Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°016
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°016


CHRONIQUE DE GUERRE

SOUS UNE BÂCHE

Mis à jour le :15 octobre 2004. Auteur : Jean-Philippe Turpin.


Cela devait arriver un jour ou l’autre : la propriétaire de l’appartement du dessous a fait mettre un verrou. Impossible d’entrer. Depuis quatre mois, je logeais dans cette espèce de grenier. J’essayais de me faire le plus discret possible, mais voilà, elle a repéré le matelas et les quelques affaires que j’avais laissées là… Quatre mois, c’est mieux que rien. Depuis que le ministère des affaires sociales a annoncé la création de quatre mille places d’hébergement pour les demandeurs d’asile, la situation n’a toujours pas changé pour les « isolés », comme il nous appelle. Moi, je m’appelle Mircea. Je suis un « isolé » parce qu’il y a deux ans, j’ai laissé ma femme et mes trois enfants en Moldavie. J’ai préféré les mettre à l’abri pour leur éviter le voyage sous la bâche d’une remorque de camion, en me disant que je pourrais les faire venir une fois installé ici. Car la Moldavie, pour moi, c’est définitivement terminé. J’ai eu le malheur de militer dans une association qui avait un penchant pro-moldave en Transnistrie. Les Russes m’ont vite fait comprendre que j’avais le choix entre la fuite ou la mort.

Le RMI après la Transnistrie

Une petite explication géopolitique s’impose. Le 27 août 1991, sur les cendres de l’URSS, la Moldavie, petite république coincée entre la Roumanie et l’Ukraine, devient indépendante. Comme elle n’est pas réellement préparée pour cela, une bande de nostalgiques de l’URSS, bien aidés par la 14e armée russe, mènent une guerre sécessionniste. Celle-ci aboutit à la déclaration d’indépendance de la Transnistrie, région frontalière de l’Ukraine et peuplée en grande partie de Russes, notamment d’anciens apparatchiks qui, du temps de l’URSS, étaient toujours placés là pour diriger la république (même Brejnev y est passé entre 1950 et 1952). Depuis, le président Smirnov a transformé la région en véritable musée vivant du communisme stalinien et mène à l’égard des Moldaves une politique d’épuration. C’est ainsi que ses milices n’ont pas hésité dernièrement à prendre d’assaut les huit écoles roumanophones de Transnistrie et exigé leur fermeture immédiate. Aujourd’hui, j’ai obtenu le statut de réfugié. De demandeur d’asile, me voilà donc RMiste… C’est à peu près pareil question logement : malgré mon statut, la propriétaire qui avait mis le verrou a quand même refusé de me donner la clé. Je viens de me rendre compte que si je voulais faire venir ma femme et mes enfants dans le cadre du regroupement familial, il fallait que je trouve un CDI et un logement T5. Tout ça dès que j’aurai ma carte de dix ans, c’est-à-dire dès que l’OFPRA m’aura envoyé mon attestation d’identité, soit dans neuf mois si tout va bien… Je crois qu’ils vont faire le voyage sous la bâche : c’est plus risqué, mais comme ça j’ai une chance de les revoir avant que je touche le minimum vieillesse.

Publié dans CQFD n°16, octobre 2004.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |