Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°020
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°020


PETITE JOIE PAS ORDINAIRE

POSITIVE ATTITUDE A FEURSMETAL

Mis à jour le :18 février 2005. Auteur : François Maliet.


Enfin une bonne nouvelle : la société Feursmétal (Loire) abandonne son projet de refonte de ferrailles issues de la filière nucléaire lancé en 2003 [1]. Selon son communiqué du 4 février, il n’y aurait pas de « perspectives d’industrialisation du procédé à court terme ». Et, « de plus, nous sommes sensibles à l’image et à la bonne intégration de notre usine dans son environnement ». Foutu pour foutu, autant soigner la « com’ ». Roland Béraud, membre de l’ADSE, assoc’ locale qui s’oppose au projet, précise à CQFD : « Le ministère de la Santé n’a pas lâché de dérogation et a confirmé l’impossibilité de commercialiser des pièces fondues à partir de ces ferrailles  ». La mobilisation des habitants, maintenant étoffée d’un collectif regroupant quarante-deux associations locales et nationales, a porté ses fruits. Mais pas question de lâcher l’affaire : « Les essais sont suspendus, mais l’arrêté préfectoral les autorisant court toujours » souligne Roland. Et la Socatri, qui stocke toujours ces déchets métalliques à l’avenir incertain, « serait en contact avec une autre fonderie en difficulté financière ». On leur a pourtant bien spécifié : « Ni ici, ni ailleurs ! » Par contre, pour l’amélioration des conditions de travail désastreuses sur le site de Feursmétal, il faudra repasser. Hé, les gars, quand vous devez fondre des pièces pour l’industrie de l’armement, débrayez : ce sera toujours ça de gagné pour votre capital santé.

ARTICLE PUBLIÉ DANS LE N°20 DE CQFD, FEVRIER 2005.


[1] Voir CQFD n°19





>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |