Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°021
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°021



LA CHAÎNE DE L’AMOUR

Mis à jour le :15 mars 2005. Auteur : Mathieu Bouchard.


« Nous sommes prêts à défendre la patrie sur tous les fronts, y compris idéologique. » Cette proclamation de foi martiale est d’Alexandre Lebedev, le ministre russe de la Défense, s’exprimant lors du lancement de la chaîne de télévision publique russe Zvezda, le 21 février dernier. Comme le précise le ministre, ce nouvel organe télévisuel a pour vocation d’inculquer « chez les citoyens, et avant tout les jeunes Russes, le sentiment du patriotisme  », « le respect des symboles de l’État », « le mode de vie sain », « une image positive de l’armée » et l’admiration des « héros qui luttent contre le terrorisme, l’injustice et la corruption ». Doté d’un budget annuel de 60 millions de dollars, Zvezda sera diffusé à partir de mai dans toute la Russie. Et ce n’est qu’un début, car la chaîne a l’ambition d’infecter les « cerveaux disponibles » de l’ensemble du territoire de l’ancienne Union soviétique, de la Moldavie au Tadjikistan, de l’Estonie à l’Arménie. « Notre patrie est la meilleure du monde, notre passé est le plus héroïque et notre avenir est entre nos mains », clame déjà l’une des futures vedettes de Zvezda, le présentateur Ivan Kononov. Son directeur, Sergueï Savouchkine, est confiant : « Nous comptons avant tout sur les gens qui servent dans l’armée et travaillent dans le complexe militaro-industriel et les membres de leurs familles. C’est 30 % de la population. » Même Serge Dassault n’oserait pas rêver mieux. Conclusion d’Alexandre Lebedev : « Zvezda est la chaîne de l’amour. L’amour de la patrie.  »

ARTICLE PUBLIÉ DANS LE N°21 DE CQFD, MARS 2005.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |