Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°016
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°016


TCHATEZ AVEC VOTRE SERGENT RECRUTEUR

L’ARMÉE DRAGUE SUR LE WEB

Mis à jour le :15 octobre 2004. Auteur : Mathieu Bouchard.

Pour dénicher dix-sept mille nouvelles recrues, l’armée de terre en est réduite à battre tambour sur internet, où un sergent recruteur a reçu l’ordre de « tchater » avec les postulants. Mais à la différence de leurs collègues britanniques et américains, les militaires français ne proposent pas encore de jeux de guerre à télécharger.

L’armée recrute. L’armée, c’est l’avenir. Elle t’appelle, toi le jeune. Si tu ne viens pas à elle, c’est elle qui ira à toi. Sur les plages, à la sortie des lycées, dans les salons étudiants ou même sur Internet. C’est pas compliqué, il te suffit de cliquer sur le site du ministère de la Défense et de « tchater » avec le sous-officier de garde. Ne t’inquiète pas : « Il n’y a pas de concours spécifique sur la culture générale » pour devenir soldat, te rassure d’emblée la grande muette (www.canalchat.com/armeedeterre/). C’est qu’il y a 17 000 postes à pourvoir dans l’armée de terre d’ici la fin de l’année, alors on n’est pas trop regardant sur le profil des candidats. Pour t’aider à ne pas te cultiver, un sergent-recruteur-tchateur se tient donc à ta disposition une fois par mois. Et même trois fois durant le seul mois de septembre, quand les petits jobs d’été prennent fin et que les recalés de la rentrée universitaire s’angoissent de leur avenir.

« Je suis en bac pro frigoriste. J’adore le sport. Puis-je entrer dans l’armée ? », s’interroge un bidasse potentiel. Bien sûr ! s’empresse de répondre le sous-off : « Nous recherchons des bac pro frigoristes pour exercer en tant que sous-officiers spécialistes du froid. Puisqu’en plus, vous aimez le sport, venez, vous allierez passion et profession. » On imagine volontiers que l’armée d’aujourd’hui, c’est de la haute technologie, des métiers ultra-spécialisés, de l’excellence homicide formée à Saint-Cyr ou chez Dassault, alors qu’en réalité, elle repose toujours sur du bon vieux biscoto en quête de défoulement. Ainsi Raphaël : « J’ai 17 ans et demi, j’aimerais bien rentrer dans l’armée. Je voudrais savoir c’est quoi les postes les plus physiques qu’on peut faire chez vous et où on bouge pas mal. Je suis pas trop bureau et j’ai plutôt besoin de me défouler. » À quoi le sergent réplique du tac au tac : « On a besoin de gens comme vous ! » Bon, il y a quand même des critères. Ne pas être trop intellectuel, par exemple. Ni aimer le calcul. Exemple : « La formation des sous-officiers dure huit mois. Et celle des militaires du rang neuf semaines. Donc quatorze semaines. » (sic) Faut pas non plus être trop gourmand, comme cet internaute qui demande : « Quels sont les avantages financiers à intégrer l’armée ? Par exemple, on a des prix sur les cigarettes ? » Attends de partir en mission, mon gars : en Afrique, tu les paieras moins cher, tes clopes… Mais dépêche-toi, car les meilleurs postes sont déjà pris. Ainsi, à un amateur qui s’enquiert : « Pour moi qui suis boucher de métier, par où je dois commencer ? », le sergent se désole : « Il existe peu de places en tant que boucher. » À vrai dire, il en existe un paquet, mais elles sont pourvues depuis longtemps. Essaie peut-être du côté de la police, il y a de la demande dans les commissariats. Allez, mon petit, une dernière question : « Est-ce qu’il faut vraiment obéir beaucoup, c’est dur ? » Certes, mais te bile pas, rassure papa-recruteur : « Rigueur et discipline sont des parties prépondérantes de notre métier. Si tu n’y es pas habitué, ne t’inquiète pas, cela s’apprend très vite, et c’est très facile. »

La soumission, non seulement ça va tout seul, mais c’est aussi la voie pour « être le meilleur », comme te le promet l’armée britannique. Par suite peut-être à leur mission civilisatrice en Irak, les troupes de la Royal Army ont en effet un besoin urgent de relève, qu’elles vont draguer sur le web jusqu’auprès des jeunes de… 13 à 17 ans(http://www.mycamouflage.co.uk). Outre des informations sur les vertus du métier d’occupant, tu y trouveras des jeux à télécharger, histoire de t’habituer à flinguer du terroriste. Choisis bien ton terrain d’opération, Bosnie, Bélize ou Moyen-Orient, et c’est parti. Tu es Américain et tu aimes bien jouer à la guerre, toi aussi ? No problem. Avec le budget de ton armée (47 % des dépenses mondiales en armement en 2003), ce serait bien le diable si le Pentagone ne t’offrait pas des bons défoulements en ligne (www.goarmy.com/). Pendant le téléchargement des jeux, tu auras le temps de récupérer des infos sur les critères à remplir pour pacifier le monde. Et de découvrir que les GI’s de Bush, c’est cool, c’est sympa, ça sponsorise même les compétitions de football américain. Pauvre armée française ! Alors qu’elle vient de commander à Dassault 59 avions Rafale pour 3 milliards d’euros, elle n’a pas les moyens de subventionner le PSG ni de proposer le moindre jeu Internet à ses futures recrues. Il faut dire qu’avec un dérisoire budget de seulement 32,92 milliards d’euros pour 2005 (soit 558 euros par Français…), Michèle Alliot-Marie porte ses culottes de peau façon peau de chagrin. Peut-être que tu devrais lancer une pétition pour demander des moyens supplémentaires et exiger que l’armée française, pour ses campagnes de recrutement, recoure à la même agence de pub que les armées américaine et britannique : Publicis. Un groupe 100 % français, auquel Bush et Blair accordent pleine confiance pour renouveler leurs « boys ». Les vraiment trop nuls dont même l’armée ne voudrait pas pourront toujours se recaser chez Publicis : là aussi il y a de l’embauche…

Publié dans CQFD n°16, octobre 2004.






>Réagir<

L’ARMÉE DRAGUE SUR LE WEB
tchaa | 15 avril 2007 |
je suis togolais. je suis étudiant. je suis entrain de terminer mon DUT en techniques commerciales. j’aimerais tchater avec un sergent de n’inporte quelle armée pour voir si je suis apte à rentrer dans l’armée. j’ai une très grande passion pour les marines des Etats Unis et les légionnaires. je vous prie de me fournir l’adresse du site web sur lequel je peux avoir un entretien avec un sergent d’une armée L’ARMÉE DRAGUE SUR LE WEB
abdou dia | 11 mars 2007 | recrutement
bonsoir. mon nom s est abdou dia et j ai 19ans.je suis d origine sénégalais.je pese 96kg et avec une grand taille.je suis en niveau du brevet.j ai les eu cette annee ci et je compte faire une recrutement a la britannique pour servir et valoir. je serais tres soulager d avoir une reponse de vous.mon mail c est dia_abdou_2005@hotmail.com L’ARMÉE DRAGUE SUR LE WEB
Dante Corleone | 3 novembre 2006 |
Quelle caricature ! A croire que quelconque militaire ne peu comprendre cet article si pensé car son quotient intelectuel ne lui permet pas ! Pourtant, il ne suffit pas d’être stupide pour rentrer dans l’armée et d’aimer les « gros biscotos ». Tous les militaires ne sont pas des Mr Muscles sans cervelle modèle « américain extrait d’un film ». Ce metier qu’est celui de militaire est plus exigent que le croît l’auteur. C’est une formidable expérience qui ne consiste pas à recruter de la chaire à canon, nous ne sommes plus en 14 Mr Bouchard, vous avez un siècle de retard… De plus, les soldats français ne sont jamais qu’à l’image de la population ; donc si leur stupidité est proportionelle à la taille de leurs muscles (telle que VOUS la décrivez), l’armée n’a rien à y voir ! La campagne de recrutement de l’armée de Terre est ce qu’elle est et utilise tous les moyens médiatiques et de communication qui sont en vogue. L’influence d’Internet n’est plus à démontrée. Par ailleurs, le métier de soldat me paraît plus gratifiant que celui de « chair à canon de chez McDo ». L’armée reste (peut-être avez vous fait votre service) une « formidable école de la vie » et le métier qui en découle est certainement celui qui permet d’en apprendre le plus sur soi même. Vous êtes éprouvés physiquement, psychologiquement. Vous vivez en groupe et aider « votre prochain » et, une fois n’est pas coutûme (surtout de nos jours), il vous le rendra. Vous apprenez la cohésion et les valeurs qui sont chères aux grands hommes. Tous les gens qui en sortes en sont plus souvent fiers que honteux. Connaissez vous un métier où vous vous retrouvez en situation difficile, où votre vie peut en découdre et où vos muscles sont une belle satisfaction et où votre capacité de reflexion n’a aucun intérêt ? Les gendarmes ne le font pas, les pompiers non plus, alors pourquoi les militaires ? Le but n’est pas d’avoir 17000 hommes (et femmes) de plus pour le nombre. Une fois recrutés, les soldats ne sont pas laissés au bas de l’echelle mais tirés vers le haut. Le but est de les former dans des métiers techniques afin qu’ils puissent avoir un bagage à leur (éventuelle, même les plus intelligents restent parfois) sortie. Certes, il leur est inculquée une discipline. Mais nous ne tombons pas dans l’obséquité. Les soldats ne sont pas serviles à leur « Sergent instructeur » (ps : ce terme est purement américain et nous sommes en France, l’armée ne se comprend juste en regardant Rambo ou Full Metal Jacket, et n’est pas à l’image de ces films). Et puis, n’êtes vous pas le premier à en constater le manque au sein de la société contemporaine ? Je suis sorti major de promotion en mathématiques en « Math Spé » (MP), gradé d’un diplôme d’ingénieur (Bac+5), ajouté une année de spécialisation et ai 22 ans. Je suis près à riquer ma vie pour mon pays, pour défendre ses intérêts et le cas échéant, des hommes comme vous. En feriez vous autant à votre échelle ? L’ARMÉE DRAGUE SUR LE WEB
samantha | 27 février 2006 |
J’ai 15 ans,je suis une fille,je suis en 3° donc je passe mon brevet à la fin de l’année.J’aimerais rentrer dans l’armée.C’est une décision que j’ai prise car mon niveau d’étude n’est pas trés élevé et que rien ne m’intéresse ou alors c’est que je n’est pas les aquis nécéssaires pour faire de longues études.L’armée m’attire je ne serais expliquer pouquoi……..aider moi à répondre à des questions que je me pose comme de savoir comment entrer dans l’armée,quel niveau d’étude faut-il avoir pour y accéder,à quel âge peut on être recruté… > L’ARMÉE DRAGUE SUR LE WEB
nkwafeu mathurin. | 20 juillet 2005 | les personnes volantaires pour l’armée americaine,britanique.
Bonsoir je suis un jeune qui a pour rêve de devenir un soldat americain ou britanique , et je ne sais comment faire pour le devenir . Chaque fois que je panse a mon avenir je ne voire que cette carière ; alors ne sait comment faire pour le devenir. S’il vous plait je vous demande de m’aidée. Car je suis un camerounais ;élève en classe de prémière mécanique automobile. > L’ARMÉE DRAGUE SUR LE WEB
gentin frédéric | 27 novembre 2004 | renseignement sur l’armée

Bonjour, J’ai 14 ans, je vais passer mon brevet à la fin de l’année. Je suis en train de me renseigner pour mon orientation et l’armée m’intéresse. Je ne sais pas à qui m’adresser, suis-je trop jeune ? Merci de me donner des renseignements.

Frédéric

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |