Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°006
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°006


Faux amis

Philippe Val

Mis à jour le :15 novembre 2003. Auteur : Le bouledogue rouge.


Il y a mis le temps, mais il a fini par y arriver. Avec deux ou trois semaines de retard, Philippe Val a accroché son wagonnet au train des BHL, Finkielkraut, Askolovitch, Adler, Macé-Scaron, Glucksmann, Imbert et autres qui foncent comme des ânes amphétaminés sur les rails (par eux-mêmes posés) de la dite « affaire Tariq Ramadan ». Pour se faire pardonner un peu son arrimage tardif, le patron de Charlie Hebdo tente de se faire plus gros que la locomotive : puisque les vigies de tête accusent d’antisémitisme les organisateurs du Forum social européen, Val pousse la manette encore plus à fond en fustigeant une « rhétorique immuablement semblable à celle qui innerva l’Europe d’avant-guerre » et qui, bien sûr, « a de quoi alarmer tous ceux qui savent comment meurent la paix et la démocratie » (Charlie Hebdo, 05/11). Il va sans dire que Val se range parmi les hommes « qui savent », fût-ce en bout de queue. Ce qu’il sait à coup sûr, par exemple, c’est que Tariq Ramadan « est un propagandiste antisémite ». La preuve ? Tout le monde la cherche, Val l’a trouvée. Et elle vaut son pesant de béchamelle.

Rappel : dans un e-mail désormais fameux publié sur le site du FSE, le théologien coranique Tariq Ramadan cite des noms d’« intellectuels juifs » dont il dénonce, non sans raison (il est mal placé pour, mais c’est un autre problème), une dérive vers le « communautarisme ». Or, dans les noms qu’il donne, le barbu fait l’erreur d’inclure Pierre-André Taguieff, qui n’est pas juif. Voilà la preuve ! exulte Val : « comme [Taguieff] combat l’antisémitisme, Tariq Ramadan le classe comme juif. Et ça, c’est antisémite. » Et toc. Même rodé aux sottises les plus enflées, on en a les bras qui tombent. Taguieff ne combat pas l’antisémitisme, il combat ceux qui s’opposent à la politique coloniale d’Israël, ce qui n’est pas la même chose. En interprétant l’erreur de Ramadan comme une preuve irréfutable de sa haine des juifs, que nul indice ne corrobore par ailleurs, Val ne démontre que son propre présupposé, qui l’autorise à délirer sur « les nouveaux amis altermondialistes » de Ramadan, engagés selon lui dans « une guerre victorieuse contre les juifs en général ». Des nazis, tous autant qu’ils sont…

On peut reprocher beaucoup de choses aux organisateurs du FSE. Entre autres, l’illusion un peu désespérée que la présence de Ramadan les connectera aux « couches populaires », alors que le gourou musulman de Genève est à peu près aussi légitime pour représenter les banlieues françaises que le Pape l’est pour parler au nom des quartiers pauvres de Belfast. Mais traiter les altermondialistes de suppôts de la Shoah est une crétinerie qui râcle le fond. Peut-être que Ramadan est antisémite : rien n’interdit de le penser. Comme rien n’interdit non plus de penser que Val est raciste. A ce niveau de vasouillage, où la moindre spéculation s’érige en réquisitoire, où le porte-nawak se tartine à grandes pages indignées, il n’y a plus aucune raison de se gêner. Dans ses éditos, le rédacteur-en-chef de Charlie est intarissable sur les « gauchistes » toujours plus ou moins « rouge-bruns » et « antisémites ». Il n’a, en revanche, jamais écrit un mot contre ces intellectuels haineux qui, comme Taguieff ou Finkielkraut, applaudissent l’ouvrage abject d’Oriana Fallaci assimilant les Arabes à des « rats ». Et non seulement il n’en a pas pipé mot, mais il a, entre deux proclamations de son attachement à « la paix et la démocratie », ouvert son journal à une chronique du « philosophe » Robert Misrahi saluant le « courage intellectuel » de l’ultra-raciste Fallaci… Preuve que cet homme de gauche pratique avec zèle la religion la plus dominante qui soit : celle du deux-poids, deux-mesures.

Publié dans le n°6 de CQFD, janvier 2003.






>Réagir<

louis vuitton handbags sale uk
| 3 octobre 2013 |

http://www.joewentworth.co.uk/christian-louboutin.html
http://www.joewentworth.co.uk/christian-louboutin.html
http://www.joewentworth.co.uk/christian-louboutin.html
http://www.joewentworth.co.uk/christian-louboutin.html
http://www.joewentworth.co.uk/christian-louboutin.html
http://www.joewentworth.co.uk/christian-louboutin.html

test70215427895474232
ghd
| 22 février 2013 |

http://www.administrativosdelasalud.com/foro/viewtopic.php ?f=2&t=198019
http://forum.sciana.by/viewtopic.php ?f=10&t=944702
http://isbloodthirsty.com/viewtopic.php ?f=11&t=407486
http://zhybg365.com/bbs/viewthread.php ?tid=670002&extra=
http://www.doktorjo.at/forum/viewtopic.php ?f=7&t=689793

test70988785643
louis vuitton sac
| 20 février 2013 |

http://www.quetzal-diskuse.own.cz/viewtopic.php ?pid=2459#p2459
http://jesosymamonjy.net/forum/viewtopic.php ?f=9&t=86295
http://forum.londoner25.net/viewtopic.php ?f=10&t=613563
http://forum.londoner25.net/viewtopic.php ?f=10&t=613141
http://administrativosdelasalud.com/foro/viewtopic.php ?f=2&t=180310
http://www.doktorjo.at/forum/viewtopic.php ?f=7&t=678883
http://desiessence.com/forums/viewtopic.php ?f=11&t=182380
http://administrativosdelasalud.com/foro/viewtopic.php ?f=2&t=181016
http://socjolog.pl/phpBB2/viewtopic.php ?p=219549#219549
http://jesosymamonjy.net/forum/viewtopic.php ?f=2&t=86729

test7098854222
Philippe Val
| 19 août 2007 |

 herman-Depuis le TCE je n’achète plus charlie(qui ne mérite même plus la majuscule si chère à Cavanna…) que pour voir quelle niveau le NEM(Non Evènement du Mercredi) à atteint dans le gouffre que Val à décidé de descendre en Durant cette campagne, Philippe Val avait inondé ces pages de propadande anti anti-TCE traitant ceux-ci de xénophobes, d’imbéciles,de traitres et en profita pour amalgamer gauchistes et frontistes !…Mais ce qui m’avait le plus écoeuré c’est que la terre pouvait s’arrêter de tourner, il nous aurait fourgué les même « édito ».Sur le moment je n’ai pas compris son acharnement, c’est seulement quand il prit soin de se laisser un peu de place en bas de page pour faire la pub de son bouquin « Le référendum des traitres » que j’ai compris ! Bon, j’aurais du m’en douter puisque c’était une récidive mais quand même il a le sens des affaires ce « journaliste »…En effet Val prend toujours soin de mettre de côté ses « édito » pour en faire un « livre ».Ah ! C’est un métier journaliste !… Au moment des caricatures, j’ai acheté le numéro par curiosité, et la frénésie que cette affaire avait l’air d’avoir déclenché chez St.Philippe m’avait amené à acheter charlie de temps en temps pour y lire ses édito et à chaque fois, mal chanceux que je suis, l’affaire des caricatures ! Je me suis dis que peut-être Val allait sortir un livre !…
Philippe Val
Sylvain | 30 juin 2007 |
OK Val débloque sur pas mal de sujets, mêlant les amalgames douteux, les infos tronquées dans des argumentaires manichéens, sans nuances, lui qui loue tant la complexité du monde, un comble ! Le problème, c’est que vous avez bien souvent recours aux mêmes méthodes : par exemple, si Robert Misrahi a bien encensé le bouquin d’Oriana Fallacci dans Charlie, vous oubliez de préciser que Philippe Corcuff et Stéphane Bou ont, quelques semaines plus tard dans le même hebdo, dénoncé cet article et condamné sans appel et sans ambiguité le racisme du livre de Fallaci. Arrêtez donc de jouer les censeurs, les chevaliers blancs, genre PLPL, ACRIMED et cie. Cyran m’énervait déjà pour ça quand il travaillait à Charlie. Il y a bien d’autres choses plus sérieuses à dénoncer que les éditos de Val. Je sais lire, pas besoin de vos analyses de texte pour savoir si Val est un social-traître ou pas. Quant à ceux qui ne lisent pas ou plus Charlie, qu’est-ce que ça peut bien leur foutre ce qu’a écrit Val ? Allez, vous avez mieux à faire, Salut et vive la Sociale ! Philippe Val
| 29 juin 2007 |
au bûcher VAL !!! Le Charlie je ne l’ai plus acheté depuis « l’affaire » des caricatures.. Philippe Val
Sina | 1er janvier 2007 | Bémol

De nos jours critiquer le sionisme, c’est être antisemite, critiquer l’islamisme, c’est être islamophobe… Quand charlie hebdo tapait sur les cathos, tout le monde applaudissait sans exiger une grande rigueur mais des qu’il touche a l’islam, tout le monde trouve une bonne raison pour contester ses analyses et exiger de la rigueur.

L’islamisme est un dossier complexe, on ne vise pas juste a tous les coups, personnellement je trouve que Philippe Val est loin d’être le plus mauvais dans cette exercice comparé a Fourest qui se risque a faire dans l’exgese coranique a partir d’une traduction mal comprise ou volontairement tronquée (on ne le saura jamais) lui permettant d’affirmer que l’islam ne s’oppose pas a la republique ou en citant des traductions tirées par les cheveux de hadiths non authentiques lui permettant d’affirmer que Mahomet souhaitait que l’excision soit pratiquée de façon modérée (c’est a dire en ne coupant pas trop…) et allant jusqu’a considerer mahomet comme feministe…

Chacun se fait son opinion a la lumiere de ses propres connaissance, en ce qui concerne mes connaisances de la langue arabe, je suis plutot sur de moi quand j’affirme que si beaucoup de conneries sont affirmées dans les debats sur l’islam, c’est ceux qui tentent d’en adoucir l’image qui collectionnent les plus belles perles.

A part ça, la polemique sur Ramadan est un peu sterile, il n’ait pas besoin de demontrer que Ramadan est antisemite pour attester de la nocivité du personnage…

Philippe Val
Ruckstuhl Geneviève | 22 mai 2006 |

Monsieur Val, je vous adore, vous pensez la même chose que moi sur beaucoup de sujets, mais vous le dites tellement mieux….

J’ai senti que comme moi vous ête un accro de la religion avec laquelle j’ai une cloche de problème, alors si vous pouviez en faire part aux auditeurs avec votre verve, pour qu’enfin je puisse en rire : Liberté, égalité, fraternité ? La bonne blague ! Dans le village où j’habite depuis plus de 30 ans, il n’y avait pas de bruit, pas d’autoroute, pas d’usine, pas d’aéroport, rien, les petits oiseaux et le chant de la nature. Trop beau, la mairie a décidé de mettre l’heure au sommet de l’église, maintenant c’est l’enfer. J’en ai marre de ces putains de cloches et surtout de ces putains de cons qui disent que les cloches font partie de la vie. S’il n’y avait pas eu un con pour les inventer… Je n’en peux plus, je vais me flinguer ou y foutre le feu le jour de la grand messe avec tous les cons de cathos fachos dedans.

On n’a plus le droit de profiter de la musique du silence, en France l’église est séparée de l’état, mais ce sont les mairies qui installent les cloches au sommet des églises aux frais des contribuables et le citoyen n’a le droit d’être laïc. La France est à l’image de sa grammaire et de sa conjugaison : extrêmement compliquée et illogique. Des cloches pourquoi faire ? si ce n’est pour emmerder les gens. Ce n’est pas par hasard que cloche signifie imbécile et crétin dans le langage populaire. Maudit sois tu carillonneur dit aussi la chanson. Mais non, les cons en redemandent, ça fait tellement village et douceur de vivre. C’est notre culture et nos traditions. Mon cul ! En fait de culture, ça rappelle l’époque de la sainte inquisition qui persécutaient les pauvres diables qu’on brûlaient sur les bûchers et les cloches sonnaient à tout rompre pour couvrir les hurlements du supplicié ; également ça rappelle que pendant des siècles, c’est l’église qui donnait l’heure au peuple, démontrant par là qu’il n’avait aucun droit d’avoir un avis différent de celui établi. Il ne faudrait quand même pas que sous prétexte de culture, dont le Français le plus crétin semble maintenant être le plus fier, il ne faudrait donc pas sous prétexte de culture nier l’histoire. C’est la pression insupportable de l’église sur le tiers-état qui a déclenché la révolution française. On n’en voulait plus de cette religion d’oppression qui permettait tout aux riches et écrasait les pauvres. On devrait se souvenir un peu plus souvent des curés ficelés qu’on a jetés dans des barques percées au fil des fleuves : ça voulait dire qu’on n’en voulait plus de cette religion de merde qui opprime le peuple. 200 ans et des bricoles plus tard, on continue à emmerder le citoyen avec ces putains de cloches.

S’il y a une catastrophe, genre tunnel du Mont-Blanc, mon St-Odile ou autre, il y a une cérémonie officielle de l’état pour les pauvres bougres qui ont perdu la vie dans la catastrophe. Et elle est comment la cérémonie de l’Etat français laïc ? Elle est religieuse bien sûr et à grand renfort de cloches ! On ne respecte même pas la laïcité du pauvre bouge mort dans une catastrophe de niveau national. Notre état a décrété un non inconditionnel au foulard islamique qui n’emmerde que celle qui le porte, mais oui aux cloches qui emmerdent ceux qui aimeraient vivre leur laïcité dans le calme et la tranquillité. Pour avoir écrit : cloches ras-le bol sur le mur de mon jardin à 5 m de l’église on m’a envoyé la maréchaussée pour trouble à l’ordre public. C’est bien en France que ça se passe et au XXIe siècle. Quelle belle image on a de nous à l’étranger ! Les Français ont une grande gueule pour que les droits de l’homme soient respectés à l’étrangers, mais en France pas de problème. Existe-t-il un état capable d’accoucher d’autant de lois qui soient si peu respectées ? La France reste championne toute catégorie. La loi de 1905 sur la laïcité : l’église est séparée de l’état, mais c’est l’état qui entretien les églises sous prétexte qu’elles font parie du patrimoine ; celle de 1992 sur le bruit, votre tondeuse à gazon ne doit pas faire plus de 65 décibels et ne doit pas être utilisée à certaines heures pour ne pas déranger les gens, mais les cloches de l’églises en font 85 et les riverains à qui ont les imposent d’un jour à l’autre n’ont qu’à se taire ou partir.

Mais qui donc écoutera mon son de cloche

G. Ruckstuhl

Philippe Val
Un lecteur qui decouvre votre site qui avait pourtant l’air sympa | 26 avril 2006 |
Mais jamais vous fermez votre gueule ? Putain mais toute information est à prendre en fonction de son émetteur. Donc il faut tout relativiser, vous y compris. Philippe Val
| 3 mars 2006 | http://www.cherifo.com/Forum/mohamed.htm

Dans le programme « Ripostes » de Serge Moati sur TV5 Monde on vous a demande pourquoi n’avez vous pas publie dans votre magazine comme vous l’avez fait pour Mohammed(PBASL) une caricature sur le pape Benedicte(XVI) en Hitler comme certain voulaient faire. Vous avez répondu « Car le pape c’est le pape mais Mohamed n’est qu’un mythe ». Je vous réponds que le prophète Mohammed (PBASL) n’est pas un mythe mais une réalité bien vivante comme vous allez le découvrir dans mon article suivant qui a apparu dans le Journal Egyptien l’Hebdo. Voir le site http://www.cherifo.com/Forum/mohamed.htm

Chahira Sirry Musulmane, croyante et pratiquante moderee

> Philippe Val
fred | 5 février 2006 |
béchamel s’écrit comme celà, andouille ! > Philippe Val
Rayjack | 24 octobre 2005 |
juste une précision (qui vient tard en effet). Le barbu ne nie pas être communautariste, mais il accuse certains de l’être en le niant > Philippe Val
Rod | 25 août 2005 |
Les critiques sur Val sont pour le moins hallucinantes : ainsi, il n’aurait jamais critiqué l’ouvrage de la raciste italienne, il se pourrait quil soit raciste… Vous remettez en doute l’extrémisme de Ramadan, qui utilise un discours ethnique comme le font Le Pen, Sarko, De Villiers… Je reconnais que Val peut dérouter car il dispose de qualités jugées gravissime par CQFD : l’esprit critique, la capacité à dialoguer, le recul et surtout la maîtrise de la langue et une solide culture générale… Et puis il critique Sarko, qui est inconsciemment votre maître à penser (société fliquée, dénonciations, calomnies et rumeurs…). Bref, un « sale intello » coupé du bon peuple. Je ne suis pas toujours d’accord avec Val, mais il a le mérite de se remettre en question, d’accepter la critique et d’y répondre. D’ailleurs, c’est ce qui fait le charme de Charlie : des personnalités d’âge différent ayant des avis différents et qui, régulièrement, s’affrontent par articles interposés. Un espace de démocratie que l’on ne retrouve pas dans votre journal qui est d’une grande vulgarité. > Philippe Val
| 5 août 2005 |
je ne pense pas non plus que val soit le collabo décrit. il s’accroche juste depuis un bon bout de temps à quelques branches verdâtres en bon ex-libertaire . Je suis nostalgique des spectacles de font et val (chanson sur l’autogestion notamment) et je n’écoute plus leur cassette à regret depuis que l’autre abject soit tombé pour pédophilie pfff… oui ces chroniques sur Charlie ne valent pas plus que 20 centimes (de francs) … une idée chez lui tient facilement un édito.. EN Même temps : il est un des seuls à s’être attaqué de front au gentil Nicolas ( c’est pas Miller qui lui léchait les bottes dans son émission « rien à cirer » pardon « on a tout essayé » qui ferait ça … il aime et défends la liberté ça ne fait aucun doute. Rien que pour ça il ne mérite pas tant d’opprobre et j’aimerai qu’à cqfd vous balanciez autant de fiel sur la droite antisociale et les vrais méchants de ce monde que vous n’en mettez par exemple sur bernard marris , manu ciaoou boris cyrulnik (sic) qui jusqu’à preuve du contraire sont plutôt des « amis »(nul n’est parfait) , ce par exemple avant qu’une belle dictature nous pende au nez et la vous n’aurez même plus le droit de l’ouvrir votre gueule… > Philippe Val
jph | 23 juin 2005 |

Je lis Charlie depuis bien longtemps, j’ai été fan de Font et Val (je les ai vus sur scène à l’époque ou ils fustigeaient Giscard) et la, j’avoue que depuis ce référendum je ne le comprends plus du tout. Son édito de cette semaine est d’une haine absolue (Charlie du 22 juin). Il devient même défenseur de la génétique et des OGM en tapant sur Bové. Hallucinant.

Je pense que Val a explosé en vol, ne supporte pas que d’autres aient une vérité différente de la sienne.

Son aversion pour internet prouve bien son peu d’ouverture au monde.

Je crois que je ne vais plus acheter Charlie.

> Philippe Val : de plus en plus con ?
Pierre-Jérôme Adjedj | 7 juin 2005 | Philippe Val, toujours plus loin, et sans honte…

Un petit complément actualisé sur la dérive de Philippe Val, à la suite du référendum sur le TCE. A consulter sur le lien ci dessous…

Pauvre Patrick Font : comme si sa vie n’était pas déjà assez noire, il subit une double peine en voyant ce que devient son (ex) pote…

> Philippe Val
alain maçon à Nice | 23 novembre 2004 |
On souriait parfois aux éditos de Philippe Val , puis on a fini par ne plus arriver à les terminer tellement ils sont devenus rasoirs , maintenant je dépasse rarement les trois premières lignes … quelques idées fixes enrobées d’un pataquès pseudo-philosophique indigeste… on regrette le Cavanna de Charlie première époque ; lui n’a jamais prétendu péter plus haut que son cul ! > Philippe Val. Faut-il le détruire ? ;)
didier . Cheminot et syndicaliste CGT. | 27 septembre 2004 |
Je ne pense pas, contrairement à votre analyse, que Philippe val soit l’homme que vous dites. A mon sens, il essaye d’analyser avec le plus de justesse philo possible, une situation donnée, à un moment donné. Il le fait avec ses arguments(qui sont souvent brinquebalants), mais qui sont siens, et dont la pertinence est laissée à l’appréciation du lecteur. Philippe Val dérange et me dérange. Mais laissons le analyser à sa façon, étant encore l’un de ceux(dont vous faites partie) qui nous donnent à manger autre chose que la merde médiatique courante. Philippe Val n’est pas un ceux qu’il faut détruire :) Mais peut-être un de ceux qu’il faut …Digérer.. ! Bonne bourre et à bientôt. didier . Cheminot. > Philippe Val
VanOost | 17 septembre 2004 |
Je ne sais pas de quand date le message précédent, mais une réponse ne ferait pas de mal. > Philippe Val
Tine | 14 août 2004 |
Ou Val assimile-t-il les altermondialistes de suppots de la Shoah ? Où Finkelkraut applaudit-il l’ouvrage de Fallacci ? Ou puis-je vérifier ces informations ?
 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |