Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°004
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°004



MANU CHAO

Mis à jour le :15 septembre 2003. Auteur : Le bouledogue rouge.


Pour qu’un autre monde soit possible, c’est pas compliqué, il faut s’armer de convictions fortes et d’au moins dix mots de vocabulaire, comme Manu Chao : « Moi, dit-il, j’cherche des solutions, je cherche pas à être anti-quelque chose. La circulation de l’information, ben ça c’est formidable, ça. […] Que l’info elle passe, que tout ça ça passe, c’est super positif. Mais c’est un problème économique, qu’y a. C’est pas le reste qui est un problème » (chez Anne Sinclair, France 3, 13/11/02). Ensuite, il faut s’enfiler sur la tête un bonnet péruvien et avoir sous la main un compte en banque de plusieurs dizaines de millions d’euros. Le bonnet, on peut à la rigueur s’en passer : le 9 août, pour requinquer les « altermondialistes » déshydratés du Larzac, Manu Chao avait laissé au vestiaire son célèbre couvre-chef à pompon dégriffé, symbole d’une simplicité que le « clandestino » affiche comme d’autres exhibent leur Ferrari. Côté compte en banque, en revanche, aucune négligence n’est tolérée. Car ce musicien doué est aussi un formidable grippe-sous. Au point que sa radinerie est devenue un sujet d’ébahissement - et de rigolade - aussi planétaire que son succès. Les responsables d’associations militantes qui ont croisé le chemin du chanteur rebelle vous le diront tous, y compris dans cette Amérique latine qu’il porte dans son cœur et sur son crâne : jamais le multi-millionnaire ne leur a filé un centime. Sa bonne parole ne vaut-elle pas tous les trésors ? Seuls les zapatistes, dont il se réclame en se tapant le poing sur le cœur, ont touché de ses mains quelques piécettes, prélevées sur la recette d’un petit concert donné au Mexique. Certes, les discours du sous-commandant Marcos agrémentent le premier album et chaque prestation du « troubadour », lui conférent une patine révolutionnaire qui n’est pas pour rien dans sa force de vente. Mais le porte-paroles des zapatistes n’a pas cotisé à la Sacem et ne peut donc faire valoir ses droits d’auteur. Et puis, Manu Chao en fait déjà beaucoup pour les opprimés de la terre. Les manifestants anti-G8 de Gênes se souviennent encore avec émotion des sandwiches offerts à l’entrée du concert. C’est Chao qui régale, disait-on. Bouleversé, Le Parisien confirma l’info et célébra la « générosité » du bonhomme (23/07/2001), qui se garda bien de démentir. En fait, la facture des casse-croûtes avait été réglée par l’organisateur italien. Quant au cinq-étoiles qui hébergeait « el desaparecido », c’est la mairie de Gênes qui a payé la note. Bien joué, Manu ! Oui, clame Chao, un autre monde est possible. Et dans ce monde-là comme dans celui-ci, il ne saurait y avoir de petits profits. Ni de vraie amitié. Récemment, Manu Chao a ainsi réclamé 80 000 euros à Noir Désir. Objet du contentieux : son jeu de guitare sur Le vent l’emportera. On se souvient de l’anecdote : découvrant que Noir Désir enregistrait son nouvel album dans le même studio que lui, Manu Chao passe voir les copains, écoute leur dernier morceau, le trouve sympa et improvise un petit habillage. La trouvaille plaît au groupe qui, en accord avec son invité, décide de la garder au mixage. Tout ça, dans un rayonnant esprit de camaraderie. Mais un an plus tard, l’ami Manu s’avise que la chanson cartonne (un million de singles vendus) et exige sa part du gâteau, menace de procès à la clé. Le partage des richesses, y a que ça de vrai. Surtout pour Manu, qui paie ses propres musiciens au minimum syndical. Comme il l’a dit à une Anne Sinclair énamourée : « Moi, j’ai la rage tous les jours, quoi, et j’aime pas avoir d’la rage dans moi ». C’est un fait que la rage (qu’il a dans lui) se supporte beaucoup mieux dans un coffre-fort.


La compassion de Manu

« Moment fort » des journées altermondialistes du Larzac, le concert de Manu Chao a connu, deux semaines plus tard, un épilogue en forme de faire-part de deuil. Depuis le 25 août, un vieux titre de la Mano Negra, Out of Time Man, sert en effet de toile sonore à une pub pour la GMF, concoctée par l’agence Publicis Etoile. Pour tous ceux qui aimaient l’ancien groupe de Manu Chao et son intransigeance à l’égard des broyeuses commerciales, c’est un coup dur. Un peu comme si José Bové se faisait filmer en train de manger des Corn-Flakes génétiquement modifiés. Selon Stratégies, l’hebdomadaire des professionnels de la pub (11/09), le « leader » Manu Chao aurait « mis de côté ses principes » pour « mettre un peu de beurre » dans les épinards de ses anciens amis de la Mano, aujourd’hui dans la dêche. Ça vous fend le cœur, une générosité pareille. Comme son dernier album ne s’est vendu seulement qu’à 3,4 millions d’exemplaires dans le monde, Manu n’a sûrement pas les moyens de piocher quelques biftons dans son propre portefeuille (voir page 6). Et puis, tant qu’à aider les autres, autant s’aider soi-même : étant crédité comme l’auteur de la chanson-réclame, c’est surtout lui qui va beurrer ses épinards. « Pour un monde solidaire », qu’ils disaient…

Publié dans CQFD n°4, septembre 2003






>Réagir<

MANU CHAO
| 1er mai 2010 |
Hihihi !! C’est rigolo ! Dites donc cela ne plait pas à tout le monde que l’on critique M. Chao… Continu Bouledogue rouge, n’es pas peur de brusquer les idées reçu sur des idoles preconçus… MANU CHAO
| 16 septembre 2008 |
article bête et méchant ?oui MANU CHAO
| 30 août 2007 |
Je ne comprend pas trop pourquoi tout le monde s’excite le poil comme ca.Je comprend que ce qu’il fait puisse plaire,mais faut tout de meme pas exagerer parce que taper sur les majors et sur les mechants capitalistes tout en s’en mettant plein dans les poche(bien que je n’ai rien contre cela car c’est bien le but de chacun)est un peu facile.Il a beau avoir une ideologie soi disant altermandialiste…il a une grosse maison de disque dont le but n’est pas de favoriser le commerce equitable !Alors si Manu Chao decidai de baisser le prix de ses disques,au lieu de dire qu’il n’a rien contre le telechargement illegal(ce que je conçois,et qui fait egalement grimper la cote de popluarité…)ce serai une bonne action pour changer le systeme,parce que quand j’achete un cd j’ai l’impression de verser un impot sur la culture.Sinceres salutations. MANU CHAO
mathias | 30 juin 2007 |
Le fait que Manu posséde des millions ne l’a jamais empéché de garder sa morale. N’a-t-il pas recemment refusé 800000 euros pour une pub qui aurait du utiliser un de ses titres ?Ne propose-t-il pas un single en téléchargement gratuit, ce qui a aujourd’hui été fait à 250000 reprises ? Que lui reproche-t-on ? D’être riche et de porter un bonnet ? Attention à ne pas tout confondre. MANU CHAO
linazard | 31 mai 2007 |

bonjour

je suis musicien , on va dire contestataire !! je milite pour l’écologie en général , mais je pense que tant que ne sera pas réglé le problème de l’argent on patine dans la smoulle (comme on dit !) l’état devrai reprendre son droit de créer l’argent sans intérêts au lieu de laissé ce soing a des banquiers privés et à en payer des intérêts exsorbitants ! vous en connaissés les conscéquances ? il y a beaucoup a dire à ce sujet mais j’arrête là et vous propose de taper Linazard et de regarder ma vidéo (humoristique) qui parle du sujet !!! a bientôt j’espère

bernard.linazard@free.fr

PS : je fait des fautes d’orthographe mais ça ne m’arrête pas pour dénonçé ce scandalle !!!!

MANU CHAO
| 27 mai 2007 | merci Manu Chao

Bonjour Outre votre réputation d’altermondialiste, vous ètes de l’élite, et non pas élitiste qui est à mon sens une maladie de l’esprit parceque peu s’y reconnaissent et peuvent y croire. Bravo pour votre initiative et votre don : le single gratuit que beaucoup pourront jouer entre amis.

Encore bravo à Manu

Pffff
Rion | 24 mai 2007 |

Tout le monde parle d’esprit critique et de vérification des infos, moi je vois pas ce que ça a de « critique » de simplement prendre le contrepied de ce poste en disant « t’es qu’un connard, renseigne-toi avant de l’ouvrir ». Le sgoûts, les couleurs, tout ça…

Je me tape de Manu Chao comme de ma première chemise, il fait ce qu’il veut avec sa thune, qu’il soit un gros con ou pas. Mais ce que je trouve gravissime ce sont les réactions de tout le monde. Il n’y en a pas beaucoup qui se conduisent de façon civilisée, dans ces commentaires. Le bouledogue est remonté, il dit peut être des choses injustes mais il est chez lui, il dit ce qu’il veut. Qu’est-ce que c’est que ces réactions de neuneus de bas étage ? Si vous aimez Manu Chao allez à ses concerts ou achetez son nouvel album mais pourquoi perdre du temps à poster des invectives ici ? Qu’est-ce que ça peut bien vous foutre que quelqu’un d’autre ne l’aime pas ? Et surtout pourquoi la moitié (au moins) d’entre vous réagissent comme si c’était une attaque personnelle ?

Ca me dépasse. Gens, de tous bords et de tous pays, je ne vous aime point.

Ben dis donc
kendor | 21 mai 2007 |
Le gros molosse est jamais allé à la frontière mexicaine applaudir les concerts gratos de Manu face à la flicaille démangée de taper, non lui c’est le toutou à mémé, son big fessier dans le fauteuil qui passe le plus sombre de sa vie (donc la quasi totalité) à soigner son urticaire de la réussite d’autrui. Allez la bête, cesse donc de courir derrière cet os, tu vas finir par y laisser tes dents, particulièrement celle que tu as contre tous ceux dont tu jalouses le talent. MANU CHAO
Camille C | 7 mai 2007 | MANU TCHAO RADIN ?
Ce que fait Manu Tchao de son argent ne nous regarde pas plus que ce qu’il fait de son cul ! Je serais tès curieux, Monsieur le Bouledogue rouge, de savoir ce que vous feriez de vos millions si vous deveniez millionnaire. Nous ne le saurons pas tant que vous ne les aurez pas gagné (ou volé). Vous semblez exiger de Manu Tchao qu’il mette les siens à la disposition de la lutte, ce serai beau, c’est vrai, mais qu’il soit « radin », comme vous le suposez, n’en fait pas un ennemi. MANU CHAO
yovoadja | 11 février 2007 |
c’est fou comme on peut perdre du temps a critiquer ceux qui font des choses sympas…surtout vu la qualité de la musique diffusée aujourd’hui…encouragons les initiatives comme manu chao et seul une personne parfaite peut lui reprocher ce que vous lui reprochez… ; ..Yovoadja… ; ……….Un mundo difficil……. ?!??… ………………. !?………dos mil y siete…….. !!… MANU CHAO
| 3 décembre 2006 |

Pour info Manu Chao etais à la base contre le dvd/cd best off de la mano…il a finalement accepté car les autres membres de l’ex-mano avaient besoin de pognon. Et dans le dvd il n’y pas d’interview de manu récent.

Pour ce qui est des concerts à ce jour je ne connait pas beaucoup de groupe se disant anarchiste et d’extreme gauche et critiquant Manu Chao qui soient allés en Amérique faire des concerts géants gratuits ainsi qu’en Europe…

MANU CHAO
maxime_pio | 10 novembre 2006 |
si manu chao était si "pourrit ca m’étonnerais que le sous-commandant marco l’aurait rencontré … MANU CHAO
| 30 octobre 2006 |

je voudrais juste signaler que manu chao n’a rien avoir avec le dernier best of de la mano négra il est completement séparer de la mano CE n’est donc pas lui qui a mis ces textes législatif

pour analiser un sujet il faut d’abord l’étudier et le comprendre

merci

MANU CHAO
CoCo Bongo ou Oscar Tramor | 10 septembre 2006 |
En lisant votre critique j’ai cru tout d’abord me réferer à un magasine « people » que l’on peut lire dans certain centre de retraite. Dans un premier temps vous nous parlez de l’argent de Manu Chao (chanteur aussi sympatique que généreux), affaire qui n’a aucun interet car cela n’est pas du tout notre affaire. Ensuite vous nous racontez une rumeur que vous transformez en fait réél en parlant d’une affaire d’argent (décidémment) entre Manu Chao et Noire Désire. Vous nous livrez ces informations en ignorant le contexte dans lequel il s’est passé. Alors je me demande pourquoi vous vous énervez sur ce chanteur qui mérite tout notre respect à moin que vous ayez une crise de jalousie car LUI il bouge pour faire changer les choses. Alors d’ici là trouvez une autre tête de turc et amusez vous bien ! MANU CHAO
Josh | 11 août 2006 |

Bill Gates ou Manu Chao.

Lequel aide le plus les pauvres de ce monde. Un américain riche, très, très riche à la tête d’une des plus grande compagnie du monde ou Manu Chao, petit chanteur francais qui se trimballe avec son groupe, fumes des pétards, et crie a qui mieux mieux education, santé pour tous !!!

MANU CHAO
roropounk | 31 juillet 2006 |
Manu Chao est plein de fric, mais il le merite, vu la musique qu’il fait. Et il est radin, ah ben merde. J’te propose un truc, bouledogue. Compare le nombre de concerts gratos qu’il a fait par rapport a tous ces genereux artistes qui font des dons a des assos’. MANU CHAO
Envi de s’exprimer | 20 juillet 2006 |
Bon voila j’ai bien pris le temps de lire tout le monde… Un grand LOL !! Je me disait avant de critiquer ce que ne fait pas Manu avec son argent est ce que quelqu’un c’est ce qu’il en fait… Parce que tout les gens riche donne de l’argent aux asso. et le crie haut et fort et pourtant y’en à des c***** voila… faite attention à ce qu’on vous dit et faite attention aux extrèmes MANU CHAO
va te faire foutre | 28 juin 2006 |
votre articles a surement ete fait par des trou du cul (qui ont ratté leur vie et n’ont que ca a foutre,et connaisse rien a la bonne musique) vous etes surement de droite !!!!! MANU CHAO
sale gamine | 22 juin 2006 |
Vous y croyez, vous ? haha ( rires). C’est peut-etre la 1ere fois depuis lontemps que vous lisez un truc sur Manu Chao, alors forcement, vous y croyez … allez faire un tour sur le site officiel ( manuchao.com, ou quelque chose comme ca). En effet le site ne parle pas de « bonnes actions », et dans l’affaire avec Noir desir Manu Chao y est presente en « victime » ( un peu normal, c’est son site, il va quand meme pas se pourrir tout seul). Mais peut-etre que vous n’avez jamais entendu parler du Cargo, ni du train en Amerique du Sud. La Mano Negra ( et des complices) partis dans les coins les plus dangereux de Colombie pour chanter gratuitement. Enfin bon, si vous voulez continuer a vivre dans vos conneries, grand bien vous en fasse MANU CHAO
RAZIEL | 10 juin 2006 |

allez vous faire foutre,avec vos inofs a la con je vous emmerde !!!

VIVA MANU CHAO

> MANU CHAO
Remy | 20 décembre 2005 |

Je viens d’acheter la nouvelle compil de la mano, mes 33 tours n’ayant pas supportés l’outrage des ans !….Je met ça sur mon micro, et voilà qu’une page s’affiche, du style « lire le contrat avant de lancer le CD ». Avant d’accepter, je jette un coup d’oeil, histoire de voir un peu quand meme a quoi je m’engage… des pages et des pages ! je lis le debut, puis je fais defiler + rapidement, ça me gonfle, je crois voir un truc me liant à la reglementation des etats unis ( !!!….) et j’arrive au bout. je valide et j’ecoute le CD (tres bien par ailleurs).

celà dit, je suis juste un quidam moyen fan de la mano, et qui achete un CD pour se faire un p’tit revival. Quand un CD me tente, j’en fait l’ACQUISITION, je pirate pas. dejà que des gars comme charlelie, higelin, thiefaine,etc etc passent jamais a la tele et rarement a la radio, si on n’achete pas leur disques, à horizon 10 ans, y’a plus que d’la starac dans le paysage. C’est pas une raison pour que des batteries d’avocats pondent des contrats pour que je sois pieds et poings liés (du moins j’imagine…) au moindre eternuement. j’espere qu’un des paragraphes ne m’a pas prevu de m’envoyer en tôle si j’ai l’imprudence de commenter ces pratiques ! et je n’ai pas envie du tout de me retrouver engagé vis a vis de la legislation AMERICAINE simplement parce que j’ai envie d’ecouter un morceau vieux de 20 ans et que j’ACHETE. j’aurais mieux fait de l’ecouter sur ma platine disque, ça m’aurait moins enervé ! Bref, si desormais faut etre un expert en loi internationale pour ecouter Manu Chao, et bien je me passerais dorenavant de ses musiques. Il est bien loin, le « rebelle »….

une derniere chose, je passe ce message ici, j’ai cherché un site web par google et suis tombé là, je n’ai pas trouvé un site officiel Mano pour lui envoyé directement. Si quelqu’un connait le moyen de lui faire passer le message, qu’il n’hesite pas à faire un copier-coller !….allez salut à tous

> MANU CHAO
| 9 décembre 2005 |

Ca ne me dérange absolument pas qu’il gère ses royalties comme il l’entend, mais alors qu’il ne se donne pas une image de bien faiteur de l’humanité. ce genre d’hypocrisie me révulse, c d’ailleurs généralement le propre des gens de gauche ou n’osant opas s’en réclamer ouvertement, puisque les partis politiques ne sont plus tops chez les gens branchés

En tout cas merci pour ces infos et ce site

> MANU CHAO
Barre de rire, chips et biêre devant le spectacle de l’horreur ordinaire. On s’amuse bien | 18 octobre 2005 |

heu…

Je m’en cogne de Manu Chao, désolé… j’aime bien sa musique enfin surtout celle de l’époque de la Mano, mais que ce soit un truand, un violeur, un imbécile. franchement qu’est ce que ca peut me foutre.

J’étais au courant qu’il allait pas me sauvé la vie, ni m’amélioré le quotidien…

enfin bref, c’est de l’endormissement intellectuel à mon avis ce genre de polémique. Mais bon peut être on a raison de manger tous les autres chiens avant de songé à mordre son maître.

bon courage à tous, allez Tchao. (hinhinhin)

> MANU CHAO
| 12 septembre 2005 | ARTICLE

PARU DANS « LE MONDE »

PARU DANS « LE MONDE »

PARU DANS « LE MONDE » :

A la suite de l’article consacré à la chanson « Le Vent nous portera » (Le Monde du 25 août), nous avons reçu de l’artiste Manu Chao les précisions suivantes :

La rencontre fortuite et en toute amitié entre Noir Désir et Manu Chao au studio Ferber a débouché sur une prise de guitare adaptée au morceau « Le Vent nous portera ». (…) Lorsque les membres de Noir Désir ont décidé de conserver cette interprétation sur la version définitive du morceau, un accord financier préalable à la publication aurait dû être négocié entre Barclay-Universal, producteur de l’album, et Manu Chao, selon les règles en vigueur dans l’industrie du disque. Cette négociation préalable n’a pas eu lieu (…).

Quatre années plus tard, la négociation n’a toujours pas abouti. Et il nous paraît fondamental de préciser :

- ­ Aucun courrier d’avocat n’a été envoyé à Barclay-Universal concernant cette affaire.

- ­ En aucun cas, la somme de 75 000 euros n’a été réclamée par Manu Chao ou son management.

- ­ Manu Chao n’a à ce jour perçu aucune rémunération pour son interprétation et ne s’est jamais formalisé, jusqu’à aujourd’hui, des nombreuses citations et utilisations mercantiles de son nom dans les plans de communication ayant accompagné la commercialisation de la chanson.

- ­ Ces faits se sont déroulés sans autorisation écrite de l’artiste ni régularisation contractuelle.

Article paru dans l’édition de Le Monde du 13.09.05

> MANU CHAO
Coronel Maxof | 31 août 2005 |

Ola a todos !

Je n’aurais qu’une chose à dire concernant ce tissu d’injure et de mensonges :

Etonnant !

C’est en effet là le seul mot qui me vienne à l’esprit. Que vous a donc fait cet homme pour que vous vous acharniez sur lui à ce point ? Qu’est ce qui vou gène chez Manu Chao ?

Le fait qu’il ne soit parti de rien ? Sa simplicité ? Sa générodsité ? Ses engagements ? Son style musicale hors norme ?

Aidez moi ! Parceque là je ne vois vraiment pas.

Je me dis quand même que vous devez être un sacré frustré pour tenir des propos aussi hargneux ! Qu’est-ce qui a bien pu vous arriver dans votre vie pour avoir un aussi mauvais caractère et un tel fiel ? On vous a jeté des cailloux étant jeune ? on vous a cassé votre jouet fétiche sans raison ?

Je me demande … ça y est, je sais où j’ai déjà rencontré une telle attitude ! Votre façon de parler en effet semblable à celle d’un autre troublion ayant lui aussi un sacré complexe d’infériorité ! Ne seriez vous pas le fils caché de Fogiel ? Si c’est le cas, il n’y a pas de quoi être fier à reproduire les erreurs de son père !

Allez, je vous pardonne ; on va dire que vous avez parlé sans réfléchir. Errare humanum es.

> MANU CHAO
STEFDU94 | 4 août 2005 |
TOUT A FAIT D ACCORD AVEC TOI QUI FREQUENTE LA FOURMI. SI LE CAFE EST A 0,90 IL EST PAS A 1EURO. POINT FINAL. VU LE PRIX DES CONSOS SUR PANAME CA DEVIENT N IMPORTE QUOI… SI TU N ES PAS A 10CTS PRES. JE VEUX BIEN LES RECUPERER SUR CHAQUE CONSO QUE TU SERS. JE CROIS QUE JE VAIS BIEN ARRONDIR MES FINS DE MOIS… > MANU CHAO
abscence | 4 août 2005 |
C pas bien Red Bouldog de parler des Gens sans savoir… !! surtout pour les reduire… certes, nobody is perfect mais… re monte mieux sur tes infos avant de la diffuser et pete un coup T tout rouge !!! > MANU CHAO
| 18 juillet 2005 |
je fréquente aussi la fourmi, le bistrot à côté de la cigale. c’est plutôt toi le radin si tu chiales pour tes 10 cts > MANU CHAO
| 4 juillet 2005 |
j’étais serveur dans un bar(la fourmi)dont manu chao etait un habitué:il prenait tjrs un café au comptoir(0,90cts)et attendait sa monnaie sur 1 euro !la quasi totalité des gens(parmi lesquels certain rmiste)avait la descence de ne pas la réclamer !!!!!!!!!!!!!!!mais il est vrai que les pourboires vont dans la poche des grands financiers et qu’il vaut mieux faire du buiseness avec l’altermondialiste GMF plutot qu’avec le grand capital (les smicards de la restauration) !!!!!!!!!!! > MANU CHAO
jb | 24 juin 2005 |

Ahem ! Je veux bien que ce soit dur pour les ex-ados des 80’s d’admettre que leur idole contestataire de jeunesse se contente de se fignoler la vie la plus sympa possible, certes avec les gens qu’il préfère (et il a bon goût), mais il faudrait savoir raison garder : le monsieur qui s’indigne que cqfd fasse du scoop sans déontologie n’a sûrement :
 ni lu ce journal
 ni même cherché, genre sur google puisqu’il sait si bien faire, leurs chiffres de diffusion ; Quoique si ça se trouve on ne les y trouve pas, auquel cas ça prouve que cqfd n’est pas un vrai journal. Pour résumer en quoi manu chao est un faux-ami de ce journal (ce qui n’est pas un appel au meurtre) : c’est un mec qui affirme se battre pour un autre mode de vie, seulement sa démarche manque un peu de gratuité. Si tu veux des zikos qui font leur métier avec le moins de thunes possibles, donc qui montrent que c’est possible à tout un chacun de faire la même chose, chercher un peu sur google, t’en trouveras. Ah, bien sûr, seulement il sont beaucoup anonymes et pas du tout rock stars. Il paraîtrait même qu’il y en a qui galérerait en fin de mois.

Manu chao a tout à fait le droit, comme revendiqué par qqu’un, de mettre du beurre dans les épinards. De ce fait, c’est un faux-ami de cqfd, et je le considère aussi comme tel.

> MANU CHAO
Gare au bouledogue des fois | 11 juin 2005 |
Carément d’accord avec Loick tout en bas dla page. Comme l’a dit PaST3K, faut toujours garder l’esprit critique sur ce qu’on lit, entend… On a ici une belle démonstration de médisance non fondée, conneries sur conneries. > MANU CHAO
PaST3k | 15 mai 2005 |

J’ai été stupéfait des allégations de cet article, notamment par rapport à l’histoire de ligne de gratte avec Noir Dés.

J’ai donc fait ce que tout citoyen éclairé doit faire face à une information : j’ai cherché d’autres sources dans Google. Aucune trace de cette info…

Mieux aurait valu parler de « rumeurs », plutôt que de péter un faux scoop sur un ton de « révélations »…

Et quitte à « informer », autant citer les sources, c’est toujours intéressant de savoir qui dit quoi sur qui, sachant qu’il y a toujours des intérêts en jeu…

M’enfin, chuis pas fan de Chao mais je trouve quand même dommage de salir ce qu’il fait pour faire dans le scoop.

Ce qu’il faut détruire c’est les maisons de disques et leurs investissements louches, pas les petits artistes qui ne ramassent que leurs miettes.

Ayez touours un regard critique sur l’info, quelle qu’elle soit !!!

A bon entendeur…

> MANU CHAO
BARBUDO | 14 mai 2005 |
pour les citoyens du monde qui savent qu’il y a des choses à détruire : upliftment.canalblog.com > MANU CHAO
Valor | 10 mai 2005 |
Je trouve que le message de Loik est tout a fait pertinent contrairement a l’article et a certains commentaires. Pour ma part j’aime bien Manu même si le fait qu’entende jamais dire qu’il donne un peu (même symboliquement) a des associations, je ne parle pas de millions mais ne serait-ce qu’un petit geste. A part ca l’article est vraiment ridicule, ce n’est pas du journalisme c’est de la propagande hargneuse. L’auteur a choisi délibérément une sélection indigeste de rumeurs plus ou moins confirmées et les a collées au hasard, c’est une sorte de copie pervertie du travail de patchwork de Manu Chao sur ses disques ? En tout cas autant pour l’objectivité, la rigueur et, autant le dire, la compétence de cette personne chargée d’informer. > CHAO MANU !
| 19 avril 2005 |
quel trou duc ce Chao… Merci CQFD > MANU CHAO
CADROT Yannick | 29 mars 2005 |
Salut !! 1 - vous gausser du nombre et de la nature des termes employés par telle ou telle personne vous permet peut-être de définir des classes intellectuellement intéressantes, ou inintéressantes : bravo, vous êtes formidable !! 2 - j’espère que Chao ne s’est pas comporté comme vous le dîtes avec Noir Désir ; 3 - ça pue vraiment de juger des personnes à la teneur de leur vocabulaire - il est certain que nos gouvernants usent d’un langage châtié, eux…. 4 - album en kiosque, album en kiosque … quand même présent dans les Virgin Megastore !! Voilà, c’est tout. Yannick, lettré oisif. > MANU CHAO
| 30 novembre 2004 |
Je ne comprends pas le problème sur les droits d’auteurs cédés pour une pub. Si le budget de com d’un assureur ou d’un vendeur de lessive transgenique ( si ca exitera bientôt au train ou vont les choses) fait vivre des artistes vivants, permet de contribuer de nénager un peu de temps aux musiciens pour continuer à composer. Je n’ai rien contre. Je ne suis pas aussi niais pour acheter tout ce que je vois en pub même si le travail de l’image ou du son me semble bien. Je fais la part des choses entre la démarche artistique et le produit vanté. > MANU CHAO
lolo | 29 octobre 2004 | Qui est qui ?
Qui est-ce qui a envoyé chier sa maison de disque, Sony, et pris son indépendance dès qu’il a su qu’elle compter licencier du personnel ? Manu chao. Qui est-ce qui a court-circuité le business des maison de disques en balançant son dernier album en kiosque ? Manu Chao. Qui joue gratuit dans la rue, sur le bitume africain, au bardes des mtp devant 70 personnes, dant des bistrots libertaire ? Manu Chao. Qui conseille de pirater ses disque ? Manu Chao. Qui a monté la caravane des quartiers dans les années 80 ? Manu Chao. T’en veux encore, bouledogue, y’en a… Et toi, au fait, tu fais quoi ? > MANU CHAO
stace | 13 octobre 2004 |
musique hautement digestible, folklore latino-pour-jeunes-blancs-europeens, paroles tellement débiles qu’ il n’est besoin de parler trois mots d’espagnol pour les comprendre et les fredonner….Manu Chao n’est ni un faux ni un vrai ami. Manu Chao n’est pas un sujet de débat plus digne d’intérêt que Britney Spears. Quel que soit son positionnement sur le marché. Il faudrait arrêter de se sentir concernés dès qu’ un bouffon se met un bonnet péruvien sur la tête. ou un Tshirt de che guevara fabriqué en chine. Il est malheureusement probable que le « coeur de cible » rébellion-adolescente-mal-digérée du produit Manu représente aussi une part des sympathisants de CQFD…une chance pour eux de passer a un niveau plus mature d’ engagement… > MANU CHAO
| 24 août 2004 |

Mouais…

En fait, on lui reproche donc de pas faire comme Arthur, Delarue, Obispo ou Bruel, refiler quelques thunes (avec reçu fiscal) à l’asso tenue par l’ami de son choix, histoire de faire parler la presse lèche-fion et de lui, accessoirement…

Il est radin ? Ouais, mais c’est ses thunes ! C’est vrai que l’autre rebelle-de-chez-Foucault (Pagny) était peut être plus « libéral » (ah ah), mais c’était pas les siennes (Universal, fisc…) !!!

On lui reproche surtout de pas venir chialer dans les colonnes de telerama ou le nouvelobs comme quoi il donne, il donne, houla la ce qu’il est généreux face à toute cette misère !!!

Ok pour dire que les discours du camarade Zapatiste à sombrero, ca fait un peu demago, mais entre nous, on a bien Sardou et ses discours facho, voire nos amis Chouraqui-Bruckner-Levy et leur antienne « tous des nazis »…

D’accord aussi pour dire que la pub pour les assurances, ca pue, ca d’accord…La dèche des anciens de la mano ? Je sais pas, sauf pour l’ancien batteur, cadre d’une boite de disques et ancien « juge-partie-coach » dans une emission de radio-crochet arnaque (nouvelle star ou starac, impossible de les differencier…)

Bref, rien n’est simple, hein ? Mais 99% de ce que l’on bouffe médiatiquement pue tellement plus fort que les supposés mesquineries de Chao que je crois préférable de hurler contre le tombereau de caca avant de se plaindre de la merde au chat planquée sous le tapis…

> MANU CHAO
manu33 | 17 août 2004 |
Salut à tous ! Je souhaite réagir auprès des critiques acerbes adressées à un artiste que je suis depuis près de 10 ans et qui est Manu Chao ! Toutes les affirmations que je viens de lire sur lui ne sont qu’un tissu plein de mensonges et de c…. ! Comment on ose dire que Manu est un radin et un grippe-sou alors que j’ai eu l’occasion de lui parler en personne après un de ses concerts l’été dernier. Il m’a paru tout à fait sympathique et chaleureux comme mec. Et puis le fait qu’il soit multi-millionnaire qu’est ce qu’on en a à faire ?!? C’est son fric, il l’a gagné en bossant alors il en fait ce qu’il en veut, ça ne nous regarde pas. Alors si j peux me permettre, j’vais laisser un petit message au « bouldogue rouge » dans l’esprit « manu chao » : Avant de dire ce genre de trucs, tourne 7 fois ta langue dans ta bouche avant de l’ouvrir et puis achète un album(le nouveau sort en Septembre), écoute -le et excuse toi à Manu car tu viens d’insulter l’un des musicos les plus respctés et des plus adorés sur cette planète ! A+ et vive Manu Chao et Radio Bemba Autres réactions à cette critique sur le forum de Manu Chao sur www.radiochango.com > MANU CHAO
scoubedo | 5 août 2004 |

@ Loick

Je ne suis pas tout à fait d’accord pour le compte de Marcel, ils demandent peut-être 70000 balles pour un concert mais que fais-tu de tous les concerts gratuits qu’ils font ! On les paye surement un peu mais pas autant dans ces cas-là ! Dans le Nord y a de moins en moins de concerts gratos de Marcel mais je sais qu’avant y en avait des tonnes alors p’tet qu’ils se rattrapent un peu aujourd’hui.

A bon entendeur salut

> MANU CHAO
Loick | 12 juillet 2004 |

salut a ceux qui liront mon message. tout d’abord je voudrais manifester mon étonnement quand a cette petite phrase que je vois juste au dessus : « Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaitra qu’apres avoir étée validée par un administrateur du site » Enfin bon ma contribution n’est en rien insultante donc j’espere qu’elle passera la censure… Alors… Manu Chao… pourquoi tant de monde ne l’aime pas ? c’est tout simplement une cible facile… enfin moi je trouve quand même dommage qu’on ne cite pas les sources quand on dit « tout les organisateurs de spectacles vous le diront » car ci c’était le cas, ils ne l’accepteraient pas pour les concerts de soutien de Nunca Mais, de Gênes ou Anemasse contre le G8, du Larzac, etc… enfin passons… Je trouve aussi dommage qu’on donne de bêtes chiffres comme la somme de son compte en banque sans donner d’idée de ce que sa représente… un exemple : Marce et son orchestre, ILS N’ACCEPTENT PAS DE JOUER EN DESSOUS DE 70 000 balles… et ouais si on dit juste sa sa frappe, mais si on compte tout ce qu’il faut payer avec sa il reste plus grand chose… quand a son compte de je ne sais plus combiens d’euros, il sagit de celui de Radio Bemba, c’est avec ces sous la qu’ils payent leurs tournées en amérique latine, ouais parlons en de l’amérique latine qu’il porte sur son coeur, vous savez combien coute un concert de manu chao labas ? mois du dixiemme de ce qu’il coute ici… et pourquoi ? parceque les gens labas n’ont pas les moyens de se payes une place a 15€… en terme de chiffres, une tournée en amérique latine comme celle de ska-p coute environ 60 000 €… et ska-p sont moins nombreux que radio bemba et ont moins de dates… et le bénéfice ? 50 000 €… ouais vous l’aurez compris, 50 de gagné - 60 de dépensé sa fait - 10 000 de déficit… donc c’est vrai qu’il ne donne pas forcément des sous labas, mais apres tout, Manu Chao il est musicien ou c’est une assoce carritative ? moi je trouve que donner plus de 10 000 euros pour une tournée en amérique latine c’est quand même du bon radinisme, non ? sans compter que bon, radio bemba c’est pas petit, ils sont 7 en effectif réduit, et quand ils sont au complet (avec la section cuivres) ben ils sont bcp plu nombreux, sans compter sonorisateur (facade et backline donc 2), et tout le staff tecnhique, la location des camions pour bouger tout sa, avec tout le matos enplus… enfin sa représente des dépenses énormes, et pour un groupe comme radiobemba, c’est pas exorbitant comme somme le compte en banque de manu chao… il faut faire attention quand on dit des trucs comme sa… sinon juste une petite remarque concernant les « 10mots de vocabulaire » : il sagit d’une interview, ce n’est donc ni de l’écrit ni du tres longtemps réfléchi, c’est une phrase sortie comme elle sort, PARLEE, et qui plus est qui a été coupée, c’est donc pa tres compliqué de mettre en évidence les répétitions et l manque de vocabulaire… Voila pour finir, j’ai été très décu de cet article qui se concente de trouver cible facile et de cracher sur manu chao sans aucune conaissance de cause, se basant sur des « on dit » et qui plus est sans avoir aucune notion de ce que représentent des sommes dans le monde de la musique… je trouve que c’est cracher dessus pk on m’a dit que c’était pas bien et c’est tout, sans même réfléchir un peut…

voila je n’ai manqué de respect a personne ici Monsieur l’Administrateur =) j’espere que mon message ne sera pas censuré…

Loick

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |