Accueil
Sommaire du N°017
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°017



PETITS MOTS DE LEFRED ET LINDINGRE

Mis à jour le :8 décembre 2004. .


Ça tire parfois encore dans les articulations, mais soyons objectifs, on n’a pas été massacrés. Nous remercions chaleureusement tous ceux qui se sont inquiétés de notre petite santé. Et tenons à préciser, à ceux qui se posent légitimement la question de la plainte, pour résumer, que le chemin parcouru par ce témoignage et les réactions engendrées ça et là valent toutes les actions en justices possibles, sans les frais, sans les emmerdements, sans traîner ça dans la poche des années. En outre, on se voyait mal en porte-drapeaux. Et comme le subodore d’ailleurs l’un d’entre vous, nos réactions futures se feront sur le terrain que nous avons choisi et connaissons le mieux, celui du dessin et de la bonne blague.

Lefred-Thouron


Moi j’aurais une pensée pour Abdelkader plongé depuis mardi soir dernier dans un coma profond après avoir été rossé par les miliciens de la SNCF. Cette fois ci encore ils ont prétendu que le jeune homme était ivre. On doit certainement leur inculquer ça au cours de leur formation de sous-flic : « Tu dis que le mec était bourré et t’auras toujours raison ». Tu peux même avoir raison de lui. Je sais que des centaines de gens, peut-être des milliers se sont émus de notre mésaventure. Je crois malheureusement que la direction de la SNCF n’en a pas eu vent. Sinon, j’ose espérer que ses nervis ne seraient plus en train de jouer à Orange Mécanique sur les quais de gare. À présent, avec un blessé grave sur les bras, ça va être plus délicat. Il y a des signes qui ne trompent pas, la SNCF est sur la voie de la privatisation ! Qu’elle crève.

Yan Lindingre






>Réagir<

PETITS MOTS DE LEFRED ET LINDINGRE
thc2 | 29 mars 2007 |
C’est pour ça qu’il fallait porter pliante, pas pour vous, pas pour vous venger, mais pour tout les Abdelkader victimes de ce genre de « comportement » > PETITS MOTS DE LEFRED ET LINDINGRE
| 26 janvier 2006 |

bonjour,

hé bé mon papa, c’est le president de sncf et il est trés gentil. Vous êtes des mechants.

Le cassoulet farceur

> PETITS MOTS DE LEFRED ET LINDINGRE
| 2 juillet 2005 |

Yan Lindigre a bien raison, que la SNCF crève ! C’est une entreprise privée disposant d’un monopole sur un service public. Le résultat est un pouvoir exhorbitant pour ses agents. Alors soit on privatise ET on met en concurrence (avec le résultat que l’on a vu au Royaume Uni) soit on renationalise pour en faire un VRAI service public. Le Problème est le même pour EDF, GDF, Areva… Je me dois d’ajouter que votre histoire n’est pas très étonnante (quel pays est régulièrement cité par la cour européenne des droits de l’homme pour la torture dans ses commissariats ? Et on parle des turcs…)

Ceci dit, Lefred Thouron reste le dessinateur le plus drôle que je connaisse…

> PETITS MOTS DE LEFRED ET LINDINGRE
MINOS | 27 mars 2005 |
Je ne suis pas d’accord avec ce que dit yann Lindingre. Je comprends sa réaction et j’ai plutôt tendance à l’approuver quand il dit que les services d’ordre de la SNCF ont des dégaines et des manières de miliciens. Toutefois, je ne vois pas le rapport avec la privatisation du service plublic. Personnellement je trouve que quelque chose cloche dans le service public, quand il y a des grêves, il n’y a guère que l’usager qui trinque. Il faut garder les services publics mais aussi et surtout les professionnaliser. Par exemple, les fonctionnaires veulent que la promotion à l’ancienneté ne soit pas supplantée par une promotion au mérite. C’est absurde, trouvez-vous normal qu’il suffise de rester en place à un poste pour prouver sa valeur ? Je ne vois pas comment on peut améliorer la qualité du service public avec ce systême et éviter les incidents dont vous avez été victime. Un fonctionnaire est invirable, pratiquement même s’il se conduit comme un voyou. Bravo pour vos dessins celà dit , j’aimais bien les strips que vous avez fait dans fluide glacial. > PETITS MOTS DE LEFRED ET LINDINGRE
| 12 décembre 2004 |
Il est facile de critiquer sans avoir les tenants et les aboutissants. Yann est un agent respectueux des hommes et des lois. Il est facile a la presse de dire ce qu’ elle veut mais quand une autre version lui est donnée, elle la rejete car ca ne fait pas vendre. Avant de taper sur un collègue, il vaudrait mieux connaître la vérité. il est facile de condamner une personne sans la connaître, juste sur un « A PRIORI ». Il y a encore des gens sachant faire leur travail sans A PRIORI n’ en déplaise à certains agitateurs. cela fait 12 ans que je fais ce métier et jamais je n’ ai eu de problèmes.Nous sommes des professionnels car nous sommes obligès de faire notre travail en toute légalité ,nous ne sommes pas à l’ abri d’ un règlement de compte entre délinquants et entre service « officiel » de l’état. Notre métier n’est pas simple mais nous le faisons avec passion et avec le plus grand respect pour l’ être Humain. Nous sommes au service des usagers et nous ne sommes pas des GROS BRAS, simplement des agents voulant servir notre prochain. Quand mes collégues font de Bonnes actions, cela n’ attire aucun remerciement, mais une fois accusé « sans aucunes preuves actuellement » , nous sommes forcément coupables. Y a t’il actuelllement une personne assez intelligente pour essayer de comprendre notre rôle et de regarder la vérité en face ????????? Arretez de croire ce qui vous arrange et prenez le temps de réfléchir sur les faits. Peut être que la vérité vous illuminera !!!!!!!!! > PETITS MOTS DE LEFRED ET LINDINGRE
| 12 décembre 2004 |
je réagi par rapport au petit mot de yan. N’étant pas sur les lieux il ne peux prétendre à la vérité tout comme moi….question : fait il confiance à la Police nationale ? si oui a t-il lui le rapport de l humanité du 06/12/04 ….j en doute…enfin bref… Toujours est il que Mr Abdelkader faisait l objet de 36 condamnation juridique…pure hasard peut être…bref… Je doute que Yan subit des pressions de ces jeunes toute les jours…qu’il aille vivre 2 mois au sein d une cité et après on en reparle…. je soutien notre collégue qui se trouve actuellement à la santé tout ca pour calmer une cité à feu et à sang….politiquement incorrect.. ?…ou alors politique sociale… ? J’ étais présent à la marche de jeudi et j ai pu lire sur la seule banderole : JUSTICE ET VERITE POUR ABDELKADER ET YAN…. Il faut illucider cette histoire sans laisser aucune piste de côté notament celle de la police nationale…mais que fait l’IGS… > PETITS MOTS DE LEFRED ET LINDINGRE
| 10 décembre 2004 |
qu’elle crève ! ? la douleur t’égare. > PETITS MOTS DE LEFRED ET LINDINGRE
dominique | 10 décembre 2004 |
Je peux comprendre qu’il vaut mieux pour vous, passer à autre chose. Cependant il me semble (sans aller jusqu’à porter plainte) qu’il serait « utile », pour la liberté de l’homme libre, de signaler ce qui s’est passé, à la direction de la SNCF et à des journaux à plus grand tirage. Car s’il faut attendre que quelqu’un soit dans le coma pour que ça se sache, j’ai le sentiment que c’est déjà presque trop tard et qu’on participe sans le vouloir, à la direction lamentable que prend notre société. Sinon j’espère sincèrement que vous êtes remis physiquement de ce qui vous est arrivé et que blagues et BD vous permettent d’exorciser les violences psychologiques subies. Amicalement D
 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |