selon l’Observatoire du droit à la santé des étrangers (ODSE). En revanche, un coût indéniable pour la santé des sans- papiers. On a comme un doute : et si c’était ça l’objectif ?

Gauche idéaliste

> Depuis 7 ans, la Coordination des intermittents et précaires d’Île-de- France s’active au 14, quai de Charente, dans le nord de Paris. Et pour son anniversaire, le tribunal lui a notifié son expulsion imminente ainsi que l’obligation de verser 5 500 euros par mois d’occupation depuis décembre 2009. Soit un paquet de pognon demandé à des gens qui n’en ont pas par des gens qui en ont plein. Et pourquoi la Mairie de Paris entend-elle ainsi mettre un terme aux permanences d’information et de défense des droits, à l’Université ouverte, aux concerts et projections gratuites ou à prix libre, aux réunions publiques ? Pour construire des bureaux et des logements pour riches. « Après toutes ces années de folie du capitalisme dérégulé, notre pays a besoin de la gauche et de ses idéaux. », a déclaré Bertrand Delanoë au Parisien le 5 novembre. Mais juste les idéaux, hein.

Métaphysique

> Qu’ils sont mignons, avec leur indignation naïve, tous ces Oui-Oui de la presse et de la politique lorsqu’ils parlent de la disparition des ordinateurs de journalistes bossant sur les petites misères de Woerth-Bettencourt. Mais qui est capable de faire un truc pareil ? En attendant qu’une hypothétique commission officielle se réunisse, et après que Squarcini, chef de la DCRI, et Péchenard, patron de la police nationale, ont eu à subir l’humiliation d’un exercice de confesse qui les a évidemment lavés de tout soupçon, des pistes pourraient s’avérer évidentes… Jipé de la Villeneuve ? Kader de Villiers-le-Bel ? Ou Oussama, himself, qui, soit dit en passant, tarde un peu à répondre aux attentes gourmandes des États occidentaux.

L’enfant, ce déviant

> En octobre 2004, le député UMP Jacques-Alain Bénisti remettait au ministère de l’Intérieur un rapport sur « la prévention de la délinquance » où était stipulé que les « comportements déviants » commencent, oui monsieur, dès la maternelle. En 2006, un projet de loi sur « la prévention de la délinquance » (encore) prévoyait de traquer les minots turbulents dès leur plus jeune âge, mais cette disposition ne fut cependant pas conservée dans le texte définitif. Cet automne, dans le cadre d’un nouveau rapport sur la « prévention de la délinquance » (toujours), le secrétaire d’État à la justice, Jean-Marie Bockel, récidive : il y préconise un « repérage précoce » des troubles du comportement « chez les petits entre deux et trois ans », tout a fait madame ! Hé, à l’UMP ! Vous cherchez un petit qui s’agite bizarrement ? Regardez bien, vous allez trouver…

Respect

> Vingt milles Bullen pour protéger le train transportant 154 tonnes de déchets radioactifs en route vers un vague entrepôt perdu dans une forêt de Basse-Saxe. Des dizaines de milliers d’opposants au nucléaire qui réussissent à briser le secret entourant ce genre d’opération, à se jouer de l’armada policière et à provoquer un retard de plusieurs jours… Chapeau bas, meinen Damen und Herrn !






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |