Accueil
Sommaire du N°013
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°013



SERPILLIÈRES

Mis à jour le :15 juin 2004. .


Il y a un peu plus d’un an, les femmes de ménage d’Arcade avaient remporté une belle victoire : suite à un mouvement de grève qui avait duré douze mois, leur direction, sous-traitante du groupe Accor, acceptait de modérer ses pratiques esclavagistes et de ne pas laisser le code du travail à tremper dans l’eau de javel. Aujourd’hui, il va sans doute falloir tout reprendre à zéro. Si l’accord signé à l’époque s’applique toujours aux ex-grévistes, le management sauvage a en revanche repris pour toutes les autres : heures sup’ non payées, cadences aggravées, horaires bafoués, cartes oranges pas remboursées… Quant à Fathy Mayant, la déléguée SUD-nettoyage qui était en première ligne de la grève, elle a été tout bonnement virée le 11 mai, sans que l’inspecteur du travail n’eût songé à s’y opposer. Quand faire le ménage dans sa main d’œuvre est commode à ce point là, pourquoi un patron du nettoyage se gênerait-il ?




>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |