Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°013
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°013


FAUX-AMIS

LES VERTS

Mis à jour le :15 juin 2004. Auteur : Le bouledogue rouge.


Les petites listes bricolées le temps d’un dimanche aux urnes déclenchent parfois des réactions intéressantes. Ainsi de la liste Euro-Palestine, macédoine pailletée show-biz où se côtoient Dieudonné, Princesse Erika et Jamel Debbouze. Bon, pourquoi pas ? Dans une Europe qui, bon gré mal gré, laisse Sharon ratonner à sa guise, et qui ne se soucie guère des Palestiniens que pour importer les fruits et légumes que leur vole Israël, se servir du tréteau électoral pour poser le problème n’était pas une mauvaise idée. Or, si elle a logiquement révulsé les pro-Israéliens, elle n’a pas pour autant fait l’affaire des pro-Palestiniens - les rares du moins à oser se revendiquer tels - figurant en place éligible sur des listes établies. Deux semaines avant l’élection européenne, une députée sortante des Verts au parlement de Strasbourg, Alima Boumediène-Thiery, a ainsi fait circuler dans les réseaux militants un long message les adjurant de rallier sa liste plutôt que la concurrence d’Euro-Palestine, accusée d’« affaiblir les forces qui appuient la lutte du peuple palestinien » et qui risquerait, en faisant un bide, de faire plaisir « aux adversaires de ce combat ». L’argument n’est pas idiot, d’autant que la députée le muscle par un plaidoyer en faveur de sa propre action à Strasbourg. « De 1999 à 2005, nous étions quelques députés à avoir fait de ce combat une de nos actions prioritaires, écrit-elle. Malgré toutes les difficultés rencontrées, les pressions et menaces incessantes, nous avons réussi à imposer cette question dans plusieurs de nos débats parlementaires. » Exemple : c’est grâce au groupe des Verts, dit-elle, que Strasbourg a adopté en avril 2002 une résolution demandant « l’instauration d’un embargo sur les livraisons d’armes, l’envoi d’une force internationale de protection du peuple palestinien et la convocation d’urgence du Conseil d’association afin de suspendre l’accord d’association israélo-européen en raison du viol incessant des clauses démocratiques et des droits humains. » Proclamation de pure forme, il va sans dire, mais enfin, c’était mieux que rien.

Alima Boumediène-Thiery rappelle en outre ses multiples missions en Palestine, chez Arafat assiégé à la Moqqata, à Rafah, Gaza et Khan Younis sous les bombes, « à Bethléem sous couvre-feu permanent pendant soixante jours, à Jenine et à Naplouse après le massacre pour tenter de porter des secours », etc. Conclusion : si le sort des Palestiniens vous tient à cœur, votez pour moi, votez Verts. Parfait, se dit-on, remué par un engagement aussi rare : votons Verts ! Rapide coup d’œil préventif sur leur programme. Bizarre : sur les 44 thématiques énumérées, pas une seule ne concerne la Palestine. Sans doute que le mariage entre homosexuels est un sujet plus capital et qu’ils n’avaient pas la place de tout mettre. Voter Verts, donc. À Marseille, ça veut dire : voter pour Jean-Luc Bennahmias, leur tête de liste dans la pseudo-région Sud-Est. « Connu pour [sa] passion du sport de haut niveau », comme il l’a déclaré un jour à CQFD, connu aussi des marins du Vieux-Port pour jeter ses mégots à la mer, Bennahmias peine à insuffler l’enthousiasme que nécessite un déplacement aux urnes. Mais puisque c’est pour la Palestine ! Ah bon, t’es sûr ? Aux dernières régionales, il y a à peine deux mois, le même Bennahmias se présentait sur une liste d’union de la « gauche » où figurait aussi le PS Jocelyn Zeitoun, responsable régional de l’Association pour le bien-être du soldat israélien, un gang de comiques qui trouvent Sharon trop mou. Loin de protester contre le voisinage de ce fou furieux, Bennahmias siège aujourd’hui à ses côtés sur les bancs du conseil régional. Et sans qu’Alima Boumediène-Thiery n’y trouve publiquement à redire. Voter Verts ? Si on aime le poisson à la nicotine…

Publié dans CQFD n°13, juin 2004.






>Réagir<

LES VERTS
Le Gabian asphyxié | 17 juillet 2007 |

Notre pays possède les blogguers les plus cons de la Terre. Il est vrai qu’au niveau marseillais, les Verts n’ont rien à dire aux Marseillais puisque ces derniers n’ont pas une once de culture écologique (vissés à leur voiture, le doigt rivé au klaxon, prêt à jeter son paquet de galou par la fenêtre). Sur un plan plus national, les Verts ont toujours su porter des projets plus intelligents que la construction d’une patinoire géante (pour prendre l’excelletn exemple marseillais encore une fois). Alors, quand je lis que le projet des Verts est nul, j’ai envie de dire, ben : renseignez-vous, bande de moules automobilistes !

NB : le ferroutage, si les Verts en parlent depuis des années, aucun autre parti ne sait ce que c’est.

> LES VERTS
ben | 9 décembre 2005 |

Décidement, on collectionne les boulets dans notre pays :
- la droite la plus conne
- la gauche la plus démaguo
- un parti communiste ?
- un FN qui fait 15% grace à la connerie des sus nommés

Mais le clou du spectacle : LES VERTS qu’est-ce que c’est exactement ?, ils se peignent en vert, ils supportent Saint- Etienne, c un groupe de rock ? On nous explique, enfin en réalité personne puisque tout le monde les a oublié, qu’il s’agit d’un parti politique dont l’objet serait la préservation de l’environnement

C’est une blague ou quoi ?

Avez vous déjà entendu les verts s’exprimmer sur un tel sujet ?

Moi jamais, N. Mamère (girouette) s’exprime, ça c’est sur, il ne sait d’ailleurs faire que ça, des conférences de presse, mais sur quels sujets : tous sauf l’écologie (mariage homo, banlieues, sa non candidature à la présidentielle…

Rien sur le féroutage (ce qui donnerait du boulot aux chauffeurs à la SNCF et surtout plus de temps libre pour leur famille), le remplacement du gazoil pour les automobiles, leur interdiction pour les particuliers dans les grands villes (plus de taxi moins chers, le vélo safe, plus de transport en commun, fluidité du traffic), enfin je ne sais pas mais bougez-vous, ça devient grave !!!

> LES VERTS
| 3 novembre 2004 |
une complicité avec alain soral ( ex rouge brun ), des références à norman finkelstein et israel shamir, votre euro palestine avait tout pour couller, pas la peine de lui jeter une boué… > LES VERTS
Raphael | 29 août 2004 |
Typique des verts : Des beaux discours qui feraient presque voter un militant de la federation anarchiste, mais aussi une facheuse tendance a s’ allier aux pires poubelles sociales liberales… dommage ! > LES VERTS
moeffe | 18 juin 2004 |
Benhamias fait peut-être n’importe quoi. Mais concernant la liste euro-Palestine, elle a été désavouée par L. Shahid estimant que ce problème devait être la préoccupaion des tous les partis, et qu’une liste sur cette seule question était une erreur. C’est un détail qui aurait mériter d’être signalé. > LES VERTS
jeff | 15 juin 2004 |
Les verts sont les seuls politiques à parler de décroissance. La décroissance est la seule urgence de ce monde. Cependant, que les gays aient les MEMES droits que les autres c’est important et vu de chez moi, plus important que la palestine le groenland l’est du japon ou le centre de l’Idaho. Si il y avait plus de « verdure » dans les hémicycles la vie aurait meilleur gout. > LES VERTS
Gilou | 15 juin 2004 |
La France a « la Droite la plus bête du monde », mais faut avouer que nos Verts ne sont pas mal non plus…
 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |